IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )


92 Pages V  « < 90 91 92  
Reply to this topicStart new topic
> [ANCIEN] Les anciens joueurs du Paris SG, Pour ne pas perdre leur trace
K3bs
posté Lundi 27 Août 2018 À 21h47
Message #1821


Squatteur modéré
Icône de groupe

Groupe : Membre
Messages : 711
Inscrit : 10/09/2017
Membre n° 68,867


Drapeau







Doublé pour Lucas !
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Anticana
posté Lundi 27 Août 2018 À 21h55
Message #1822


Veilleur de nuit
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 22,816
Inscrit : 07/12/2004
Lieu : 95
Membre n° 508


Drapeau







Deux joueurs qui se sont fait craché dessus par la presse française...


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
K3bs
posté Lundi 27 Août 2018 À 22h26
Message #1823


Squatteur modéré
Icône de groupe

Groupe : Membre
Messages : 711
Inscrit : 10/09/2017
Membre n° 68,867


Drapeau







CITATION(Anticana @ Lundi 27 Août 2018 À 22h55) *
Deux joueurs qui se sont fait craché dessus par la presse française...

Ils ne sont pas devenus des cadors juste parce qu’ils ont marqué ce soir non plus blink.gif
Je leur souhaite de réussir, Lucas a plus le style anglais donc je pense qu’il fera mieux qu’il n’a pu faire chez nous. Pastore réussira si son corps le laisse jouer.
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
flamengo
posté Vendredi 07 Septembre 2018 À 21h33
Message #1824


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 18,397
Inscrit : 02/01/2005
Lieu : Paris 13
Membre n° 561


Drapeau







Chantome à signé au Red Star.

Carrière pourrie quand même depuis qu'il est parti du PSG.




--------------------
Certains d'entre vous donnent quand même l'impression de tout savoir sur tout... et que personne n'est assez bien pour le PSG.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Superonie
posté Vendredi 14 Septembre 2018 À 18h22
Message #1825


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 27,109
Inscrit : 02/09/2004
Lieu : Toucourt
Membre n° 121


Drapeau









Ben Arfa sifflé et insulté pour son retour à Nice.
Je le plaindrais pas mais je trouve les Niçois ingrats pour le coup.


--------------------
User is online!Profile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
flamengo
posté Lundi 08 Octobre 2018 À 22h07
Message #1826


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 18,397
Inscrit : 02/01/2005
Lieu : Paris 13
Membre n° 561


Drapeau







"Mon frere" Lucas rappelé par Tite, content pour lui.



--------------------
Certains d'entre vous donnent quand même l'impression de tout savoir sur tout... et que personne n'est assez bien pour le PSG.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Beuki
posté Mercredi 31 Octobre 2018 À 20h50
Message #1827


Le Clan est sa famille
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 3,693
Inscrit : 29/10/2004
Membre n° 430


Drapeau










Brésil: l’amertume de Rai après la prise de pouvoir de Jair Bolsonaro



Rai, ancien capitaine du Paris Saint-Germain, s’est confié au quotidien L’Equipe après la victoire de Jair Bolsonaro lors de la présidentielle au Brésil, dimanche 28 octobre. Le vainqueur de la Coupe du monde 1994 dit toute son amertume et sa tristesse après l’arrivée de l’extrême droite au pouvoir au Brésil.

Rai, une des légendes du football brésilien, s’est confié au quotidien L’Equipe après l’arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro dimanche 28 octobre avec 55,13% des voix face à Fernando Haddad du Parti des travailleurs, de Lula. Le discours sexiste, haineux, raciste et homophobe de Bolsonaro a choqué l’actuel directeur sportif du Sao Paulo FC.


« Je me suis senti triste »

« Après les résultats, je me suis senti triste et j’ai même eu très peur en voyant les réactions des gens qui célébraient la victoire d’un candidat qui a déjà manifesté des valeurs absurdes et répugnantes », confie Rai.

Mais l’ancien joueur de Botafogo est conscient que son pays traverse une crise politique sans précédent. Il y a deux ans, juste avant l’ouverture des Jeux olympiques de Rio, il avait confié que le Brésil devait faire sa révolution, comme la France en 1789. Mais celui qui se dit préoccupé par la crise économique au Brésil n’imaginait pas que cela passerait par l’arrivée au pouvoir d’une certaine forme de populisme.


« En moyenne, 25% de la population mondiale se dirige dans cette direction. C'est un chiffre impressionnant et préoccupant qui s'explique aussi par les échecs de la gauche démocratique et de la social-démocratie dans laquelle je m'inclus, analyse Rai. La gauche ne peut pas s'épargner une autocritique, elle doit se réinventer. Ce qui se passe au Brésil, c'est beaucoup plus que la victoire de la droite, c'est la défaite de la gauche. Et c'est quelque chose qui doit être analysé de façon plus profonde. Peut-être que nous devons réinventer la nouvelle révolution humaniste, sans perdre l'essence de son idéologie. »

« Il faut une résistance ferme de la société civile et de l'opposition »

Dans cet entretien, Rai explique que des millions de Brésiliens se sont sentis trahis. « Cette sensation a provoqué une volonté terrible de changement, parfois guidée par la haine. Ça a même troublé les valeurs essentielles de la démocratie et les valeurs nobles de l'être humain... Je n'ai aucun doute sur le fait que beaucoup de Brésiliens ne croient pas que le nouveau président ira mettre en pratique les terribles préjugés inacceptables dont il a parlé en public. J'espère qu'ils auront raison... », dit-il.

Mais l’ancien footballeur, qui a tenté en vain de convaincre les électeurs indécis, sait qu’il faudra rester vigilant. « Il faut une résistance ferme de la société civile et de l'opposition qui devra être attentive, qui devra agir intelligemment et, si c'est possible, devra agir avec amour de son prochain... C'est une notion essentielle ». Il ajoute : « Je ne fais pas l'apologie du communisme, mais plutôt d'un nouvel humanisme démocratique, inclusif et durable. On doit chercher un nouveau modèle de gauche qui soit efficace et qui nous représente. Il nous faut aussi de nouveaux leaders. »

Où est l'héritage de Socrates ?

A la question de savoir pourquoi si peu de footballeurs brésiliens en activités ou retraités ne se sont pas positionnés contre Bolsonaro, Rai répond : « Je pense que c'est à cause d'un manque de culture, de culture politique aussi. Ils ne s'expriment pas par scepticisme, ils ont peur de l'agressivité du public et parce qu'ils se sentent en minorité au milieu des footballeurs. » Avec lui, seuls Juninho et Paulo André ont exprimé leur désaccord face à Bolsonaro.

Et que pense-t-il de ceux qui ont affiché leur soutien à Bolsonaro, à l’instar de Ronaldinho, Rivaldo ou Felipe Melo ? « Ils le soutiennent, car ils croient en un pays meilleur avec lui. Le football est un reflet de la société. En particulier son côté conservateur et méfiant ».

Où est l'héritage de votre frère, Socrates* ? Comment aurait-il réagi face à cette vague d'extrême droite ? demande le quotidien sportif français. « J'ignore comment il aurait réagi, mais il l'aurait fait avec force, avec vigueur. Il était et restera à tout jamais un mythe, une inspiration pour la démocratie et la liberté », répond le natif de Ribeirão Preto à propos de son frère aîné.

Rai, qui a aussi la nationalité française depuis 2016 et qui a été fait chevalier de la Légion d'honneur par l’ancien président François Hollande, n’entend pas pour autant quitter son pays et ses compatriotes. « J'ai l'honneur d'être un citoyen français, de me sentir un citoyen du monde, mais mon âme est irrémédiablement brésilienne. Je serai toujours ici pour croire que nous pouvons devenir un pays meilleur », conclut un des plus grands joueurs du Paris Saint-Germain




rfi.fr




Analyse et avis très intéressants à lire.


--------------------
Fluctuat Nec Mergitur !
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
flamengo
posté Mercredi 31 Octobre 2018 À 22h12
Message #1828


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 18,397
Inscrit : 02/01/2005
Lieu : Paris 13
Membre n° 561


Drapeau







CITATION(Beuki @ Mercredi 31 Octobre 2018 À 20h50) *




Brésil: l’amertume de Rai après la prise de pouvoir de Jair Bolsonaro



Rai, ancien capitaine du Paris Saint-Germain, s’est confié au quotidien L’Equipe après la victoire de Jair Bolsonaro lors de la présidentielle au Brésil, dimanche 28 octobre. Le vainqueur de la Coupe du monde 1994 dit toute son amertume et sa tristesse après l’arrivée de l’extrême droite au pouvoir au Brésil.

Rai, une des légendes du football brésilien, s’est confié au quotidien L’Equipe après l’arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro dimanche 28 octobre avec 55,13% des voix face à Fernando Haddad du Parti des travailleurs, de Lula. Le discours sexiste, haineux, raciste et homophobe de Bolsonaro a choqué l’actuel directeur sportif du Sao Paulo FC.


« Je me suis senti triste »

« Après les résultats, je me suis senti triste et j’ai même eu très peur en voyant les réactions des gens qui célébraient la victoire d’un candidat qui a déjà manifesté des valeurs absurdes et répugnantes », confie Rai.

Mais l’ancien joueur de Botafogo est conscient que son pays traverse une crise politique sans précédent. Il y a deux ans, juste avant l’ouverture des Jeux olympiques de Rio, il avait confié que le Brésil devait faire sa révolution, comme la France en 1789. Mais celui qui se dit préoccupé par la crise économique au Brésil n’imaginait pas que cela passerait par l’arrivée au pouvoir d’une certaine forme de populisme.


« En moyenne, 25% de la population mondiale se dirige dans cette direction. C'est un chiffre impressionnant et préoccupant qui s'explique aussi par les échecs de la gauche démocratique et de la social-démocratie dans laquelle je m'inclus, analyse Rai. La gauche ne peut pas s'épargner une autocritique, elle doit se réinventer. Ce qui se passe au Brésil, c'est beaucoup plus que la victoire de la droite, c'est la défaite de la gauche. Et c'est quelque chose qui doit être analysé de façon plus profonde. Peut-être que nous devons réinventer la nouvelle révolution humaniste, sans perdre l'essence de son idéologie. »

« Il faut une résistance ferme de la société civile et de l'opposition »

Dans cet entretien, Rai explique que des millions de Brésiliens se sont sentis trahis. « Cette sensation a provoqué une volonté terrible de changement, parfois guidée par la haine. Ça a même troublé les valeurs essentielles de la démocratie et les valeurs nobles de l'être humain... Je n'ai aucun doute sur le fait que beaucoup de Brésiliens ne croient pas que le nouveau président ira mettre en pratique les terribles préjugés inacceptables dont il a parlé en public. J'espère qu'ils auront raison... », dit-il.

Mais l’ancien footballeur, qui a tenté en vain de convaincre les électeurs indécis, sait qu’il faudra rester vigilant. « Il faut une résistance ferme de la société civile et de l'opposition qui devra être attentive, qui devra agir intelligemment et, si c'est possible, devra agir avec amour de son prochain... C'est une notion essentielle ». Il ajoute : « Je ne fais pas l'apologie du communisme, mais plutôt d'un nouvel humanisme démocratique, inclusif et durable. On doit chercher un nouveau modèle de gauche qui soit efficace et qui nous représente. Il nous faut aussi de nouveaux leaders. »

Où est l'héritage de Socrates ?

A la question de savoir pourquoi si peu de footballeurs brésiliens en activités ou retraités ne se sont pas positionnés contre Bolsonaro, Rai répond : « Je pense que c'est à cause d'un manque de culture, de culture politique aussi. Ils ne s'expriment pas par scepticisme, ils ont peur de l'agressivité du public et parce qu'ils se sentent en minorité au milieu des footballeurs. » Avec lui, seuls Juninho et Paulo André ont exprimé leur désaccord face à Bolsonaro.

Et que pense-t-il de ceux qui ont affiché leur soutien à Bolsonaro, à l’instar de Ronaldinho, Rivaldo ou Felipe Melo ? « Ils le soutiennent, car ils croient en un pays meilleur avec lui. Le football est un reflet de la société. En particulier son côté conservateur et méfiant ».

Où est l'héritage de votre frère, Socrates* ? Comment aurait-il réagi face à cette vague d'extrême droite ? demande le quotidien sportif français. « J'ignore comment il aurait réagi, mais il l'aurait fait avec force, avec vigueur. Il était et restera à tout jamais un mythe, une inspiration pour la démocratie et la liberté », répond le natif de Ribeirão Preto à propos de son frère aîné.

Rai, qui a aussi la nationalité française depuis 2016 et qui a été fait chevalier de la Légion d'honneur par l’ancien président François Hollande, n’entend pas pour autant quitter son pays et ses compatriotes. « J'ai l'honneur d'être un citoyen français, de me sentir un citoyen du monde, mais mon âme est irrémédiablement brésilienne. Je serai toujours ici pour croire que nous pouvons devenir un pays meilleur », conclut un des plus grands joueurs du Paris Saint-Germain




rfi.fr




Analyse et avis très intéressants à lire.


Et l'Équipe toujours autant incompétent car Rai n'a jamais joué à Botafogo.




--------------------
Certains d'entre vous donnent quand même l'impression de tout savoir sur tout... et que personne n'est assez bien pour le PSG.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Beuki
posté Mercredi 31 Octobre 2018 À 23h18
Message #1829


Le Clan est sa famille
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 3,693
Inscrit : 29/10/2004
Membre n° 430


Drapeau







Et sur le fond tu en pense quoi ? J aimerais bien avoir ton avis flam.
Étonné de voir notamment de nombreux footballeurs soutenir cet homme qui vu de France a l air assez flippant.


--------------------
Fluctuat Nec Mergitur !
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
flamengo
posté Jeudi 01 Novembre 2018 À 00h19
Message #1830


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 18,397
Inscrit : 02/01/2005
Lieu : Paris 13
Membre n° 561


Drapeau







CITATION(Beuki @ Mercredi 31 Octobre 2018 À 23h18) *
Et sur le fond tu en pense quoi ? J aimerais bien avoir ton avis flam.
Étonné de voir notamment de nombreux footballeurs soutenir cet homme qui vu de France a l air assez flippant.


Le portrait de Bolsonaro est bien dépeint dans l'article et si les brésiliens l'ont élu, ce n'est pas par rapport à son homophobie ou son racisme car le brésilien n'est fondamentalement pas raciste étant donné le mélange de culture et de race dans le pays et n'est pas homophobe vu le nombre phénoménal de gays qu'il y a.

Bolsonaro a été élu car il représente soit disant un rempart contre la corruption qui est un problème incroyable et qui a causé la perte de l'ancien gouvernement mené par Lula puis Roussef qui avaient pourtant fait du Brésil un pays faisant partie du G8 alors qu'il était considéré comme un pays du tiers-monde 25 ans avant.

Mais surtout, c'est son discours sur la sécurité qui a conquis le peuple qui en a marre de vivre avec la peur de prendre une balle perdue ou d'avoir une chance sur deux de se faire dépouiller en retirant de l'argent au distributeur.

Après le mec, son discours électoral était agressif, on l'a surnommé le Donald Trump brésilien, il est raciste, homophobe, sexiste, pour le retour de la torture dans les prisons, contre l'avortement, pour le retour à la peine de mort enfin bref tout ce que je deteste, mais c'est peut-être ce qu'il faut pour le Brésil, de la rigueur pour un pays qui en manque beaucoup et qui va vraiment mal économiquement.

Il a tous les gros lobbys avec lui, l'agro alimentaire, l'industrie des armes et l'église évangélique très importante au Brésil.

Et pour ce qui est des footballeurs qui sont de son côté, c'est un peu normal étant donné sa politique ultra libérale qui est plus en adéquation avec leurs salaires astronomiques que la politique de la gauche de Lula qui est plus Besancenot que Hollande si on veut comparer à la France.

Mon avis perso est qu'il finira en taule comme les autres, étant corrompu comme les autres.





--------------------
Certains d'entre vous donnent quand même l'impression de tout savoir sur tout... et que personne n'est assez bien pour le PSG.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
flamengo
posté Jeudi 01 Novembre 2018 À 21h28
Message #1831


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 18,397
Inscrit : 02/01/2005
Lieu : Paris 13
Membre n° 561


Drapeau







J'ai oublié de préciser que d'après la presse brésilienne, Bruna Marzequine aurait rompu avec Neymar car il soutenait Bolsonaro et elle Fernando Haddad son adversaire.





--------------------
Certains d'entre vous donnent quand même l'impression de tout savoir sur tout... et que personne n'est assez bien pour le PSG.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Superonie
posté Mardi 06 Novembre 2018 À 12h46
Message #1832


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 27,109
Inscrit : 02/09/2004
Lieu : Toucourt
Membre n° 121


Drapeau







Kombouaré viré, ça semble toujours assez injuste vu ce qu'il a fait mais vu la spirale c'est pas illogique non plus.

Allez maintenant changement de coach, remobilisation et défonçage de l'OL qui est au Roudourou samedi sm17.gif


--------------------
User is online!Profile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post

92 Pages V  « < 90 91 92
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



Version bas débit Nous sommes le : Dimanche 18 Novembre 2018 À 21h56


Bridged By IpbWiki: Integration Of Invision Power Board and MediaWiki © GlobalSoft