IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )


4 Pages V  < 1 2 3 4 >  
Reply to this topicStart new topic
> [CLUB] Enquêtes sur le PSG, les salaires occultes - affaire Nike
FabioKob
posté Mercredi 12 Octobre 2005 À 11h28
Message #21


Think different
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 1,053
Inscrit : 04/08/2004
Membre n° 1


Drapeau







Un dirigeant de Nike en garde à vue

Olivier Jaubert, le dirigeant de PSG Merchandising, une filiale de Nike chargée de la promotion des produits du PSG, a été placé mercredi en garde à vue dans l'enquête sur les transferts douteux du Paris-SG. Il doit être entendu mercredi par les enquêteurs de la Division nationale des investigations financières qui agissent sur commission rogatoire du juge Renaud van Ruymbeke.

Les deux juges chargés de l'enquête sur les transferts douteux du PSG ont en effet obtenu fin septembre l'autorisation du parquet d'enquêter sur un système d'entente présumée entre Nike et le PSG destinée à payer moins de cotisations sociales. Deux perquisitions, visant le siège français de Nike, situé à Saint-Ouen-l'Aumône et les locaux de PSG Merchandising installés dans l'enceinte du stade du PSG, le Parc des Princes à Paris, avaient été menées le 5 octobre.

Source : L'equipe


--------------------
La charte du forum PSGClan

PSGClan.info LE site alternatif fait PAR les supporters du PSG
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
FabioKob
posté Jeudi 13 Octobre 2005 À 19h18
Message #22


Think different
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 1,053
Inscrit : 04/08/2004
Membre n° 1


Drapeau







Olivier Jaubert mis en examen

Olivier Jaubert, l'ancien responsable du marketing de Nike en France, a été mis en examen jeudi à Paris dans l'enquête sur les transferts douteux du Paris-SG. Il était en garde à vue depuis mercredi.

Source : L'equipe


--------------------
La charte du forum PSGClan

PSGClan.info LE site alternatif fait PAR les supporters du PSG
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
JosMojoRising
posté Mercredi 14 Décembre 2005 À 15h54
Message #23


Susic Fan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 9,555
Inscrit : 06/09/2004
Lieu : 78
Membre n° 149


Drapeau







L1 - PSG - Pierre Frelot en garde à vue
mer 14 déc, 13h31

Pierre Frelot, l'ancien directeur financier du Paris-SG a été placé mardi soir en garde à vue dans le cadre du dossier de l'affaire Nike-PSG. Aujourd'hui agent de joueurs, il a été mis en garde à vue par la Direction nationale des investigations financières, sur l'affaire dans laquelle le club parisien et l'équipementier Nike sont soupçonnés de s'être entendus sur des fausses factures. Frelot avait quitté le Paris-SG en octobre 2003.

Trois dirigeants de Nike, Olivier Jaubert, ancien responsable du marketing, Jean-Claude Petit, directeur général, et Jean-Baptiste Mayer, directeur financier, ont déjà été mis en examen dans ce dossier instruit par les juges Renaud van Ruymbeke et Françoise Desset.

« La mise en examen de dirigeants du Paris-SG n'est qu'une question de temps », affirmait récemment une source judiciaire. « Les faits sont connus et reconnus » du côté de chez Nike. Selon cette source, pour économiser sur les impôts des joueurs et les charges sociales, le PSG et Nike se sont entendus pour que Nike paie directement certains joueurs du club en droits d'image pour ensuite refacturer des fausses pénalités au PSG. Avec ce système, les salaires réels des joueurs étaient ainsi bien supérieurs que ceux officiellement versés par le PSG.

Pierre Frelot avait également été impliqué dans les enquêtes sur le transfert douteux de la vedette brésilienne Ronaldinho du Gremio Porto Alegre au PSG, dans lesquelles la justice soupçonnait le PSG d'avoir versé des commissions occultes. Frelot a démenti plusieurs fois une quelconque irrégularité dans ce transfert. (Avec AFP)

Yahoo Sport


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Farookh
posté Lundi 19 Décembre 2005 À 10h44
Message #24


!doi!
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 11,128
Inscrit : 23/08/2004
Lieu : Paris
Membre n° 86


Drapeau








Contournant impôt et législation du travail, Nike a payé une partie des salaires des joueurs.
Au PSG, il y a foot et usages du foot

par Renaud LECADRE
QUOTIDIEN : lundi 19 décembre 2005

L'affaire PSG-Nike (le club et l'équipemen- tier sont soupçonnés d'avoir payé des joueurs en contournant les charges sociales ou l'impôt sur le revenu) prend de l'ampleur. Pierre Frelot, ancien directeur financier du Paris-Saint-Germain, a été mis en examen jeudi. Francis Graille pourrait y passer à son tour : président jusqu'au printemps 2005, il va regretter d'avoir ouvert la boîte de Pandore en portant plainte, sans les nommer, contre ses prédécesseurs. Le PSG risque aussi une mise en examen en tant que personne morale. Les dessous de l'affaire.
Sur le même sujet

«Le PSG n'étant pas en mesure d'assumer vos exigences financières, nous avons sollicité notre partenaire, Nike, qui accepte de conclure directement avec vous un contrat de droits d'image individuel par lequel vous percevrez une rémunération d'un montant de 300 000 euros, payable en début de chaque saison.» Cette lettre type est envoyée par la direction du PSG à ses nouvelles recrues. Elle acte la politique du club consistant à leur proposer une rémunération indirecte, d'où l'information judiciaire pour «travail dissimulé et usage de faux». Ces courriers ont été signés Pierre Frelot, puis Francis Graille.

«Enveloppe». Tout commence en 1998. Deux recrues, l'entraîneur portugais Arthur Jorge et l'attaquant nigérien Jay-Jay Okocha, sont particulièrement gourmandes. En plus, elles négocient en net (de charges sociales et d'impôt sur le revenu). Nike est mis à contribution pour fournir aux Pays-Bas une rémunération «in the pocket» (expression tirée d'un e-mail, en «franglais» dans le texte). La même année, Nike enfonçait le monopole d'Adidas sur le foot français. Après saisine du Conseil de la concurrence, la charte du joueur professionnel est modifiée : chaque footballeur est désormais libre de porter les chaussures de son choix. Aux contrats collectifs, où toute l'équipe est chaussée par le même équipementier (souvent Adidas), succèdent des contrats individuels. Nike se rue dans la brèche dans l'intérêt bien compris du PSG : de 1998 à 2003, il va verser à 24 joueurs parisiens plus de 15 millions d'euros.

En 2003, Nike et le PSG renégocient leur contrat. Le sponsoring collectif (pub maillot, produits dérivés) ne pose pas de problème, mais faut-il inclure les contrats individuels dans le budget annuel de 6,7 millions d'euros ? Les signataires conviennent qu'une partie (1,2 million) sera dédiée aux rémunérations individuelles. N'ayant pas peur des mots, ils la baptisent «enveloppe joueurs». Devant les enquêteurs, Jean-Baptiste Mayer, directeur financier de Nike, avance pudiquement qu'il «s'agissait peut-être pour le PSG, à un moment de grandes difficultés financières, d'optimiser ses charges fiscales et sociales»... Un audit interne de Vivendi l'admet sans fard : «Nike a accepté de supporter une partie des prétentions salariales des joueurs, pour permettre d'alléger les charges du club.» Les patrons de Nike mis en examen insistent sur un point : le PSG était demandeur.

L'enveloppe est rapidement insuffisante pour satisfaire l'appétit des joueurs. Elle gonfle à plus de 5 millions d'euros. «Le PSG a utilisé le contrat à outrance afin de compenser un budget (de recrutement, ndlr) qu'il n'avait pas», dénonce un dirigeant de Nike. L'équipementier réclame remboursement, comptabilisé par le PSG sous une étrange rubrique amendes. Elle a un fondement légal, puisqu'il est prévu une pénalité de 15 000 euros en cas de non-port de chaussures. Mais c'est le joueur qui doit théoriquement la payer, pas le club. La mauvaise foi du PSG est attestée dans son budget prévisionnel, qui tient compte plusieurs années à l'avance d'un colossal «poste amendes» inclus dans les charges salariales.

«Fictivement». En plus du système Nike, le PSG a usé d'autres stratagèmes pour rémunérer ses joueurs «in the pocket». L'imagination est au pouvoir, selon le témoignage de Rodolphe Albert, ancien dirigeant du club. Pour le transfert d'Okocha, qui réclamait 2 millions d'euros net, le PSG aurait versé la même somme à un club belge au nom d'une option d'achat d'un autre joueur nigérien «inconnu». En 2001, lors de l'arrivée de Pochettino, le montant du transfert aurait été «surévalué fictivement», le surplus permettant à son ancien club espagnol de continuer à lui verser des salaires «qui auraient dû être pris en charge par le PSG en France».

Ariane Cessenat, actuelle directrice financière du PSG, y va aussi de son anecdote : en 2004, à l'arrivée de Pauleta, le buteur portugais pensait avoir négocié en net, Francis Graille en brut. Pour dénouer le quiproquo, une somme équivalente aux charges patronales aurait été versée, «non pas à Pauleta, mais à un intermédiaire», un petit club portugais. Les enquêteurs sont relativement cléments avec les joueurs, bénéficiaires finaux de l'usine à gaz : «Le PSG a mis en place tout une chaîne de faux documents visant à masquer le prix réel d'acquisition et/ou la vraie rémunération. Le dénominateur commun à tous ces montages est la nécessaire complicité entre les dirigeants de clubs acheteurs et vendeurs, des agents, des sponsors, et au final des joueurs, même si ces derniers n'ont pas toujours conscience de leurs actes.»



liberation.fr


--------------------


User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
FabioKob
posté Jeudi 06 Avril 2006 À 13h32
Message #25


Think different
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 1,053
Inscrit : 04/08/2004
Membre n° 1


Drapeau







Perpère mis en examen

L'Equipe de jeudi révèle la mise en examen de Laurent Perpère, ancien président du Paris-Saint-Germain (1998-2003), dans le cadre de l'enquête sur les transferts douteux menés par le club de la capitale entre 1998 et 2005. Il a reçu la nouvelle mardi matin, pour «travail dissimulé et usage de faux». L'ancien président parisien est exclusivement visé pour le volet "Nike" de l'affaire. Il concerne les compléments de rémunération qu'aurait versé l'équipementier aux joueurs pour diminuer les charges sociales du club et les impôts des joueurs et des amendes fictives que le PSG aurait versé à Nike en compensation.

Toujours dans L'Equipe, l'avocat de Laurent Perpère nie la réalité des infractions et décrit un système d'accords passés entre la marque américaine et les joueurs à titre individuel, dans le cadre de contrats d'image légaux. «Le PSG a accepté de signer (un) avenant (à son contrat avec Nike), il y a vu une opportunité de proposer aux joueurs qui n'étaient pas liés à un autre équipementier pour les chaussures de percevoir, outre le salaire que son budget lui permettait de leur accorder, une rémunération complémentaire au titre d'un contrat individuel d'image conclu avec Nike, explique Pierre Cornut-Gentille. Il suffit de lire les contrats individuels passés entre Nike et les joueurs et de constater avec quel soin sourcilleux Nike s'assurait de (leur) bonne exécution.»

La mise en examen de Laurent Perpère succède à celle de Francis Graille, qui avait pris la présidence à sa place en mai 2003, avant de céder son fauteuil en juin 2005. Il y a trois semaines, L'Equipe magazine avait révélé le contenu d'une enuqête qui semble mettre à jour un système de surcommissions, de surévaluation de transferts et autres manipulations comptables qui n'aurait pas grande chose à envier aux transferts suspects de l'OM entre 1997 et 1999, examinés par la justice le mois dernier, et qui ont donné lieu à des réquisitions sévères. Trois dirigeants de Nike et l'ancien directeur financier du Paris-SG, Pierre Frelot, avaient déjà été mis en examen dans ce dossier.

Source : L'equipe


--------------------
La charte du forum PSGClan

PSGClan.info LE site alternatif fait PAR les supporters du PSG
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Farookh
posté Mardi 30 Mai 2006 À 12h38
Message #26


!doi!
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 11,128
Inscrit : 23/08/2004
Lieu : Paris
Membre n° 86


Drapeau








Foot - Justice : Le PSG convoqué

Le Paris Saint-Germain, en tant que personne morale, est convonqué mercredi par la juge du pôle financier, Françoise Desset, chargée de l'enquête sur une entente présumée illégale entre le club et Nike sur des compléments de salaires versés aux joueurs. C'est l'AFP citant une source proche du dossier qui a révélé mardi l'information.

La personne morale PSG devrait être mise en examen pour « travail dissimulé et usage de faux». Mi-mai, Nike Europe a été mise en examen pour complicité de travail dissimulé et usage de faux tout comme sa filliale Nike France l'avait déjà été le 16 janvier.

Des anciens présidents du PSG, Francis Graille (2003-2005) et Laurent Perpère (1998-2003) sont également poursuivis. Tout comme trois dirigeants de Nike. Olivier Jaubert, ancien resposable marketing, Jean-Claude Petit, directeur général et Jean-Baptiste Mayer directeur financier ont déjà été mis en examen en octobre 2005.

Par cette manoeuvre le PSG, tentait visiblement de payer moins de cotisations sociales. Cette enquête fait en fait suite à celle de Renaud Van Ruymbeke et Françoise Desset (déjà) débutée en janvier 2005 sur les transferts douteux du PSG.



lequipe.fr


--------------------


User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Isséen06
posté Mardi 30 Mai 2006 À 14h42
Message #27


Squatteur forcené
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 1,538
Inscrit : 21/08/2004
Lieu : Côte d' Azur
Membre n° 79







CITATION(Farookh @ 30/05/2006, 12:0 PM)


Foot - Justice : Le PSG convoqué

Le Paris Saint-Germain, en tant que personne morale, est convonqué mercredi par la juge du pôle financier, Françoise Desset, chargée de l'enquête sur une entente présumée illégale entre le club et Nike sur des compléments de salaires versés aux joueurs. C'est l'AFP citant une source proche du dossier qui a révélé mardi l'information.

La personne morale PSG devrait être mise en examen pour « travail dissimulé et usage de faux». Mi-mai, Nike Europe a été mise en examen pour complicité de travail dissimulé et usage de faux tout comme sa filliale Nike France l'avait déjà été le 16 janvier.

Des anciens présidents du PSG, Francis Graille (2003-2005) et Laurent Perpère (1998-2003) sont également poursuivis. Tout comme trois dirigeants de Nike. Olivier Jaubert, ancien resposable marketing, Jean-Claude Petit, directeur général et Jean-Baptiste Mayer directeur financier ont déjà été mis en examen en octobre 2005.

Par cette manoeuvre le PSG, tentait visiblement de payer moins de cotisations sociales. Cette enquête fait en fait suite à celle de Renaud Van Ruymbeke et Françoise Desset (déjà) débutée en janvier 2005 sur les transferts douteux du PSG.



lequipe.fr
*



SI je ne me trompe pas , le club PSG n' a rien n' a craindre .

Si "erreurs" il y a , se seront les hommes impliqués dans cette affaire qui trinqueront .
D' autant qu' avec la nouvelle convention lors du rachat , c' était l' une des conditions principales .
A Canal+ , Perpére , Graille et Compagnie à se débrouiller avec la justice .


--------------------
* STADE DE REIMS POUR TOUJOURS *

AAAAAAAllez Paris, Pariiiiiiiis est magik !!!
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Bogs
posté Mardi 30 Mai 2006 À 17h56
Message #28


Sea, sex & son
Icône de groupe

Groupe : Modérateur
Messages : 13,908
Inscrit : 08/08/2004
Lieu : BREST
Membre n° 26


Drapeau








PSG : le livre qui va faire scandale (30/05)

Le PSG entre en zone dangereuse. Alors que le président du directoire, Jean-François Méaudre, sera reçu mercredi par une juge du pôle financier de Paris, dans le cadre de l'affaire Nike (compléments de salaires versés aux joueurs), un livre sulfureux sur le club va paraître prochainement. "Les Secrets du PSG, la danseuse de Canal +" (éd. Privé), signé Rodolphe Albert, prétend tout révéler sur des supposées malversations lors de la période Canal +, explique Le Parisien du jour. Rodolphe Albert, ancien membre de la direction financière, était également un proche de Francis Graille. Il a été soupçonné de détournement de fonds, avant d'être licencié du club en avril 2005. "L'affaire qui me touche est une vaste dénonciation calomnieuse montée de toutes pièces visant à me faire taire car les enjeux financiers sont énormes. Je suis innocent (...) J'espère être bientôt entendu afin d'évacuer les derniers éléments que l'enquête n'aura pu lever d'elle-même (...) Je n'épargnerai personne, du simple salarié au plus haut dirigeant." Le Parisien publie plusieurs des accusations Rodolphe Albert. Notamment des fraudes au Fisc et à l'Urssaf. Ainsi, selon l'auteur, pour pouvoir verser près d'1,5 million d'euros nets à Heinze, les frais furent déguisés en "primes exceptionnelles", "contrat de revalorisation", "mandat de négociation" ou, encore "convention de supervision".

Maxifoot



--------------------
Please do not be alarmed, remain calm. Do not attempt to leave the dancefloor. The DJ booth is conducting a troubleshoot test of the entire system. Somehow, while the party was in progress, an unidentified frequency has been existing in the system for some time. And while many of you have been made too brainwashed to comprehend, this frequency is, and has become a threat to our soceity as we know it.

This frequency has been used by a secret society in conjunction with Lucifer to lure and prey on innocent partygoers. With hypnotism, syncroprism, tricknology, lies, scandal, and pornography. While the party is still in progress we will keep you updated on our current status.

We repeat, this is only a test, this is only a test. This station in conjunction with other airwave announcements will conduct this exact test without prejudice, under the juricepurdence of the soul, the mind, the body, the positive, the negitive, the ground, the proton, the neutron, the electron, the ying, the yang, the young, the sun, the moon, the star.

This is only a test.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Farookh
posté Mardi 30 Mai 2006 À 17h59
Message #29


!doi!
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 11,128
Inscrit : 23/08/2004
Lieu : Paris
Membre n° 86


Drapeau







On le tiens notre Jean-Jacques Eydelie laugh.gif


--------------------


User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Farookh
posté Mardi 30 Mai 2006 À 18h42
Message #30


!doi!
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 11,128
Inscrit : 23/08/2004
Lieu : Paris
Membre n° 86


Drapeau







Il a parlé rapidos sur RMC...Le PSG aurait aussi payé des arbitres happy.gif Donc là, je ne pense pas que le club soit toujours intouchable unsure.gif

Ce message a été modifié par Farookh - Mardi 30 Mai 2006 À 18h43.


--------------------


User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Anticana
posté Mardi 30 Mai 2006 À 18h46
Message #31


Veilleur de nuit
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 22,699
Inscrit : 07/12/2004
Lieu : 95
Membre n° 508


Drapeau







CITATION(Farookh @ 30/05/2006, 19:0 PM)
Il a parlé rapidos sur RMC...Le PSG aurait aussi payé des arbitres


Ah ba alors là je dis " remboursez!!!!"


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Farookh
posté Mardi 30 Mai 2006 À 18h48
Message #32


!doi!
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 11,128
Inscrit : 23/08/2004
Lieu : Paris
Membre n° 86


Drapeau







On n'a peut-être pas aligné assez sad.gif

M'enfin "de source interne", le PSG affirme que Rodolphe Albert a "peté un plomb" et qu'il désire "se venger" bigrin.gif


--------------------


User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
JosMojoRising
posté Mardi 30 Mai 2006 À 18h54
Message #33


Susic Fan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 9,555
Inscrit : 06/09/2004
Lieu : 78
Membre n° 149


Drapeau







C'est clair que "si" on a payé des arbitres et vu ls résultats, ca veut dire que même dans ce domaine on est pas très bons laugh.gif


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Eric en Kobie
posté Mercredi 31 Mai 2006 À 11h42
Message #34


Lonsdale Power
Icône de groupe

Groupe : Modérateur
Messages : 3,714
Inscrit : 23/04/2005
Lieu : Kop Of Boulogne
Membre n° 645


Drapeau







Le Paris-SG mis en examen

Le Paris-SG a été mis en examen mercredi en tant que personne morale par la juge en charge de l'enquête sur une entente présumée illégale entre le club et Nike sur des compléments de salaires aux joueurs.
equipe.fr

blink.gif


--------------------



"Je me déclare ouvertement contre les signatures."



User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Superonie
posté Mercredi 31 Mai 2006 À 14h55
Message #35


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 26,841
Inscrit : 02/09/2004
Lieu : Toucourt
Membre n° 121


Drapeau







Concrètement, on risque quoi ?

Une lourde amende, une rétrogradation, de la prison pour certains anciens dirigeants ?

g[1].gif


--------------------
User is online!Profile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Eric en Kobie
posté Mercredi 31 Mai 2006 À 15h09
Message #36


Lonsdale Power
Icône de groupe

Groupe : Modérateur
Messages : 3,714
Inscrit : 23/04/2005
Lieu : Kop Of Boulogne
Membre n° 645


Drapeau







Rétrogradations je pense...


Le Club étant mis en examen la LFP devrait ensuite, après un procès et une condamnation, prendre des sanctions ! Et les supporters seront mis à contribution ? g[1].gif


--------------------



"Je me déclare ouvertement contre les signatures."



User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Frank-8
posté Mercredi 31 Mai 2006 À 15h49
Message #37


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 12,380
Inscrit : 06/10/2005
Membre n° 764


Drapeau







on en est à ce point ? blink.gif

rétrogradation ça fait peur
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Bogs
posté Mercredi 31 Mai 2006 À 16h35
Message #38


Sea, sex & son
Icône de groupe

Groupe : Modérateur
Messages : 13,908
Inscrit : 08/08/2004
Lieu : BREST
Membre n° 26


Drapeau







laugh.gif Et dissolution de la personne morale par la même... rolleyes.gif Tout ça à cause de Moggi! tsss.gif ninja_hide[1].gif


--------------------
Please do not be alarmed, remain calm. Do not attempt to leave the dancefloor. The DJ booth is conducting a troubleshoot test of the entire system. Somehow, while the party was in progress, an unidentified frequency has been existing in the system for some time. And while many of you have been made too brainwashed to comprehend, this frequency is, and has become a threat to our soceity as we know it.

This frequency has been used by a secret society in conjunction with Lucifer to lure and prey on innocent partygoers. With hypnotism, syncroprism, tricknology, lies, scandal, and pornography. While the party is still in progress we will keep you updated on our current status.

We repeat, this is only a test, this is only a test. This station in conjunction with other airwave announcements will conduct this exact test without prejudice, under the juricepurdence of the soul, the mind, the body, the positive, the negitive, the ground, the proton, the neutron, the electron, the ying, the yang, the young, the sun, the moon, the star.

This is only a test.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Farookh
posté Mercredi 31 Mai 2006 À 16h39
Message #39


!doi!
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 11,128
Inscrit : 23/08/2004
Lieu : Paris
Membre n° 86


Drapeau







Rah ces Italiens, ils foutent toujours le bordel annoyed.gif


» Cliquez pour voir le message - Recliquez pour le cacher... «


Ce message a été modifié par Farookh - Mercredi 31 Mai 2006 À 16h40.


--------------------


User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Isséen06
posté Mercredi 31 Mai 2006 À 16h47
Message #40


Squatteur forcené
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 1,538
Inscrit : 21/08/2004
Lieu : Côte d' Azur
Membre n° 79







CITATION(Eric en Kobie @ 31/05/2006, 15:0 PM)
Rétrogradations je pense...
Le Club étant mis en examen la LFP devrait ensuite, après un procès et une condamnation, prendre des sanctions ! Et les supporters seront mis à contribution ?  g[1].gif
*


Il n' y a pas de matchs arrangés ?

En quelque sorte , l' OM devrait subir le même sort suite à son dernier procés .

Je ne crois pas que le club PSG soit sanctionné , seulement les personnes impliquées .
g[1].gif


--------------------
* STADE DE REIMS POUR TOUJOURS *

AAAAAAAllez Paris, Pariiiiiiiis est magik !!!
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post

4 Pages V  < 1 2 3 4 >
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



Version bas débit Nous sommes le : Samedi 22 Septembre 2018 À 17h45


Bridged By IpbWiki: Integration Of Invision Power Board and MediaWiki © GlobalSoft