IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )


24 Pages V  < 1 2 3 4 > »   
Reply to this topicStart new topic
> Un supporter du PSG tué et un autre blessé, en marge du match Hapoël Tel-Aviv
Farookh
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 10h58
Message #21


!doi!
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 11,128
Inscrit : 23/08/2004
Lieu : Paris
Membre n° 86


Drapeau







Témoignage d'un type présent sur les lieux. Ca vaut c'que ca vaut, mais ca changera des versions "officielles" 08.gif

CITATION
Voilà ce qu'il s'est réellement passé.

Lors du match, le stade était blindé de drapeaux d'Israël, aussi bien en tribune Paris qu'en présidentielle. On les a bien vus lors des buts notamment. A la fin du match, une chasse à l'homme s'organise. Les gens sont à cran, d'autant + que l'on s'est fait humilier par notre équipe, une fois de + (après Haïfa...).

Des provocations avec les CRS ont lieu. Des flics sont en cheval, porte de Saint-Cloud. C'est hyper tendu. Les rares supporters qui affichent leur couleur juive se sont fracassées. Au niveau de la place, un large mouvement de foule a lieu : on entend dire "y a un juif là, y a un juif". Il y avait une réelle provocation de leur part en affichant leur drapeau porte de saint-cloud. Peut-être pensaient-ils qu'avec tous ces flics autour, ils seraient sans danger...

Ce juif commence à se faire charger et là, un grand black cosaud d'une trentaine d'années se place à côté de lui, pour le défendre. Franchement, à ce moment-là, beaucoup pensait que c'était un juif (et non un flic). Style un mec du Beitar.
Il avait une bombe lacrymo à la main et tenait son autre main dans son manteau de cuir, sans la sortir, comme s'il avait un flingue dessous.
Il recule toujours de face et là le juif en profite pour se barrer. Le black se retrouve tout seul.
Il continue à reculer et là il sort le flingue en visant les supporters. Personne ne pensait qu'il avait de réelles balles, c'est clair.

Il recule, il recule, judsqu'au macdo de la porte de saint-cloud. Il ne faut pas lire les médias. Il y avait peut-être 150 mecs sur la place mais réellement face au flingue, on était une vingtaine à ce moment-là, pas +.
En reculant, il se casse la gueule. Les gens en profitent pour avancer + vite, n'étant plus visé par le flingue. Et là il se relève et tire deux fois, de face, direct sur nous ! Sans tirer une seule fois en l'air pour faire fuir... C'est clairement une bavure policière.

Au départ, on ne se rend pas compte de se qu'il vient de se passer. Il se cache dans le macdo. Les gens à l'intérieur sont apeurés. Là, la rumeur monte qu'il a buté le mec. Effectivement je le vois étalé par terre. Les flics gazent pour nous faire fuir. Les pompiers metteront un temps fou pour arriver...
Les mecs pètent un câble en voyant ça. Tout lemonde détruit les vitrines à coup de pied. Le mec se réfugie en haut du macdo. Là il sort une radio pour appeler à l'aide. C'est là que beaucoup comprenent que c'est un flic en civil. Les mecs veulent le défoncer mais certians appellent au clme, en disant que ça ne sert à rien et qu'il sera arrêté.

Les CRS arrivent en masse et gazent tout le monde.

Ma conclusion : c'est une bavure policière. Le mec n'a pas fait son boulot. Il aurait dû appeler à la radio de suite, en montrant qu'il était flic en civil. Et surtout il aurait dû tirer en l'air. Le mec qui a été buté était à 5 mètres de lui environ et il a pris la balle à bout portant.


--------------------


User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Eric en Kobie
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 11h18
Message #22


Lonsdale Power
Icône de groupe

Groupe : Modérateur
Messages : 3,714
Inscrit : 23/04/2005
Lieu : Kop Of Boulogne
Membre n° 645


Drapeau







MErci Maccabi pour ton témoignage, si il y en a d'autres... smileJap.gif

Décès d'un supporter du PSG :
La réaction de Frédéric Thiriez

Le président de la Ligue de Football Professionnel a réagi après la mort d'un supporter du PSG après la rencontre PSG-Hapoël Tel Aviv.

"Je suis bouleversé par ce qui s'est passé hier après le match au Parc des Princes. Le football, ce n'est pas la haine, cela ne peut pas être la guerre. Il faut que toute la lumière soit faite sur ce drame et nous devons trouver, nous le football, avec les autorités les moyens que cela ne se reproduise plus jamais. J'ai demandé à être reçu aujourd'hui au Ministère de l'Intérieur avec Alain Cayzac, président du Paris Saint Germain".



lfp.fr

Ce message a été modifié par Eric en Kobie - Vendredi 24 Novembre 2006 À 11h32.


--------------------



"Je me déclare ouvertement contre les signatures."



User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Farookh
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 11h32
Message #23


!doi!
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 11,128
Inscrit : 23/08/2004
Lieu : Paris
Membre n° 86


Drapeau







L'Express


Philippe Broussard, rédacteur en chef du service société de L'Express et spécialiste du milieu hooligan, se trouvait porte de Saint-Cloud au moment où un policier a tiré sur des supporters du PSG, après la lourde défaite du club en coupe d'Europe. Bilan: un mort, un blessé grave. Il a vu une partie de l'agression dont a été victime le policier impliqué dans cette affaire

Après le match, je me suis rendu Porte de Saint-Cloud, à 300 mètres du Parc des princes, car la tournure de la rencontre (défaite du PSG) et la présence d'au moins 15 000 supporters de Tel Aviv, français ou israéliens, faisaient craindre des accrochages avec la frange la plus violente des fans du PSG.

"Reste derrière moi, reste derrière moi !"
Vers 22 h 50, alors que j'arrive à proximité de la station de métro Porte de Saint-Cloud, les premiers incidents éclatent. Quelques centaines de parisiens, pour la plupart très jeunes, cherchent à s'en prendre, ici ou là, à des supporters adverses (rares à cet endroit). Les policiers chargent et les repoussent vers l'esplanade de la porte de Saint-Cloud, une place très vaste, entourée de cafés, de restaurants, d'une église, d'une grande station de bus et d'un dépôt de la RATP. Le match est fini depuis moins de vingt minutes mais il y a encore foule sur la place. Peu de policiers, en revanche. Une discrétion surprenante dans la mesure où ce secteur est traditionnellement celui où les fans parisiens les plus durs (ceux de la tribune Boulogne, réputés sensibles aux thèses d'extrême-droite), se rassemblent après les rencontres.

Alors que j'arrive moi-même sur la place, certains parisiens se précipitent vers la station de bus, où ils essaient, semble-t-il, de poursuivre quelqu'un. Puis le groupe en question rebrousse chemin et commence à menacer, à distance, un homme marchant à vive allure au milieu de la chaussée. Je le vois: c'est un Noir d'une trentaine d'années, assez grand, vêtu d'un pull en laine beige. Il a en main une grosse bombe de gaz lacrymogènes et tente de faire face à une foule de plus en plus hostile. A l'évidence, il cherche à protéger quelqu'un, situé près de lui, (j'apprendrai par la suite qu'il s'agissait sans doute d'un supporter de Tel Aviv) et lance à plusieurs reprises: "Reste derrière moi! reste derrière moi!".

Les assaillants pressent le pas, l'insultent. Il recule, panique, essaie de partir à droite, perd sa bombe lacrymo, la ramasse, recule à nouveau. Et la foule continue d'avancer, quelques dizaines de jeunes aux avants-postes; deux à trois cents à l'arrière. Le jeune Noir regarde autour de lui, comme s'il cherchait de l'aide, mais il n'y a toujours pas de policiers visibles sur la place. Il faut fuir, maintenant, pour échapper au lynchage. Il court alors en direction du Mac Donald's, de l'autre côté de la place. Sur la gauche de l'établissement se trouve l'immense portail d'un dépôt de la RATP. Cette partie de la place est mal éclairée, et ne saurait constituer un refuge. C'est à ce moment là, peu avant 23 heures, que le drame se produit. Je n'y assiste pas directement, car je suis encore une cinquantaine de mètres plus haut. Mais je constate un mouvement de foule, comme si le "fugitif" était rattrapé par ses agresseurs à proximité du dépôt. Plusieurs personnes crient "Il a un flingue, il a un flingue". Et puis soudain, un coup de feu claque. Je me précipite. Je ne remarque aucune victime mais je constate qu'il a trouvé refuge dans le Mac Donald's où plusieurs clients sont attablés.

"C'est un flic !"
Ses poursuivants l'ont vu. Ils prennent le restaurant d'assaut, brisant les vitres à coups de pieds. A l'intérieur, le jeune homme sort une arme. C'est la première fois que je la vois. Puis un talkie-walkie. Alors, seulement, je comprends qu'il s'agit d'un policier. "C'est un flic, c'est un flic!", crient les assaillants, qui semblent également découvrir sa qualité de policier. D'autres continuent d'hurler "Sale nègre" ou "Bleu Blanc Rouge, la France aux Français!" Une haine raciste décuplée par la rumeur qui enfle très vite: le coup de feu aurait fait un "blessé grave". Dans un premier temps, je pense qu'il s'agit d'une rumeur.

Les minutes suivantes sont d'une extrême violence. Le policier, l'arme au poing, braque son arme sur les agresseurs, de plus en plus nombreux, regroupés devant le Mac Do. Lui, bien sûr, se trouve toujours à l'intérieur, protégé, en quelque sorte, par les vitres du restaurant qui cèdent une à une. Comme les renforts tardent, il cherche à se réfugier à l'étage, avec les clients. Les agresseurs tentent de pénétrer dans l'établissement mais y renoncent assez vite, de peur d'être coincés. Au total, la police mettra une bonne dizaine de minutes à intervenir. Une éternité. Surtout le soir d'une rencontre de football ayant mobilisé plus de 600 hommes à deux pas de là.

Sur la place de la Porte de Saint-Cloud, c'est toujours la confusion la plus totale. Les supporters sont furieux; ils hurlent "Il y a un blessé, c'est une bavure, il y a un blessé", ce qui attise la violence de ceux, racistes ou non, qui n'ont pas assisté au début de la scène. J'aperçois le corps là-bas, devant la porte lattérale du dépôt de la RATP. Il s'agit paraît-il d'un très jeune homme. Des gars de la tribune Boulogne tentent de le soigner en lui passant de l'eau sur le visage. Selon eux, il a été touché à la poitrine. Complètement paniqués, ils disent avoir alerté les secours, qui n'arrivent pas. Moi-même, j'essaie de demander de l'aide mais les pompiers et le Samu, eux aussi, mettront plusieurs minutes avant d'arriver.

Ce retard peut s'expliquer par la tension ambiante autour du Mac Do - les forces d'intervention balancent des gaz lacrymogènes - mais il est tout de même surprenant qu'un soir de match, à trois minutes à pieds d'un stade sous haute surveillance, les services de secours mettent plus de dix minutes à agir. Précision importante: à aucun moment les supporters du PSG ne s'en prennent aux pompiers, s'efforçant au contraire de faciliter leur intervention.

Il est alors 23h12. Les pompiers déplacent le blessé à l'intérieur des locaux de la RATP, hors de vue de la foule, et tentent de le sauver.Quelques minutes plus tard, j'apprends sa mort. Il se prénommait Mounir, il avait ses habitudes dans la tribune Boulogne. Les policiers de Renseignements généraux de la préfecture de police de Paris, spécialistes de la question hooligan, l'avaient paraît-il repéré parmi les "Indépendants", la frange la plus violente des fans du club de la capitale.

Dans le même temps, je comprends qu'un autre supporter - âgé d'environ vingt-cinq ans - a été blessé par balle (un poumon perforé). Il est soigné aux Trois Obus, la brasserie voisine. Lui aussi fréquentait semble-t-il les travées de la tribune Boulogne. Même s'il est sérieusement atteint, ses jours ne seraient pas en danger. Y aurait-il donc eu un second coup de feu? Pour ma part, je n'en ai entendu qu'un. Idem, à ma connaissance, pour les autres personnes présentes. L'enquête devra dire si la même balle a fait deux victimes, et à quel endroit celles-ci se trouvaient précisément au moment où elles ont été atteintes.

A partir de 23h30, les forces de l'ordre reprennent le contrôle du quartier. Elles protègent le Mac Do, où se terrent toujours l'auteur du (ou des) coup(s) de feu et les clients. Les autorités policières investissent les lieux: l'état-major de la PJ, le préfet, et enfin les enquêteurs de l'Inspection générale des services (IGS, la police des police). Ces derniers héritent du dossier dans la mesure où un policier (membre de la brigade du métro et non d'un service chargé du maintien de l'ordre au Parc des princes) est impliqué. "Nous n'avons rien, nous partons de zéro", lâche un magistrat du parquet de Paris, visiblement perplexe. Il sait que les investigations s'annoncent difficiles. Avec des questions cruciales: le policier était-il directement menacé par les personnes touchées? Pourquoi n'a-t-il pas tiré en l'air? Portait-il ou non un brassard "POLICE"? Peut-on estimer qu'il a agi en situation de légitime défense? Seule certitude: plusieurs dizaines de personnes se précipitaient sur lui et voulaient l'agresser en raison de sa couleur de peau.

Il est maintenant plus d'une heure du matin. A l'étage du Mac Do, le jeune policier est interrogé par un collègue de l'IGS. Il est là, les mains sur la table, le regard perdu, comme emporté par un drame qui le dépasse. Dehors, l'agitation est retombée. Le blessé des Trois Obus a été évacué vers un hôpital. Dans le dépôt de la RATP, le corps de Mounir est recouvert d'une bâche blanche.



--------------------


User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Eric en Kobie
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 11h41
Message #24


Lonsdale Power
Icône de groupe

Groupe : Modérateur
Messages : 3,714
Inscrit : 23/04/2005
Lieu : Kop Of Boulogne
Membre n° 645


Drapeau







"Le policier qui a tiré et cinq supporters en garde à vue
AFP 24.11.06 | 10h14

Le policier, qui a fait usage de son arme tuant un supporter du PSG et en blessant grièvement un autre jeudi soir à l'issue du match PSG-Hapoël Tel-Aviv, a été placé en garde à vue ainsi que cinq supporteurs, a-t-on appris vendredi matin auprès de la préfecture de police.

Parmi les huit personnes interpellées à l'issue des incidents, cinq d'entre elles se trouvaient toujours en garde à vue vendredi en milieu de matinée au commissariat du XVIe arrondissement de Paris pour "injures racistes et antisémites", selon la préfecture.

Le policier, qui portait secours à un supporteur du club israélien, agressé par 150 supporteurs parisiens, a été placé en garde à vue jeudi soir dans les locaux de l'Inspection générale des services (IGS) et s'y trouvait toujours vendredi matin.

Selon la même source, il semblerait que le policier ait été "frappé et blessé", qu'il ait fait usage de sa bombe lacrymogène puis qu'il ait été "mis au sol". C'est en se relevant qu'il aurait "fait usage de son arme après avoir annoncé sa qualité de policier".

Contrairement à ce qui avait été indiqué dans la nuit, il n'y aurait eu "seulement qu'un seul coup de feu" de tiré, précise-t-on de même source, ajoutant que l'agression, du supporteur et du policier, s'est déroulée dans "un contexte de violences, avec de nombreuses insultes racistes".

Le blessé, grièvement atteint âgé de 26 ans, était toujours hospitalisé vendredi dans un hôpital parisien mais ses jours ne seraient "plus en danger" selon la préfecture. La nature de ces blessures n'a pas été précisée.

Le supporteur tué par balle, dont l'identité n'a pas été précisée, était âgé de 24 ans."


--------------------



"Je me déclare ouvertement contre les signatures."



User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
bridgou
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 12h56
Message #25


Touriste
Icône de groupe

Groupe : Membre
Messages : 1
Inscrit : 24/11/2006
Membre n° 1,790







Salut,

J'ai lu vos messages et j'aprécie votre impartialité.

Je précise que je suis juive et que j'étais au match hier.
j'etais avec mon mari, amis et avec 4 jeunes garcons de 17 ans qui sont allés a à leur premier match.
Le match s'est tres bien passé dans les tribunes. Bonne ambiance.
Par contre en sortant il y avait de la bagare, sur les conseils des agents de securite on est sorti vers le bd murat cote porte d'auteuil et la on devait rejoindre
mon beau frere et un ami qui s'étaient perdus.
Et c'est là qu'on voit débouler plusieurs centaines de jeunes qui hurlent d'aller à l'église (celle de porte de st cloud), malheureusement on allait aussi dans ce sens pour nous retrouver. Des qu'on se retrouve la bande se rapproche de nous et crit "Des juifs", ils commencent à nos insulter et nous encercler. Les enfants courent dans l'autre sens, les enfants devant et les hommes derriere. Mon mari se prend un gros coup de pied dans le dos, ils allaient nous lyncher!!
une femme crie par la fenetre pour alerter la police. les gens levent les yeux, on profite de cet instant pour gagner du terrain
Heureusement, des policiers en civils sont arrivés et nous ont dis "Cassez vous!"
On part donc en courant jusque porte d'auteuil, on voit arriver beaucoup de CRS qui courent vers la porte de st cloud. Un ami de mon mari a été pris dans la foule s'est pris du gaz lacrymogene et s'est caché au café des Trois Obus (il a entendu "ils ont tirés!"), c'est la que les hommes du groupe arrivent pour le recuperer, là où quelques minutes plus tard, on soigne le blessé des supporter du PSG.
On est ensuite parti les recuperer en voiture de peur d'avoir de nouveau des pb.

On n'a pas dormi de la nuit...

Et cette histoire pour vous dire que si il n'y avait pas la police, on ne s'en serait pas sorti.
Et je comprends que ce policier en civil se soit senti menacé face à cette foule hostile.
Merci aux personnes qui contre tout sauvent des vies...
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
vinz
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 12h58
Message #26


What you hear is not a test
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 1,976
Inscrit : 29/08/2004
Lieu : PANAME
Membre n° 96


Drapeau







Mais oui donnons lui une médaille...


--------------------


L'enfant dont nous racontons l'histoire devait revoir longtemps le soleil fixe, le décor planté au bout de la jetée, et un visage de femme...
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Bogs
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 13h01
Message #27


Sea, sex & son
Icône de groupe

Groupe : Modérateur
Messages : 13,908
Inscrit : 08/08/2004
Lieu : BREST
Membre n° 26


Drapeau







CITATION(vinz @ 24/11/2006, 12:0 PM)
Mais oui donnons lui une médaille...
*


Bah, je ne pense pas que Bridgou parlait de ce policier en particulier.. wink.gif


--------------------
Please do not be alarmed, remain calm. Do not attempt to leave the dancefloor. The DJ booth is conducting a troubleshoot test of the entire system. Somehow, while the party was in progress, an unidentified frequency has been existing in the system for some time. And while many of you have been made too brainwashed to comprehend, this frequency is, and has become a threat to our soceity as we know it.

This frequency has been used by a secret society in conjunction with Lucifer to lure and prey on innocent partygoers. With hypnotism, syncroprism, tricknology, lies, scandal, and pornography. While the party is still in progress we will keep you updated on our current status.

We repeat, this is only a test, this is only a test. This station in conjunction with other airwave announcements will conduct this exact test without prejudice, under the juricepurdence of the soul, the mind, the body, the positive, the negitive, the ground, the proton, the neutron, the electron, the ying, the yang, the young, the sun, the moon, the star.

This is only a test.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Farookh
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 13h08
Message #28


!doi!
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 11,128
Inscrit : 23/08/2004
Lieu : Paris
Membre n° 86


Drapeau







On va quand même rester cool smileJap.gif

D'un coté, ces "chasses aux juifs" sont plus que blamâbles, comme l'ont apporté les témoignages de maccabi_psg et bridgou (merci à eux wink.gif )
De l'autre, on ne peut que condamner l'acte du flic qui a commis, avis personnel, de graves fautes, nottamment de tirer apparement "dans le tas" en risquant de blesser/tuer des personnes autres que les types lui faisant face

N'oublions pas le contexte du match: crise sportive, climat de provocation "classique" mais aussi politique, présence policière apparement laxive...Bref, un cocktail explosif qui ne demandait qu'une étincelle.

Dans les deux "camps", il y a eu des cons et des victimes. Rien ne sert de faire des généralités (le supporter étant un facho skin avide de sang et de haine voulant dérouiller tout les juifs et les black...Comme on a l'impression de le lire dans certains articles) et ne tombons pas dans le piège des médias.

Finalement, nous ne savons pas grand chose de cette tragique histoire

Mais il ne faut surtout pas oublier qu'un jeune homme est mort et qu'un autre est toujours dans état critique.

smileJap.gif


--------------------


User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Crom
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 13h25
Message #29


Pilier du Clan
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 8,037
Inscrit : 03/10/2004
Lieu : DTC !edc
Membre n° 275


Drapeau







CITATION(Farookh @ 24/11/2006, 13:0 PM)
De l'autre, on ne peut que condamner l'acte du flic qui a commis, avis personnel, de graves fautes, nottamment de tirer apparement "dans le tas" en risquant de blesser/tuer des personnes autres que les types lui faisant face.
*


Tu plaisantes j'espere ! ohmy.gif

faut arreter "l'inspecteur Harry" dry.gif

La c'est la réalité, plus de 50 à 100 personnes, une meute qui te lynchera si tu reste sur leur chemin.

ce flic a protégé un citoyen en danger de MORT bordel !
Il a fait son boulot.


Maintenant je ne sais pas sis le supporter était un agresseur ou un supporter Lambda. Pour son cas je me reserve.

Ce message a été modifié par crom - Vendredi 24 Novembre 2006 À 13h26.


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
JosMojoRising
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 13h28
Message #30


Susic Fan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 9,554
Inscrit : 06/09/2004
Lieu : 78
Membre n° 149


Drapeau







La légitime défense est une expression largement utilisée mais elle ne peut etre retenue que dans un cadre très précis, sinon c'est l'anarchie et tout le monde tire sur tout le monde....

Pour l'instant on n'en connait pas les circonstances, exactes, donc évitons d'emettre des jugements sans connaitres les élements de l'enquête smileJap.gif


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Anticana
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 13h37
Message #31


Veilleur de nuit
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 22,292
Inscrit : 07/12/2004
Lieu : 95
Membre n° 508


Drapeau







Il y a un truc que je ne comprend pas dans cette histoire. Le jeune homme tué autrement dit Mounir est bien d' origine beurre non ? Vu son prenom.

Alors, on doit en déduire qu' un arabe se serait associer à des Skin heads pour lyncher un juif ??

J' ai du rater un épisode là c' est pas possible.


--------------------
User is online!Profile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Eric en Kobie
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 13h42
Message #32


Lonsdale Power
Icône de groupe

Groupe : Modérateur
Messages : 3,714
Inscrit : 23/04/2005
Lieu : Kop Of Boulogne
Membre n° 645


Drapeau








Le procureur de la République de Paris et Nicolas Sarkozy ont dévoilé ce midi les premiers éléments de l’enquête sur la mort d’un supporter du PSG, tué par un policier en civil.

Jean-Claude Marin, le procureur de la République de Paris, a dressé vendredi midi un premier récit des circonstances qui ont abouti à la mort d’un supporter du PSG, tué d’une balle tirée par un agent en civil de la brigade des transports, à l’issue du match de coupe d’Europe, PSG - Hapoël Tel-Aviv.

"A la fin du match, explique le magistrat, quatre jeunes gens vraisemblablement de la communauté juive sont pris à partie par un groupe de supporteurs du Paris SG. Les quatre jeunes décident alors de se séparer. L'un d'entre eux, Yanniv Hazout est poursuivi par des assaillants qui le considèrent comme un supporteur de l'équipe de Tel-Aviv. La meute grossit pour atteindre une centaine de personnes".

C’est alors que le jeune homme, âgé de 23 ans, prend la fuite en courant en direction de la porte de Saint-Cloud. « Un policier en civil du service régional de la police des transports parisiens (SRPT), dit alors [au jeune] de se mettre derrière lui et essaie d'écarter la foule avec sa bombe lacrymogène. Des insultes - sale juif, sale nègre - des cris de singe, sont alors lancés et des saluts nazis effectués par cette meute qui crie également ‘Le Pen président’ », narre le procureur.

Sarkozy : "Il a hurlé à plusieurs reprises qu'il appartenait à la police"

Jugeant l’événement « dramatique », le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy, en déplacement à Mulhouse, a également évoqué des insultes racistes et antisémites et assuré que le policier martiniquais "avait argué de sa qualité" avant de faire feu. "Il a hurlé à plusieurs reprises qu'il appartenait à la police et il a commencé à asperger les manifestants avec sa bombe lacrymogène", a indiqué le ministre, invoquant en se référant aux éléments "tels qu'ils (lui) ont été donnés pas la police".

Nicolas Sarkozy poursuit son récit : "L'un des agresseurs l'a frappé à la tempe, un autre lui a porté un coup de pied dans le bas ventre, et il est tombé à terre. Il a sorti son arme après avoir argué de sa qualité, mais dans quelles circonstances, je vous demande de considérer que je ne le sais pas. Il a fait feu, deux hommes sont tombés à terre, dont l’un est mort de ses blessures, c'est naturellement dramatique", a déploré l’hôte de la Place Beauvau.

« C'est pas possible qu'un match de foot se termine dans ces conditions-là, c'est pas un âge de mourir à 25 ans, on n'en a plus qu'assez", s'est-il encore exclamé, soulignant qu'"on ne pouvait pas accepter qu'on poursuive le supporteur d'un club en criant ‘sale juif’". « Je dis également les choses comme elles sont : nous serons très fermes, on ne peut pas laisser faire ».



figaro.fr


--------------------



"Je me déclare ouvertement contre les signatures."



User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Farookh
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 13h44
Message #33


!doi!
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 11,128
Inscrit : 23/08/2004
Lieu : Paris
Membre n° 86


Drapeau







CITATION(Anticana @ 24/11/2006, 13:0 PM)
Alors, on doit en déduire qu' un arabe se serait associer à des Skin heads pour lyncher un juif ??
*


Merci d'éviter des raccourcis aussi facile. Rien ne prouve pour le moment que le groupe était des "skinheads" voulant "lyncher un juif"....Même si la plupart des articles relatent ce fait.

Mais ce sujet est très sensible alors je vous prie de bien vouloir être plus modéré dans vos jugements smileJap.gif


--------------------


User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Eric en Kobie
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 14h00
Message #34


Lonsdale Power
Icône de groupe

Groupe : Modérateur
Messages : 3,714
Inscrit : 23/04/2005
Lieu : Kop Of Boulogne
Membre n° 645


Drapeau








Communiqué du Club (PSG.FR)




Suite au drame intervenu jeudi soir, qui bouleverse l’ensemble des sympathisants du PSG, le club tient à exprimer sa profonde compassion à la famille et aux proches du supporter décédé à la Porte de Saint Cloud. Le club souhaite également de tout cœur que son camarade blessé et hospitalisé, se rétablisse le plus vite possible.


Alain Cayzac, Président du PSG, et Frédéric Thiriez, Président de la LFP, ont été reçus ce vendredi matin par Nicolas Sarkozy, Ministre d'État, Ministre de l'Intérieur et de l'Aménagement du territoire, en présence de Pierre Mutz, Préfet de Police de Paris, pour évoquer le drame survenu après la rencontre PSG-Hapoël Tel Aviv, à la Porte de Saint-Cloud.


Le Ministre d’Etat s’est engagé à informer dès aujourd’hui et en temps réel, le Président de la Ligue de Football Professionnel et le Président du PSG, sur les circonstances de cette tragédie. Nicolas Sarkozy a proposé de rencontrer dès demain, samedi 25 novembre, les Présidents des associations de supporters du PSG.


Le Président du PSG, Alain Cayzac, appelle au calme, à la dignité et au recueillement, toutes les personnes concernées par ce drame. Il fera tout ce qui est en son pouvoir afin que cela ne se reproduise plus jamais.



Ce message a été modifié par Eric en Kobie - Vendredi 24 Novembre 2006 À 14h01.


--------------------



"Je me déclare ouvertement contre les signatures."



User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
BuD_ax29
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 14h44
Message #35


Bois une bière
Icône de groupe

Groupe : Membre
Messages : 103
Inscrit : 23/11/2005
Membre n° 795







Personellement, je ne veux pas trop parler de ce qui c'est passé hier soir avant de voir le résultat d'une veritable enquète.
Juste pour dire que j'étais présent au début (devant le bar "LES PRINCES") et je suis parti juste avant que ca parte vers la place porte de St Cloud (je suis parti poursuivre 2 mecs en Scooter qui venait de renversé un vieu sur un passage piéton ... banned.gif )

Prenez les cr de maccabi et de bridgou et remplacez "Happoel Tel Aviv" par "Olympique de Marseille" et "juifs" par "marseillais".

Dans le meme contexte (des drapeaux dans tout le parc), une défaite HUMILIANTE 4 a 2 contre un équipe inférieur sur le papier, pendant un crise au PSG, avec une présence policière digne d'un match de national, quel aurait été le bilan ?
A mon avis, bien PIRE ...

Ca reste évidement mon avis.

Ce message a été modifié par BuD_ax29 - Vendredi 24 Novembre 2006 À 14h47.


--------------------
user posted image
user posted image
user posted image
This is THE come back !
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Intox
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 15h06
Message #36


Squatteur forcené
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 1,602
Inscrit : 17/01/2005
Lieu : Paris
Membre n° 576


Drapeau







CITATION(Farookh @ 24/11/2006, 13:0 PM)
Merci d'éviter des raccourcis aussi facile. Rien ne prouve pour le moment que le groupe était des "skinheads" voulant "lyncher un juif"....Même si la plupart des articles relatent ce fait.

Mais ce sujet est très sensible alors je vous prie de bien vouloir être plus modéré dans vos jugements  smileJap.gif
*

De même le flic n'était pas forcément un cowboy ou un irresponsable et le jeune décédé n'est peut être pas non plus irresponsable dans le drame. confused.gif

Bref, pour le coup, évitons de jouer les Sarko et de porter un jugement immédiat sur une affaire aussi dramatique.


--------------------
Dans le malheur ou dans le malheur...fidèle à nos couleurs...
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
FabioKob
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 15h30
Message #37


Think different
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 1,053
Inscrit : 04/08/2004
Membre n° 1


Drapeau







A l'issue des incidents en marge du match PSG - Hapoël Tel-Aviv où un supporter parisien à trouvé la mort et un autre a été blessé par balle par un policier, nous invitons toute personne présente sur les lieux et témoin de la scène à venir déposer son témoignage au commissariat du 16eme arrondissement, afin d'éclaircir des faits qui ne sont pour le moment relatés dans la presse que d'un seul point de vue et que justice soit faite.

Attérés par cet évènement, et tout en appelant au calme, nous adressons bien évidemment tout notre soutien aux proches de la victime, et particulièrement à ses parents, et souhaitons un prompt rétablissement au blessé; les invitant à nous contacter si nécessaire.


RENDEZ VOUS CE JOUR A 18 H DEVANT LE SIEGE DU CLUB : MANIFESTATION PACIFIQUE POUR QUE JUSTICE SOIT FAITE

Julien, Repose en paix !

Boulogne Boys 1985



Ce message a été modifié par FabioKob - Vendredi 24 Novembre 2006 À 15h32.


--------------------
La charte du forum PSGClan

PSGClan.info LE site alternatif fait PAR les supporters du PSG
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Anticana
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 15h38
Message #38


Veilleur de nuit
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 22,292
Inscrit : 07/12/2004
Lieu : 95
Membre n° 508


Drapeau







Oui voilà, en fait selon la presse le mort serait Julien et le bléssé se prenommerait Mounir.


--------------------
User is online!Profile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Mitch
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 16h07
Message #39


Le Clan est sa famille
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 2,094
Inscrit : 20/10/2006
Lieu : Paris 17è
Membre n° 1,608


Drapeau







A Maccabi qui a écrit plus haut . Sache que je suis abonné aux Boulogne Boys , je suis aussi un ami d'Israel et je regrette profondément ce que tu as dû subir hier .C'est scandaleux et je te comprends si tu ne vas plus au Parc pour un temps !

Donc étant chez les Boys hier , juste 5 mecs ont chanté "à la douche" et cela n'a pas duré , le chant visiblement n'ayant pas de succès . Bon certains crétins gueulaient "sales juifs , rentrez chez vous " mais c'était clairement une minorité dans les rangs des Boys ! Mais c'est bien connu un crétin se fait toujours plus remarquer que 20 mecs silencieux . Ceci est un témoignage digne de foi donc ne généralisons pas au sujet de Boulogne .

Ce message a été modifié par Mitch - Vendredi 24 Novembre 2006 À 16h09.


--------------------



User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
JosMojoRising
posté Vendredi 24 Novembre 2006 À 16h17
Message #40


Susic Fan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 9,554
Inscrit : 06/09/2004
Lieu : 78
Membre n° 149


Drapeau







Oui, je pense que sur PSGClan tous les habitués sont conscients qu' a Boulogne il n'y a pas que des facho, racistes et antisémites... d'ailleurs personne ici n'a généralisé.... mais c'est bien de le préciser de nouveau, car en dehors de ce forum Boulogne restera encore pour longtemps victime de la réputation de ses minorités confused.gif

Ah si le Parisien pouvait avoir une nouvelle fois la bonne idée de venir nous piquer un post et le publier dans son édition de demain happy.gif


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post

24 Pages V  < 1 2 3 4 > » 
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



Version bas débit Nous sommes le : Jeudi 14 Décembre 2017 À 19h36


Bridged By IpbWiki: Integration Of Invision Power Board and MediaWiki © GlobalSoft