IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )


41 Pages V  < 1 2 3 4 5 > »   
Reply to this topicStart new topic
> [ANCIEN] Carlo Ancelotti
Tonio77
posté Mardi 17 Janvier 2012 À 11h27
Message #41


Squatteur forcené
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 1,528
Inscrit : 02/06/2007
Lieu : Boulogne 92
Membre n° 3,030


Drapeau








Ancelotti : "Ils veulent tous venir ici"

Dans le premier grand entretien depuis son arrivée au PSG, publié aujourd'hui dans La Gazzetta dello Sport, Carlo Ancelotti explicite les raisons de sa venue à Paris, expose ses objectifs et combat la sinistrose sur le marché des transferts. Il tresse notamment des lauriers à Kaka.

Pato ? Peut-être en juin. Kaka ? Aussi. Tevez ? Pas facile, le mercato parisien... Mais Carlo Ancelotti rassure tout le monde, ce mardi dans un entretien paru dans la Gazzetta dello Sport : ce nouveau PSG est attractif. Les transferts que le club français a du mal à faire aujourd'hui, il les fera demain. "Dès ma signature pour le PSG, j'ai reçu une centaine de coups de téléphone d'agents. Ils m'ont proposé des joueurs absolument insoupçonnables, des gens qui viennent à peine de signer des contrats spectaculaires. Ils veulent venir tous ici." Tous sauf Pato, lui rétorque le journaliste. "Pato, c'est une histoire bizarre. Il y a quelque chose qu'on ne sait pas, quelque part", lâche Ancelotti, comme vexé. Mais il semble déjà préparer le terrain à une offensive sur Kaka en juin prochain. "Pour moi, ses difficultés au Real s'expliquent par ses problèmes physiques et le manque d'espace. Mais Ricardo est resté le très grand qu'il était. Mais il est vrai aussi que Pastore, pour son potentiel et pour le prix de son transfert, doit être protégé."

Même s'il progresse en français, Ancelotti a choisi d'expliquer en italien, à un journal milanais qu'il connaît par coeur, les raisons qui l'ont poussé à accepter l'offre parisienne. "Je confirme avoir pensé à une année sabbatique jusqu'en juin dans l'espoir que, l'été prochain, un banc de se libérerait à Londres entre Arsenal et Tottenham. Mais j'étais fatigué de ne rien faire. La qualité de la proposition du PSG a trouvé un terrain fertile." Les objectifs qui lui ont été fixés ? "La qualification pour la Ligue des champions le plus rapidement possible, et être compétitif au plus haut niveau dans deux saisons. Mais il est vrai que le départ de mon prédécesseur, Kombouaré, a été un peu anormal vu qu'il m'a laissé une équipe très bien classée. Si je ne gagne pas le titre, je ferai pâle figure, inutile de le nier." Après Berlusconi et Abramovitch, voilà Ancelotti à nouveau embauché par un richissime employeur. "C'est vrai, répond l'Italien. Je pense que c'est parce que je sais construire de bonnes équipes…".

"Les joueurs du PSG n'ont pas ce passé..."

A Paris, Ancelotti a senti toute l'attente autour de sa personne. "A Milan, je les connaissais tous. A Chelsea, je suis arrivé avec le prestige de mes deux Ligues des champions, mais les joueurs que je trouvais dans le vestiaire avaient déjà gagné des trophées. Des Terry, Lampard, Drogba avaient travaillé avec des entraîneurs comme Mourinho. Les joueurs du PSG n'ont pas ce passé, et donc mon palmarès a plus d'impact. Ils veulent que je les aide à vaincre, et ils s'entraînent avec belle intensité. Je ne demande pas de mieux." Concernant les joueurs qu'il a sous la main actuellement, notamment Javier Pastore, l'entraîneur italien l'attend "plus régulier. Il faut vérifier sa position. A Huracan, il jouait plus milieu qu'attaquant et cela me plaisait."

Ancelotti, enfin, doit affronter le scepticisme de son interlocuteur sur le niveau de la Ligue 1, en lui suggérant que la vie est désormais "plus facile" pour lui. "Non, tranche Ancelotti. Par rapport aux autres grands championnats, la Ligue 1 est plus physique et moins technique, car il y a plus d'Africains et moins de Sud-Américains, dit-il sans craindre le politiquement incorrect. Mais tactiquement, il y a plus de variété qu'en Angleterre. Le dernier de la L1 peut te proposer un problème tactique à résoudre. En Angleterre, ce n'est pas difficile. Ils jouent tous de la même façon. La Ligue 1 se rapproche assez de l'Italie. Je m'attends à quelques soucis." A Paris, d'expérience, c'est plus prudent.

Eurosport



Ce message a été modifié par Italiano77 - Mardi 17 Janvier 2012 À 11h29.


--------------------

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
flamengo
posté Vendredi 20 Janvier 2012 À 01h00
Message #42


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 18,500
Inscrit : 02/01/2005
Lieu : Paris 13
Membre n° 561


Drapeau








Ancelotti les a séduit.

Débarqué dans la capitale le 30 décembre dernier, Carlo Ancelotti semble déjà faire l'unanimité auprès de ses joueurs. Décryptage et témoignages avant le 16e de finale contre Sablé (20h30).

Séances d'entraînements plus rythmées, plus variées, staff élargi, joueurs contrôlés par un GPS, suppression des mises au vert, système en sapin de Noël... Depuis son arrivée il y a une vingtaine de jours à la tête du PSG, Carlo Ancelotti n'a pas seulement « redistribué les cartes » comme le soulignait la semaine passée Mathieu Bodmer, le technicien italien a changé bien des habitudes. « Il est en train d'imposer son style, sa philosophie, témoigne Momo Sissoko. Et le groupe est réceptif. Le premier contact a été bon, le coach a fait dans la simplicité. Il est accessible malgré son palmarès. Comme tout nouveau, il a ainsi chanté une chanson en italien à Dubäi. Il s'est mis de suite dans l'ambiance. »

Et le groupe a apprécié. Comme son apprentissage du Français en accéléré. « Ça nous a surpris, il apprend vite » plaisante Milan Bisevac, qui sera laissé au repos en Coupe de France. De retour de blessure, Clément Chantôme, qui, lui, devrait débuter vendredi face à Sablé, adhère lui aussi à la méthode Ancelotti. « Il y a plus d'intensité à l'entraînement, les séances sont plus longues aussi, observe le milieu formé au club. Et en match, le système a complètement changé. Le coach nous demande de presser la défense adverse, pour ne pas laisser l'adversaire respirer. Et ça marche pour le moment. »

Une qualification dans la douleur à Locminé (2-1), un premier match réussi au Parc face à Toulouse (3-1), la greffe Ancelotti a pris. « On est sur une bonne dynamique c'est vrai, mais on a un match très difficile contre Sablé, prévient encore Momo Sissoko. Personne n'en parle, mais ça va être un match de guerriers. » Dans le discours d'avant-match qu'il a tenu à ses joueurs, l'Italien a bien insisté sur l'importance d'être « très concentrés, déterminés dès les premières minutes de jeu ». Le message en Français a été reçu 5 sur 5. « Il sait ce qu'il veut, où il veut aller. Il exige beaucoup de rigueur, de discipline de notre part. C'est un entraîneur d'une grande envergure. On peut le mettre au même niveau que des techniciens comme Mourinho ou Benitez que j'ai connu à Liverpool », juge Momo Sissoko, une des pièces maîtresses du sapin de Noël de Don Carlo.

lequipe.fr




Ancelotti fan de Nene

Lors de sa conférence de presse d'avant-match, Carlo Ancelotti a lancé un véritable bouquet de fleurs à Nene. « Nene est un joueur fantastique, avec une superbe habilité et une grande technique. Pour moi, la technique doit être au service de l'équipe. Et contre Toulouse (3-1), Nene a joué un fantastique match pour l'équipe. »

lequipe.fr



--------------------
Certains d'entre vous donnent quand même l'impression de tout savoir sur tout... et que personne n'est assez bien pour le PSG.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Robin92
posté Mercredi 25 Janvier 2012 À 15h57
Message #43


Le Clan est sa famille
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 3,506
Inscrit : 10/03/2010
Lieu : Montrouge (92)
Membre n° 18,369


Drapeau








Vous le savez, José Mourinho, l’entraîneur du Real Madrid, a connu une semaine difficile après la défaite à Santiago Bernabeu face au FC Barcelone (1-2) en Copa del Rey. Certains médias le poussent vers la sortie en juin et lui cherchent déjà un successeur… El Confidencial cite deux noms, Rafael Benitez et Carlo Ancelotti qui vient de s’engager pour deux ans et demi avec le PSG. Selon le média espagnol, le technicien italien serait très apprécié par Florentino Perez, le président des Merengues, et Carlo Ancelotti aurait une clause dans son contrat avec le PSG lui autorisant de casser son contrat pour aller au Real… La ficelle semble assez grosse mais il faut avoir lu le contrat en question pour en avoir la certitude…

Canal-supporters




Mais oui, mais oui.



--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
flamengo
posté Vendredi 27 Janvier 2012 À 14h49
Message #44


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 18,500
Inscrit : 02/01/2005
Lieu : Paris 13
Membre n° 561


Drapeau








Ancelotti : "Alex vient renforcer la défense parisienne"

En conférence de presse d’avant-match, Carlo Ancelotti est revenu sur le mercato hivernal parisien: « Thiago Motta est un bon joueur mais je ne veux pas parler du mercato car nous devons attendre la fin. Mais nous pouvons parler de Alex car il sera un joueur du PSG. Pour Tévez c’est fini ». Le coach italien a, par la suite, décrit les caractéristiques de son ancien défenseur de Chelsea: « Alex était une bonne opportunité et le joueur désirait venir au PSG. Je le connais très bien, c’est un joueur fantastique et très professionnel. Pour l’équipe, c’est un bon investissement pour cette saison et le futur. Il a beaucoup d’expérience. Il a joué aux Pays-Bas, en Angleterre, avec son équipe nationale et il a disputé de nombreux matchs en Ligue des Champions ».La concurrence s’annonce donc rude en défense centrale, un secteur déja bien garni avec Sakho, Camara, Lugano, Bisevac: « La compétition est bonne pour l’équipe et les joueurs. En plus, Bisevac peut jouer comme latéral droit où il a réussi de bonnes performances. Alex sera présent demain au Camp des Loges mais il ne va pas jouer à Brest. Il sera en revanche disponible dès la semaine prochaine. L’arrivée de bon joueurs est positive pour toute l’équipe car elle permet de se mettre dans de bonnes dispositions pour remporter la Ligue 1 et de se renforcer pour les prochaines années afin d’être compétitif en Ligue des Champions ».

Alors qu’il avait annoncé son souhait de posséder plusieurs attaquants dans son effectif, Carlo Ancelotti n’est pas inquiet du départ de Erding à Rennes: « Je pense qu’avec Gameiro et Hoarau c’est suffisant pour jouer le Championnat et la Coupe de France. Si l’équipe disputait la Ligue des Champions, nous aurions eu besoin de 4 d’attaquants ».

Pour le compte de la 21ème journée de Ligue 1, le PSG se déplacera à Brest mais devra compenser l’absence de Javier Pastore, parti au Qatar, soigné sa blessure à la cuisse: « Pastore ne sera pas là demain mais nous avons Gameiro qui sera accompagné de Nenê et Ménez. Il a très bien joué contre Sablé-Sur-Sarthe, c’est un très bon attaquant capable de prendre avec habileté la profondeur ». Carlo Ancelotti a, pour finir, émis ses souhaits pour la rencontre de demain face aux Brestois: « Brest est une bonne équipe car à domicile elle n’a pas encore perdu. Elle est bien organisée mais nous voulons rester à la tête du championnat. C’est un test important pour l’équipe et c’est mon premier match à l’extérieur en Ligue 1″.



--------------------
Certains d'entre vous donnent quand même l'impression de tout savoir sur tout... et que personne n'est assez bien pour le PSG.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
flamengo
posté Vendredi 03 Février 2012 À 10h31
Message #45


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 18,500
Inscrit : 02/01/2005
Lieu : Paris 13
Membre n° 561


Drapeau








Ancelotti : «On n'a pas gâché notre argent»

Dans un entretien accordé à l'AFP, Carlo Ancelotti, l'entaîneur italien du PSG, prévient que le club, lors du mercato d'hiver, ait «envoyé un signal fort: on ne va pas investir n'importe comment». Il se réjouit de ne «pas avoir gâché l'argent» du club après l'échec des discussions cet hiver avec Tevez et fixe l'objectif pour cet été : chercher un grand buteur du calibre du Suédois Ibrahimovic.

Quel bilan faites-vous des transferts réalisés cet hiver ?
Carlo Ancelotti. «Le mercato a été très bon. Le club a fait un grand travail, a acheté des joueurs très importants pour maintenant et le futur. Je suis très content».

Comment analysez-vous cet échec dans la quête d'un attaquant ?
«Nous avons cherché un "top" attaquant pour le futur, car il nous faudra un buteur très fort. Pato, le Milan (Milan AC) n'a pas voulu le vendre et on n'a pas trouvé d'accord avec Tevez. Pour cette saison, Gameiro et Hoarau c'est assez. Je ne connaissais pas Gameiro avant, mais il a très bien joué. Et Hoarau a beaucoup marqué avant d'avoir un problème qui l'a écarté pendant six mois».

Les relations notoirement mauvaises entre Leonardo et Berlusconi expliquent-elles aussi la non venue de Pato ?
«Je ne pense pas que ce soit à cause de ça. Milan a juste décidé de garder un jeune et grand attaquant. Cet été, on a la possibilité de le prendre, ou un autre, mais on a le temps. Il n'y a aucun accord. C'est dans 4-5 mois et il ne sera pas la piste prioritaire».

En s'éloignant de l'Italie, Motta prend-il un risque ?
«Ici, il va jouer et Prandelli (sélectionneur de l'Italie, ndlr) pourra le voir. Maintenant, on a trois milieux qui peuvent jouer à tous les postes: Bodmer, Sissoko et Motta. Je dois juste trouver le meilleur dispositif avec eux, même si on peut en changer en cours de match. A la différence des deux autres, Bodmer peut jouer milieu offensif car il a beaucoup d'habileté pour lancer le jeu.»

Que pensez-vous de votre équipe ?
«J'ai eu beaucoup de bonnes surprises, avec Bisevac ou Jallet qui peut jouer en défense ou au milieu. Je suis très satisfait du travail fait. L'ambiance est jeune, dynamique et on est dans un club ambitieux. Tout va bien... mais ça dépendra aussi des résultats».

En revanche, vous semblez douter de Sakho...
«Non. Il est jeune, il a beaucoup de qualités et il a joué tous les matches. Pour lui, le plus important, c'est de s'améliorer. Il est très motivé par le brassard. Ca lui donne des responsabilités».

Comment jugez-vous la L1 ?
«Le championnat rejoint celui d'Italie dans le sens où les équipes sont tactiques, ont d'abord une grande organisation défensive, jouent en contre-attaque. Marseille, Lille ou Lyon, les équipes les plus importantes contre lesquelles on n'a pas encore joué, ont peut-être un système de jeu différent. A la différence de l'Angleterre, on ne peut pas gagner 4-0 ici».

Qui est votre concurrent le plus sérieux ?
«Marseille a beaucoup d'expérience et Lyon de jeunes joueurs enthousiastes. Et l'équipe de Lille, où il y a Joe Cole, je la connais car elle a joué contre l'Inter en C1. Aujourd'hui, le plus dangereux, c'est Montpellier, mais je pense que Marseille va revenir dans la bataille».

Vous avez de l'argent, des joueurs. Qu'est-ce-qui peut vous empêcher d'être champion ?
«C'est vrai qu'il y a désormais à Paris de l'argent et des joueurs mais on n'a pas gâché notre argent. On a la possibilité d'investir. On a pris des grands joueurs, que l'on n'a pas payés cher, c'étaient de bonnes affaires. Tevez n'est pas arrivé car on n'a pas trouvé d'accord financier avec lui et son agent. Mais on a envoyé un signal fort: on ne va pas investir n'importe comment».

Quels seront vos chantiers cet été ?
«Le mercato vient à peine de finir ! Comme les autres équipes, on doit se concentrer sur le championnat, la coupe. Je ne pense pas qu'on aura besoin de beaucoup de joueurs. Offensivement, il faut trouver un grand buteur mais on a déjà de très bons milieux et défenseurs. Par exemple, Ibrahimovic est un "top" attaquant. C'est le type de joueur que l'on cherche».

Que vous a dit Kaka quand vous l'avez appelé cet hiver ?
«Depuis qu'il est parti de Milan, on s'est souvent téléphoné. Si le Real veut le lâcher, Paris peut penser à l'acheter. Pour Kaka, il y a toujours de la place. Mais ses caractéristiques sont différentes de celles d'un buteur et c'est ça notre priorité».

Et Leandro Damiao... ?
«Il est jeune mais bien sûr qu'on va le regarder pendant les mois à venir».

Que manque-t-il à Paris pour se hisser dans le gotha européen ?
«Du temps ! Combien ? Sportivement, ce mercato nous a déjà bien aidé pour commencer à combler le fossé qui nous en sépare».

AFP





« J'aime les joueurs »

CARLO ANCELOTTI, un mois après son arrivée à Paris, s'est rapproché du vestiaire. À terme, il entend jouer avec deux attaquants.

Hier matin, au premier étage du bâtiment principal du Camp des Loges. Dans le bureau de l'entraîneur du PSG, l'anglais est devenu une langue courante. Ordinateur en main et face à un tableau blanc où s'empilent des données pointues sur les derniers entraînements, Nick Broad, le nouveau « chef de projet performance » du PSG, discute avec Carlo Ancelotti du volume des séances à venir. Alors que les joueurs arrivent au compte-gouttes pour partager un petit déjeuner dans une salle voisine, le successeur d'Antoine Kombouaré a accepté, pour L'Equipe, de porter un regard sur ses débuts parisiens. Déterminé à remporter le titre, il révèle qu'il se méfie d'un retour de L'OM.


« ÊTES- VOUS HEUREUX, après un mois au PSG ?
– Tout va très bien. J'ai trouvé ici beaucoup de jeunes joueurs motivés, appliqués et de bonne humeur. Ils me témoignent beaucoup de respect, sans doute parce que j'ai gagné beaucoup de titres. Mais je veux encore améliorer mon rapport avec le groupe. J'aime parler avec les joueurs, parfois même m'amuser avec eux. En fait, j'aime les joueurs. Dans le foot, il y a un temps pour se concentrer et un temps pour se relaxer.

– Détestez-vous vraiment les conflits ?
– J'ai une idée du jeu et, cette idée, je veux la transmettre aux joueurs de la façon la plus fluide possible. Pour cela, j'ai besoin d'entretenir une relation de qualité avec eux. Ce que je veux, c'est être au coeur des joueurs, ni au-dessus ni au-dessous.

– Comment définissez- vous un entraîneur moderne ?
– Le plus important, c'est qu'il maîtrise la dimension psychologique de ce travail. Tu dois avoir la capacité de garder les joueurs motivés le plus possible. Un joueur s'investit d'autant plus à l'entraînement s'il sent qu'il va jouer. Parfois, il faut dire à un joueur qu'il ne va pas jouer. Ce n'est pas facile. C'est pour ça que la psychologie est capitale pour garder tout le monde concerné.

– Avez- vous effectué des entretiens individuels avec les joueurs ?
– Non. Mais si un joueur veut parler avec moi, s'il veut savoir, par exemple, pourquoi il ne joue pas, je n'ai aucun problème à en parler avec lui.

– Pourquoi avez- vous voulu disposer d'un staff très étoffé ?
– Pour entraîner de la meilleure façon un groupe de vingt- cinq joueurs, il faut un staff dont la dimension soit adaptée à cet objectif. On veut planifier les entraînements, les charges de travail en fonction de données scientifiques. Cela nécessite l'aide de nouvelles personnes. Le but, c'est de trouver le bon équilibre dans le travail physique demandé aux joueurs lors des entraînements. Lors des séances, on privilégie avant tout le travail avec le ballon. Mais, grâce aux données recueillies, on sait si un joueur doit travailler plus ou s'il doit plutôt récupérer.

– Installer trois milieux axiaux, c'était votre priorité pour mieux équilibrer le jeu du PSG ?
– Dans le système qu'on est en train de mettre en place, on s'attache à avoir une bonne possession du ballon. Avoir trois milieux défensifs et deux milieux offensifs, c'est mieux pour contrôler l'utilisation de la balle. Ce système en 4-3-2-1, je ne pense pas que ce soit un système pour gagner. Mais je pense qu'il permet d'échafauder une bonne philosophie de jeu. Dans un deuxième temps, on pourra changer de système, évoluer avec deux attaquants et un meneur de jeu derrière eux. Quand j'entraînais Parme (1996-1998), je pensais déjà que le meilleur système était le 4-4-2. En observant le travail d'Arrigo Sacchi (1), j'ai vu que ce système était celui qui mettait le plus les joueurs en confiance. Quand j'ai pu acheter Roberto Baggio, j'ai dit aux gens de Parme : "Baggio n'est pas adapté au 4-4-2." Ensuite, je suis allé à la Juventus (1999-2001), où il y avait Zidane. Je ne me voyais pas le faire jouer sur un côté dans un 4-4-2. C'est pour cela qu'à chaque fois j'ai adapté le système au profil de ces joueurs.

– À terme, envisagez-vous de faire évoluer le PSG avec deux attaquants ?
– Tout est possible. Après tout, sur mon premier match ( contre Toulouse, 3-1, le 14 janvier), j'ai même inventé un système sans attaquant (2) ! (Il rit.) On peut jouer dans différents schémas. Aujourd'hui, on a un très bon milieu avec des joueurs comme Sissoko, Bodmer, Thiago Motta, Matuidi, Chantôme. On continuera à jouer avec trois milieux de terrain jusqu'à la fin de la saison. Je voudrais essayer Pastore dans une position plus basse, sur la gauche du trident de milieux axiaux.

– En janvier, vous déclariez vouloir disposer de quatre attaquants. Le mercato fini, Erding parti à Rennes, il ne vous en reste que deux, Gameiro et Hoarau…
– (Il rit.) En tout cas, à l'avenir, on aura besoin d'un attaquant supplémentaire, un joueur de top niveau. Mais j'ai des joueurs pour jouer devant. Vous savez, à Milan, Silvio Berlusconi avait déclaré, un jour, que l'équipe devait jouer avec deux attaquants. J'ai dit : "On joue déjà avec Inzaghi et Kaka". Il a répondu : "Qu'il n'y ait qu'Inzaghi en véritable attaquant, ce n'est pas la philosophie du club". Je lui ai dit : "Mais Kaka joue aussi comme attaquant". (Il sourit.) Tout dépend comment on voit le football.

– Quel regard portez-vous sur les différences d'approches tactiques entre la France et l'Italie ? – L'Italie a longtemps eu une grande culture du jeu défensif, incarnée par des joueurs comme Claudio Gentile, Gaetano Scirea, Fabio Cannavaro... Les temps ont changé. Aujourd'hui, l'Italie n'a plus beaucoup de très bons défenseurs. Les meilleurs, comme Alessandro Nesta (35 ans), ont pris de l'âge. La France, elle, a joué un football fantastique du temps de Michel Platini et Alain Giresse, puis avec Zidane, plus tard. Mais les deux pays se sont rapprochés. La France comme l'Italie privilégient aujourd'hui des blocs compacts, une bonne organisation défensive et un jeu en contre-attaque, qui est la stratégie offensive la plus facile.

– Comment jugez-vous la L 1 ?
– C'est un Championnat qui aurait besoin d'attirer plus d'investisseurs pour passer un cap. Mais j'ai été agréablement surpris d'observer qu'on jouait toujours dans des stades pleins et plutôt beaux. En Italie, les enceintes sont vieilles. Globalement, mes impressions correspondent à l'image que j'avais de la L 1 avant de venir à Paris, celle d'un Championnat serré, avec des équipes bien organisées défensivement et un jeu vraiment physique.

– Qui est le plus grand rival du PSG pour le titre ?
– Aujourd'hui, c'est Montpellier (2e à trois points). Mais je me méfie de Marseille (5e à neuf longueurs), qui a beaucoup d'expérience, de qualité. Je connais très bien Didier (Deschamps). Il a une connaissance fantastique du football et il peut tout à fait mêler son équipe à la bataille pour le titre.

– Avez- vous remarqué des joueurs évoluant dans d'autres clubs de L 1 depuis votre arrivée ?
– Tout d'abord, il faut dire une chose : le PSG est un club français, et il est important qu'il conserve une épine dorsale de joueurs français. Il est clair que des joueurs de L 1 peuvent s'inscrire dans le futur du club. Il n'y aurait aucun problème à voir des Français signer ici. L'opportunité de recruter Alex, Maxwell et Thiago Motta était fantastique, d'autant qu'ils ne coûtaient pas très cher (19,5 M€ au total). Le club a accompli un boulot extraordinaire. Ces trois joueurs seront trois personnalités très importantes de l'effectif.

– Des attaquants comme Olivier Giroud et Loïc Rémy pourraient-ils évoluer à Paris ?
– Pourquoi pas ? Je pense que Giroud… (Il se reprend.) En fait, je n'aime pas parler des joueurs des autres équipes. Si l'entraîneur d'une autre équipe parlait de Bodmer, je ne serais pas content ! (Il sourit.)

– Combien de temps vous voyez-vous rester au PSG ?
– (Il sourit.) J'ai un contrat de deux ans et demi. Je suis venu dans ce club parce qu'il est ambitieux, pas pour l'argent. D'ailleurs, je ne gagne pas 1 euro de plus qu'à Chelsea (6 M€ net d'impôts par an). Après, que dire ? J'ai passé huit ans sur le banc de Milan (2001-2009). Je pensais rester huit ans à Chelsea (2009-2011) et j'espère rester huit ans ici. Mais la présence d'un entraîneur dépend de beaucoup d'aléas… »

L'Equipe



--------------------
Certains d'entre vous donnent quand même l'impression de tout savoir sur tout... et que personne n'est assez bien pour le PSG.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Bogs
posté Vendredi 03 Février 2012 À 11h09
Message #46


Sea, sex & son
Icône de groupe

Groupe : Modérateur
Messages : 13,908
Inscrit : 08/08/2004
Lieu : BREST
Membre n° 26


Drapeau







Monsieur Ancelotti. cool.gif

C'est rare de lire un coach te parler tactique aussi largement dans une interview. Très intéressant en tout cas. happy.gif


--------------------
Please do not be alarmed, remain calm. Do not attempt to leave the dancefloor. The DJ booth is conducting a troubleshoot test of the entire system. Somehow, while the party was in progress, an unidentified frequency has been existing in the system for some time. And while many of you have been made too brainwashed to comprehend, this frequency is, and has become a threat to our soceity as we know it.

This frequency has been used by a secret society in conjunction with Lucifer to lure and prey on innocent partygoers. With hypnotism, syncroprism, tricknology, lies, scandal, and pornography. While the party is still in progress we will keep you updated on our current status.

We repeat, this is only a test, this is only a test. This station in conjunction with other airwave announcements will conduct this exact test without prejudice, under the juricepurdence of the soul, the mind, the body, the positive, the negitive, the ground, the proton, the neutron, the electron, the ying, the yang, the young, the sun, the moon, the star.

This is only a test.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Beuki
posté Vendredi 03 Février 2012 À 12h00
Message #47


Le Clan est sa famille
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 3,730
Inscrit : 29/10/2004
Membre n° 430


Drapeau







Interview très intéréssante ou on en apprend un peu plus sur le mercato et sur ces choix tactiques thumbsup[1].gif

Je suis toujours étonné par les éloges qu'il sort lors de chaque interview sur Bodmer cool.gif



--------------------
Fluctuat Nec Mergitur !
User is online!Profile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
SamSonic
posté Vendredi 03 Février 2012 À 14h51
Message #48


Squatteur forcené
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 1,537
Inscrit : 24/11/2011
Lieu : Zwischen Freiburg und Basel
Membre n° 67,967


Drapeau







J'ai été ravi de découvrir cette interview dans l'édition du jour de l'Equipe. C'est pas tous les jours qu'un entraineur de ligue 1 s'épanche autant dans la presse. Pour l'instant sa comm est completement réussie, et il commence petit à petit à faire taire les critiques à son encontre. respect. wub.gif


--------------------




"Lutecia non urbs, sed orbis." Paris n'est pas une ville, c'est le monde. Charles Quint

"Ils vont fermer leur gueule !!!" Pascal Dupraz
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
flamengo
posté Vendredi 03 Février 2012 À 15h35
Message #49


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 18,500
Inscrit : 02/01/2005
Lieu : Paris 13
Membre n° 561


Drapeau








Ancelotti : "Bodmer est un joueur fantastique"

Lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match, Carlo Ancelotti est revenu sur l'état de santé de ses différents joueurs: « Pastore a repris la course et il a fait du bon travail à l'entraînement. La semaine prochaine, il pourra s'entraîner de nouveau avec le groupe. Je pense qu'il sera prêt pour Montpellier. Bisevac a eu quelques problèmes cette semaine mais il s'est entraîné aujourd'hui et demain il sera à disposition pour disputer la rencontre. Tous les joueurs sont dans de bonnes conditions même Alex qui a ressenti un peu de fatigue après la séance de mercredi car il n'a pas joué pendant deux mois ».

Carlo Ancelotti s'est également montré satisfait du recrutement effectué lors de ce mercato hivernal: « Je suis content nous avons reçu le renfort de trois joueurs importants qui ont de l'expérience et de la personnalité (pour rappel, il s'agit de Maxwell, Alex et Thiago Motta). Pour ces raisons, je suis satisfait ».

Depuis quelques jours, les conditions climatiques sont très difficiles au Camp des Loges mais ce temps n'a pas empêché les joueurs parisiens de s'entraîner: « Nous nous sommes entraînés normalement mercredi et jeudi. Hier les terrains étaient gelés donc nous avons effectué un entraînement léger et aujourd'hui, nous avons joué sur les terrains synthétiques ».

Elevé au rang de favoris pour l'obtention du titre de Champion de France par de nombreux protagonistes, le coach italien a assumé ce statut: « Evidemment, nous avons énormément de responsabilités. L'équipe est à la tête de la Ligue 1. Nous venons de prendre trois joueurs de qualité donc nous voulons toujours gagner. Nous réaliserons un grand travail afin de pouvoir remporter le championnat ».

Face à Evian au cours de cette 22ème journée de Ligue 1, Ancelotti sait déjà à quoi s'attendre: « Evian va jouer défensivement et resserrer les lignes afin de mettre en difficulté mon équipe. Ils vont évoluer en contre-attaque. Donc nous devons avoir les moyens de jouer avec beaucoup d'intensité et de concentration comme nous l'avons fait contre Toulouse. »

Et une nouvelle fois, le coach parisien a distribué des « bons points » à l'ancien milieu de terrain lillois et lyonnais: « Bodmer va jouer milieu relayeur gauche. Il a réalisé une bonne prestation contre Brest en tant que milieu offensif mais la force de Bodmer est de pouvoir jouer à tous les postes du milieu de terrain. Je pense que Bodmer est un joueur fantastique car il a beaucoup de qualités techniques et il est très professionnel ».

Canal Supporters



--------------------
Certains d'entre vous donnent quand même l'impression de tout savoir sur tout... et que personne n'est assez bien pour le PSG.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
flamengo
posté Vendredi 03 Février 2012 À 18h55
Message #50


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 18,500
Inscrit : 02/01/2005
Lieu : Paris 13
Membre n° 561


Drapeau







Conférence de presse d'Ancelotti avant PSG - Evian



--------------------
Certains d'entre vous donnent quand même l'impression de tout savoir sur tout... et que personne n'est assez bien pour le PSG.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Anti_pigeon
posté Samedi 04 Février 2012 À 13h41
Message #51


Pilier du Clan
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 5,713
Inscrit : 02/10/2005
Membre n° 756


Drapeau







Bodmer va surement pretendre a une place en EDF pour l'euro. Ce serait cool il le mérite et a été toujours trop sous coté.


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Robin92
posté Samedi 04 Février 2012 À 14h18
Message #52


Le Clan est sa famille
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 3,506
Inscrit : 10/03/2010
Lieu : Montrouge (92)
Membre n° 18,369


Drapeau







CITATION(Anti_pigeon @ Samedi 04 Février 2012 À 13h41) *
Bodmer va surement pretendre a une place en EDF pour l'euro. Ce serait cool il le mérite et a été toujours trop sous coté.


Il n'a jamais pu prétendre a une place dans le groupe car trop irrégulier par ses blessures à répétition. Mais là, il ne se blesse plus et quand un coach comme Ancelotti lui fait confiance, c'est surement son année. S'il continue comme ça, je ne voix pas pourquoi il ne serait pas séléctionné.


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Paris SG 92
posté Samedi 04 Février 2012 À 23h22
Message #53


Phoenix-Sprite©
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 8,312
Inscrit : 07/12/2004
Lieu : IDF
Membre n° 509


Drapeau







+1 avec AP! Ca fait bien longtemps que je dis qu'il est sous coté. Si il avait la condition physique ce serait un grand joueur.

Blanc prend bien Gonalons, Bodmer à coté c'est un cador.


--------------------
29/06/09 - Moment historique pour le PSG, Landreau quitte enfin le club, Paris ne jouera plus jamais le maintien.
Anti Daniel Riolo. !doi


"En France ou en Europe, nous chanterons Paris, au Parc non à St-Denis nous créerons l'incendie,
nous
sommes les meilleurs derrières nos couleurs, Rouge et Bleu par amours, CAPITALE pour
toujours,
reprenons tous en cœur ce chant qui vient du cœur, crier au monde entier ou est notre fierté! lalalala lala
..."
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
flamengo
posté Mardi 07 Février 2012 À 03h18
Message #54


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 18,500
Inscrit : 02/01/2005
Lieu : Paris 13
Membre n° 561


Drapeau








Ancelotti parmi les meilleurs entraîneurs du XXIè siècle

Carlo Ancelotti a été classé 6ème entraîneur du XXIe siècle par l'IFFHS (International Federation of Football History & Statistics). Ce classement a été réalisé « sur la base des votes annuels mondiaux. Les membres des différents pays ont chaque année participé au vote. » Le technicien italien, nouvel entraîneur du PSG, occupe donc une place de choix devant des grands noms du football.Voici le classement des entraîneurs sur un période de 11 ans :

1. Sir Alexander Ferguson
2. Arsène Wenger
3. José Mourinho
4. Fabio Capello
5. Guus Hiddink
6. Carlo Ancelotti
7. Vicente del Bosque
8. Marcelo Bielsa et Luiz Felipe Scolari
10. Rafael Benítez
11. Marcello Lippi
12. Franklin Rijkaard
13. Sven-Göran Eriksson
14. Karel Brückner et Joachim Löw
16. Carlos Alberto Parreira et Ottmar Hitzfeld
18. Dunga et Roberto Mancini
20. Otto Rehhagel et Giovanni Trapattoni
22. Josep Guardiola
23. Bert van Marwick
24. Carlos Bianchi
25. Morten Olsen
26. Gerard Houllier
27. José Néstor Pekerman
28. Felix Magath
29. Muricy Ramalho
30. Slaven Bilić

Canal Supporters



Wenger deuxième et Guardiola vingt deuxième. doh.gif

Même sur onze ans, ça fait mal aux yeux.


--------------------
Certains d'entre vous donnent quand même l'impression de tout savoir sur tout... et que personne n'est assez bien pour le PSG.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Superonie
posté Mardi 07 Février 2012 À 11h44
Message #55


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 27,215
Inscrit : 02/09/2004
Lieu : Toucourt
Membre n° 121


Drapeau







Il manque Le Guen aussi smile.gif


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Leonardo
posté Mardi 07 Février 2012 À 18h43
Message #56


Pilier du Clan
Icône de groupe

Groupe : Team pronos
Messages : 9,194
Inscrit : 05/02/2008
Lieu : Guadeloupe
Membre n° 3,947


Drapeau







Il manque AK aussi ninja_hide[1].gif

Sinon personne ne parle du record d'Ancelotti avec 5 victoires consécutives ? Je trouve ça pas mal quand même!!!


--------------------
"Mais ce qui m'énerve, c'est de prendre Ancelotti à pleine bouche, dire que c'est le meilleur coach de l'histoire du PSG, tout lui pardonner et ne rien passer à L. Blanc et le considérer comme la pire des ." Flamengo

"J'ai arrêté le vrai rhum mais je suis devenu addict au faux rhum..." Ex-Charles

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Superonie
posté Mardi 07 Février 2012 À 19h11
Message #57


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 27,215
Inscrit : 02/09/2004
Lieu : Toucourt
Membre n° 121


Drapeau







CITATION(leonardo @ Mardi 07 Février 2012 À 18h43) *
Il manque AK aussi ninja_hide[1].gif

Sinon personne ne parle du record d'Ancelotti avec 5 victoires consécutives ? Je trouve ça pas mal quand même!!!


Toulouse, Sablé, Brest, Evian, Locminé.

C'est quand même logique que ce PSG arrive à se faire respecter contre ces clubs-là.

S'il arrive à 10 victoires consécutives avec la réception de Montpellier et le déplacement à Lyon qui s'annonce, là ça sera déjà autre chose mickey.gif


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
JB
posté Mardi 07 Février 2012 À 19h26
Message #58


Pilier du Clan
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 6,526
Inscrit : 30/08/2007
Lieu : Pontarlier (25)
Membre n° 3,843


Drapeau







Je pense qu'il voulait parlé du fait que jusque là,aucun entraîneur du PSG n'avait enchaîné 5 victoires sur ses 5 premiers matchs à la tête du club.

D'accord,vla la geule des équipes,dont 2 d'amateurs mais ça rentre quand même dans l'histoire du club.


--------------------
Vainqueur du concours de pronostics Euro 2012

Vainqueur du concours de pronostics Ligue des Champions 2014


User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
flamengo
posté Mardi 14 Février 2012 À 15h29
Message #59


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 18,500
Inscrit : 02/01/2005
Lieu : Paris 13
Membre n° 561


Drapeau








Ancelotti : "Je dois faire des choix"

Présent en conférence de presse au Camp des Loges en début d'après-midi, Carlo Ancelott a abordé les sujets qui font l'actualité du PSG en ce moment, notamment la sortie médiatique de Ceara, le retour de Peguy Luyindula et le match de mercredi face à Dijon.


Evidemment au courant des récentes déclarations de Marcos Ceara, qui se plaint d'être mis de côté depuis le début de l'année (voir article), Carlo Ancelotti a souhaité rappeler que tous les joueurs étaient dans le même bateau et qu'il se devait de faire des choix pour aligner la meilleure équipe possible. « Tous les joueurs doivent savoir qu'ici, il y a beaucoup de compétition et nous avons 24 joueurs. Je dois faire des choix pour tous les matches. Je comprends la décision d'un joueur qui ne joue pas trop et c'est normal. Le club a parlé avec lui, mais moi je ne sais pas. Je vais lui parler après l'entrainement. Toute l'équipe a ce problème et je pense que tous les joueurs peuvent ne pas être contents, mais je n'ai pas de problème avec lui. Je fais mon choix sur les matches, seulement technique, et je fais mon meilleur pour mettre une équipe compétitive », a expliqué le technicien italien, qui se voit forcé d'écarter certains joueurs puisqu'il dispose d'un groupe bien fourni.

Un groupe auquel est venu s'ajouter Peguy Luyindula, qui pourrait bien rendre service durant cette deuxième partie de saison selon les dires de Carletto. « Je ne connais pas Luyindula, mais je pense qu'il peut être important pour l'équipe. Il a marqué beaucoup de buts pour le PSG, il peut être utile pour l'équipe cette saison. Son retour est important car il a beaucoup de qualités, et il peut faire un bon travail avec nous. Je sais qu'il n'a pas joué, et à ce jour nous allons voir sa condition, s'il a besoin de s'entraîner.»

Mais pour l'instant, le plus important demeure la prochaine rencontre face à Dijon, une confrontation cruciale pour le PSG qui a fait de la Coupe de France un véritable objectif.

« Contre Dijon, c'est un match important, et la meilleure équipe va jouer. [i]La priorité c'est la Coupe de France car Dijon a battu le PSG en Coupe de la Ligue récemment. Jouer au SDF sera une motivation fantastique, [/i]a confié Ancelotti, qui se sert de ses collègues pour connaître le mieux possible ses futurs adversaires et qui se réjouit déjà de retrouver Gael Kakuta, qu'il a eu sous ses ordres à Chelsea. J'ai de très bonnes informations par le staff, je connais beaucoup de choses sur les équipes adverses, nous n'avons pas de problème pour préparer la stratégie pour le match. Je suis content de voir Kakuta, car c'est un bon joueur, il a marqué lors du dernier match et le voir joueur contre le PSG me fait plaisir. Il a un talent fantastique, de la qualité et il a besoin de jouer dans la continuité.»

Et enfin, l'ancien entraîneur du Milan AC est revenu sur les problèmes offensifs de son équipe, qui n'a pas su trouver la faille lors du match contre Nice. « Défensivement nous avons fait un bon travail, nous nous sommes améliorés, mais offensivement nous devons faire mieux. Pour faire une bonne attaque nous devons utiliser tout le terrain, quelques fois nous jouons trop serrés. Pour la défense adverse c'est facile de gérer les joueurs, nous devons jouer sur tout le terrain, afin d'avoir plus d'opportunités et d'avoir une bonne situation pour marquer.»



--------------------
Certains d'entre vous donnent quand même l'impression de tout savoir sur tout... et que personne n'est assez bien pour le PSG.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
panamforever
posté Mardi 14 Février 2012 À 16h50
Message #60


Le Clan est sa famille
Icône de groupe

Groupe : Membre
Messages : 2,561
Inscrit : 14/07/2011
Membre n° 67,920


Drapeau







C'est bien qu'il ouvre le dialogue avec Ceara et meme avec Luyindula car apparemment il considère ce dernier comme un joueur pouvant apporter quelque chose à l'équipe...

Carlo ne met personne de coté, et ça c'est vraiment bien. Pour l'ambiance dans le vestiaire (et meme sur le terrain), il est important que chaque joueur se sente concerné par l'aventure parisienne.
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post

41 Pages V  < 1 2 3 4 5 > » 
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



Version bas débit Nous sommes le : Samedi 15 Décembre 2018 À 17h44


Bridged By IpbWiki: Integration Of Invision Power Board and MediaWiki © GlobalSoft