IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )


11 Pages V  < 1 2 3 4 5 > »   
Reply to this topicStart new topic
> [ENTRAINEUR] Unaï Emery
Leonardo
posté Mardi 26 Juillet 2016 À 00h33
Message #41


Pilier du Clan
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 8,118
Inscrit : 05/02/2008
Lieu : Guadeloupe
Membre n° 3,947


Drapeau







CITATION(le_corellien @ Lundi 25 Juillet 2016 À 17h55) *
En gros tu penses qu'Emery sera aussi bête avec la L1 que Blanc avec la LdC, et qu'il restera figé dans son style peu importe les équipes ?

Non je ne pense pas. Il a l'air vu ce que j'ai lu de lui moins obtu et pragmatique que Laurent Blanc.



--------------------
"Mais ce qui m'énerve, c'est de prendre Ancelotti à pleine bouche, dire que c'est le meilleur coach de l'histoire du PSG, tout lui pardonner et ne rien passer à L. Blanc et le considérer comme la pire des ." Flamengo

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Leonardo
posté Mardi 26 Juillet 2016 À 01h36
Message #42


Pilier du Clan
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 8,118
Inscrit : 05/02/2008
Lieu : Guadeloupe
Membre n° 3,947


Drapeau








L1 – PSG – LA PATTE UNAI EMERY SE FAIT DÉJÀ RESSENTIR

Le PSG a débuté sa tournée américaine par une victoire face à l’Inter Milan. Au-delà d’un résultat sans grande importance, l’apport d’Unai Emery se fait déjà ressentir. Ce qui ne semble pas vraiment déplaire aux coéquipiers de David Luiz.



Il faudrait être idiot pour critiquer son nouvel entraîneur. Les joueurs parisiens ne le sont évidemment pas et les éloges sur les méthodes de travail d’Unai Emery pleuvent depuis l’arrivée du technicien espagnol fin juin. Les coéquipiers de Thiago Silva semblent déjà conquis, alors que l’arrivée de l’ancien coach du FC Séville a été accueillie avec bienveillance par la plupart des supporters parisiens. Laurent Blanc a pourtant été démis de ses fonctions malgré un deuxième quadruplé de suite, un exploit sans précédent sur la scène française. Mais l’absence de progrès en Ligue des Champions a atténué la déception de le voir débarquer. En attendant de savoir si Emery fera mieux que Blanc en C1, les choses ont déjà changé sur le terrain. L’occasion de faire déjà un premier petit bilan après le succès parisien face à l’Inter Milan dimanche (3-1) à Eugene (Etats-Unis).

Une nouvelle philosophie de jeu ?

Que cela soit face à West Bromwich Albion du côté de l’Autriche ou face à une équipe de l’Inter décevante, plusieurs éléments ont sauté aux yeux des téléspectateurs : le rythme imprimé est très élevé. Une demande de la part du Basque qui ne veut pas que ses joueurs se contentent de tranquillement faire tourner la balle derrière avant de lancer des offensives. L’objectif, avec les joueurs de la qualité technique des Parisiens, est évidemment d’asphyxier l’adversaire et de le pousser à l’erreur. Le jeu est ainsi plus direct et le pressing plus haut sur le terrain. Pourtant, Laurent Blanc est un grand fan du jeu du FC Barcelone. Une formation connue pour son pressing intense à la perte de balle, et ce même dans les trente mètres adverses. Mais cela n’était pas vraiment la caractérise majeure de « l’ancien PSG » qui ronronnait bien souvent et avait la possession de la balle (surtout en L1) avant de placer des banderilles.

« Le coach travaille beaucoup sur le positionnement, la tactique. C’est intense tout le temps, a d’ailleurs souligné Lucas en zone mixte à l’issue de la victoire face aux Nerazzurri. Dès qu’on perd le ballon, on essaie de le récupérer tout de suite. C’est important. C’était un problème. On essaie de faire différemment maintenant. » Un constat partagé par son compatriote brésilien, Maxwell, qui a décidé de rempiler pour un an de plus alors que son départ semblait quasiment acté au printemps. « Le plus important, c’est de trouver le rythme, de pratiquer ce qu’on fait à l’entraînement, essayer de s’adapter le plus vite possible à la philosophie du coach, a lancé le latéral gauche brésilien. Peu importe le système qu’on utilise, il faut être bien équilibré. Il faut avoir l’intelligence d’occuper au maximum le terrain. Le coach veut qu’on fasse du pressing, qu’on ait le ballon. »

Emery plus proche de ses joueurs

C’est évidemment ce qui saute le plus aux yeux. Unai Emery est beaucoup plus « proche » de ses joueurs. Cela se voit aux entraînements notamment. Alors que Laurent Blanc restait en retrait lors des séances, comme Sir Alex Ferguson qu’il a connu à Manchester United et qui déléguait constamment pour mieux prendre du recul, le natif de Fontarrabie fait l’inverse. Il est beaucoup plus impliqué lors des séances quotidiennes et, en règle générale, a instauré un dialogue beaucoup plus constants avec ses protégés. Avant de filer à Fenerbahçe, Gregory van der Wiel avait d’ailleurs regretté le manque de communication de Blanc (« Il ne m’a jamais expliqué pourquoi j’étais son deuxième ou son troisième choix »). « On communique beaucoup avec l’entraîneur », a ainsi souligné Maxwell dimanche. « Le coach parle beaucoup aux joueurs », a également soufflé Alphonse Areola, qui va entrer en concurrence avec Kevin Trapp dans les prochaines semaines.

Le cas Serge Aurier est la preuve que le temps n’est plus aux tergiversations en termes de comportement. Après l’écart de conduite du latéral droit ivoirien qui avait traité Blanc de « fiotte » sur Périscope en février dernier, Emery l’aurait d’ores et déjà averti qu’aucune autre « sortie de route » ne serait tolérée. Un avertissement en bonne et due forme alors que l’Espagnol aura plus de marge de manœuvre que son prédécesseur puisque le prometteur Thomas Meunier a succédé à un Van der Wiel pas au niveau d’un grand d’Europe. Ce qui n’a visiblement pas traumatisé Aurier : « Il n’est pas dur, il sait ce qu’il veut et où il veut amener l’équipe, a-t-il confié au site PSG Community la semaine passée. C’est une méthode différente de celle que l’on a connue avant. Je pense que tout le monde est satisfait, on a très bien bossé depuis le retour des vacances. C’est quelqu’un qui est assez proche des joueurs, qui est pointu et surtout qui bosse beaucoup tactiquement ».

Emery moins obsédé par un schéma tactique ?

« Le système ? Je ne le considère pas comme quelque chose d’important, a estimé Unai Emery après la rencontre face à l’Inter où il a aligné d’entrée un 4-3-3 avec Hatem Ben Arfa en faux 9. Ce qui m’intéresse plutôt, c’est le pressing de mon équipe, la manière dont elle utilise le ballon. Bien sûr, on va tester plusieurs choses comme le 4-2-3-1 encore. Mais l’idée, c’est de garder le ballon, d’avoir le contrôle du match et d’être agressif à la récupération. » L’occasion de rapidement affirmer à son groupe et aux médias qu’il n’était pas obsédé par un schéma tactique, lui qui a très souvent évolué en 4-2-3-1 avec le FC Séville ces derniers mois. Un élément qui tranche avec Laurent Blanc, qui a très peu abandonné son 4-3-3 lors son passage à Paris. Et, lorsqu’il l’a fait, cela ne s’est pas du tout bien passé.

Le souvenir de la mise en place d’un 3-5-2 lors du coup d’envoi du quart de finale retour de la Ligue des Champions à Manchester City donne encore des cauchemars aux supporters parisiens. Même s’il est vrai que, pendant certaines rencontres, la présence de Javier Pastore lui permettait d’évoluer aussi en 4-2-3-1, le Cévenol donnait l’impression de ne pas avoir de plan B. Sans faire du « Blanc bashing » peu constructif, Emery semble plus à même de proposer des solutions de rechange que l’entraîneur le plus titré de l’histoire du club de la Capitale. Pourtant, il faudra attendre le printemps prochain pour savoir si l’ancien technicien du Spartak Moscou fera mieux que le Français. Car, comme ce dernier, Emery n’aura pas le droit à l’erreur. Aussi prometteuse que soit son arrivée sur le banc parisien.

Sport365.fr



--------------------
"Mais ce qui m'énerve, c'est de prendre Ancelotti à pleine bouche, dire que c'est le meilleur coach de l'histoire du PSG, tout lui pardonner et ne rien passer à L. Blanc et le considérer comme la pire des ." Flamengo

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
SamSonic
posté Mardi 26 Juillet 2016 À 01h47
Message #43


Squatteur forcené
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 1,535
Inscrit : 24/11/2011
Lieu : Zwischen Freiburg und Basel
Membre n° 67,967


Drapeau







J'ai l'impression que les médias l'ont plutôt à la bonne, le mainstream comme les spécialisés. On est loin du "Emery bashing" de la part du "corporatisme français" que beaucoup craignaient à son arrivée.


--------------------




"Lutecia non urbs, sed orbis." Paris n'est pas une ville, c'est le monde. Charles Quint

"Ils vont fermer leur gueule !!!" Pascal Dupraz
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Anti_pigeon
posté Mardi 26 Juillet 2016 À 06h38
Message #44


Pilier du Clan
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 5,329
Inscrit : 02/10/2005
Membre n° 756


Drapeau







CITATION(flamengo @ Lundi 25 Juillet 2016 À 14h18) *
Bien sûr que si mais on ne fait pas de quadruplés.



Et ?

Montpellier, ils avaient Congré, J. Marveaux et Ait Fanna.



Alors pourquoi Kombouaré est premier à la trêve alors qu'il n'a pas Thiago Motta, Alex et Maxwell qui arrivent lorsque Ancelotti est là.

Loin de moi de faire l'éloge de Kombouaré, j'étais content et trouvais normal qu'il soit viré et remplacé par Ancelotti et pour moi le titre ce n'est pas Ancelotti qui nous le fait perdre mais Sakho et son match affreux à Lille.

Mais ce qui m'énerve, c'est de prendre Ancelotti à pleine bouche, dire que c'est le meilleur coach de l'histoire du PSG, tout lui pardonner et ne rien passer à L. Blanc et le considérer comme la pire des caca.gif .


Evidemment que c'est le meilleur coach de l'histoire du PSG, mais c'est pas forcément celui qui a le meilleur bilan, on est d'accord et ce n'est pas contradictoire.

C'est lui qui nous a donné le premier titre et on sait tous que c'est le premier qui est le plus difficile. C'est aussi lui qui nous a apporté une réelle crédibilité sur la scène européenne, de par son nom associé au PSG puis par ses résultats, bien loin de l'élimination en Europa league sous AK.

Que Blanc ait gagné 2 ou 10 coupes de la ligue et TDC on s'en cogne. Les étrangers s'en cognent également de savoir qu'on a 10 coupes ou 35. C'est le championnat qui importe et surtout les perfs en LDC qui comptent aux yeux de tous. Quand au premier quart contre Chelsea on gagne 3-1 et qu'au retour on ne joue pas et que mentalement on passe complètement au travers, on va dire que c'est du rodage, que le mental s'acquiert avec l'expérience. Deux ans plus tard, toujours bloqué en quarts, on a un des tirages les plus faciles et on se fait ridiculiser par City au retour encore une fois sans jouer, et y compris en dehors du terrain où on se fait bacher par les commentaires des joueurs adverses sur la non tactique de notre équipe.

Au final CA a gagné notre premier titre, s'en va et gagne la décima avec le réal après de longues années de disette. Il se fait jarter ensuite mais reprend encore un grand club, le Bayern. Donc sa crédibilité est encore au beau fixe. Suffisamment fort pour gagner l'essentiel contre les faibles, et fort pour contrer les costauds.

Blanc a l'image d'un coach qui a tout gagné sur un plan national mais qui a gagné 3 fois 4 courses avec une Porsche contre des 2CV toutes claquées, fort contre les faibles, et faible contre les forts. Il a encore énormément/tout à prouver là ou des entraineurs que tu insultes avaient déjà un palmarès plus etoffé au même âge. Son image a été énormément écornée par ses carences tactiques énormes et c'est pas 150 trophées nationaux dans une ligue roumaine qui vont redorer son blason, ca passera par de grosses perfs en Europe dans des matchs couperet.

Hormis une partie des supporters du PSG, tout le monde voit clair en Blanc y compris Nasser qui l'a quand même beaucoup plus descendu par son interview qu'il ne l'avait fait pour Carlo.

Je le répète je préfère mille fois me faire éliminer sans avoir de regrets et avec les honneurs en LDC (chose qui n'est pas arrivé sous Blanc) et gagner le championnat avec 5 points d'avance que se faire sortir comme une bouse sans avoir tout tenté et enchainer les titres avec 40 points d'avance. Les épopées européennes même sans aller au bout, y a que ca qui compte aux yeux des etrangers et même chez nous, on en parle encore dix mille ans après tant c'est le néant au sein du football francais.


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Superonie
posté Mardi 26 Juillet 2016 À 15h54
Message #45


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 25,070
Inscrit : 02/09/2004
Lieu : Toucourt
Membre n° 121


Drapeau











--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Frank-8
posté Mercredi 03 Août 2016 À 11h29
Message #46


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 11,817
Inscrit : 06/10/2005
Membre n° 764


Drapeau








Unai Emery propose son site en français pour être proche des supporters



Unai Emery propose désormais son site internet en français, afin notamment d’établir un lien avec les supporters du PSG. Emery, il a tout compris… Comme le prouve cette introduction :

« Tous les efforts pour m’adapter au plus vite à la culture du Paris Saint-Germain, par le biais du travail journalier dans le club avec les joueurs mais aussi à l’égard des supporters, ne seront jamais suffisants, c’est pourquoi mon souhait est de vous faire parvenir à tous, ici et sans problèmes, mon quotidien, écrit le nouvel entraîneur du PSG. En arrivant sur Paris, mon objectif personnel est de continuer à grandir en même temps qu’un club historique qui a acquis une dimension encore plus mondiale durant les saisons dernières mais qui veut franchir un cap. Ce ne sera pas facile en vue du bon travail réalisé jusqu’à présent, et les résultats nous le confirment, mais le premier à vouloir accepter ce défi aux exigences si hautes c’est moi. Je parle d’auto-exigence que je veux leur transmettre jour après jour à chacun des membres su club. De même que nous tâchons de faire en sorte que dans les entraînements les joueurs nous sentent près d’eux pour les aider à mieux comprendre le jeu ou leur exiger un effort physique, technique, tactique ou mental, j’espère aussi que les supporters du PSG, et les fans de foot en général, puissiez éprouver notre passion et notre engagement grâce a ce site qui ne prétend que de vous faire part de tout cela. Allez Paris! »

unai-emery.com/fr/



Grande classe.

On peut même proposer son onze pour le prochain match ohmy.gif

Par contre le site est victime de son succès et crash en permanence biggrin.gif
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Superonie
posté Mercredi 03 Août 2016 À 19h49
Message #47


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 25,070
Inscrit : 02/09/2004
Lieu : Toucourt
Membre n° 121


Drapeau







Il y a toujours l'attrait de la nouveauté lorsqu'un nouveau joueur prometteur / coach arrive, mais pour lui j'ai l'impression qu'on est au delà de ça.

La passion qu'il dégage, les efforts qu'il fait pour s'intégrer, c'est un plaisir.
Malheureusement pour lui derrière cet âge d'or si ça se passe mal au printemps il se fera dézinguer, comme tout le monde ninja_hide[1].gif


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
juanito26000
posté Mercredi 03 Août 2016 À 20h02
Message #48


Squatteur modéré
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 761
Inscrit : 12/04/2011
Lieu : Villeneuve sur Lot
Membre n° 67,898


Drapeau







En tout cas sur sa com' c'est 0 faute, ça change un peu...
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Anticana
posté Samedi 06 Août 2016 À 23h04
Message #49


Veilleur de nuit
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 22,262
Inscrit : 07/12/2004
Lieu : 95
Membre n° 508


Drapeau







Incroyable l'interview de Emery après le match. Le mec il maitrise déjà le français comme s'il etait là depuis 6 ans. En plus, il parle football et tactique au lieu de rager à chaque question du journaliste comme son prédécesseur. Un bon bol d'air frais.

Concernant son jeu, il est beaucoup plus direct et à l'air plus efficace que celui qu'on jouait avant. J'aurais quand même préféré un poil plus de possession c'est d'ailleurs l'élément qu'a relevé aussi Emery. Mais en tout cas avec une équipe A', on a vu une belle prestation.


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
flamengo
posté Mardi 16 Août 2016 À 20h36
Message #50


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Membre VIP
Messages : 17,002
Inscrit : 02/01/2005
Lieu : Paris 13
Membre n° 561


Drapeau








Emery a cadré Kurzawa et Aurier

Auteurs d'un bon début de saison, les deux arrières latéraux du PSG Serge Aurier et Layvin Kurzawa ont vu Unai Emery les cadrer avant le début de la saison selon France Football.

Les latéraux du PSG brillent en ce début de saison, particulièrement Layvin Kurzawa, mais l'hebdomadaire France Football révèle que l'entraîneur du PSG Unai Emery n'a pas hésité à mettre les choses au clair avant le début de saison avec l'arrière gauche titulaire ainsi qu'avec son pendant à droite Serge Aurier.

A son arrivée au PSG, Unai Emery a eu des entretiens individuels avec l'ensemble des membres de l'effectif et il a alors fait comprendre à l'Ivoirien que ses écarts de la saison passée étaient oubliés mais qu'il était «hors de question de tolérer la moindre sortie de route » comme le rapporte France Football. Concernant Layvin Kurzawa, les griefs ont été légèrement différents puisque ce sont certaines de ses attitudes qu'Emery lui a reprochées.

Il semblerait que les messages aux deux jeunes arrières latéraux aient bien été entendus puisque ceux-ci se montrent plutôt performants en ce début de saison. Kurzawa est même actuellement le meilleur buteur parisien avec deux buts en deux matches.

Site de CulturePSG



--------------------
Certains d'entre vous donnent quand même l'impression de tout savoir sur tout... et que personne n'est assez bien pour le PSG.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Leonardo
posté Lundi 29 Août 2016 À 03h28
Message #51


Pilier du Clan
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 8,118
Inscrit : 05/02/2008
Lieu : Guadeloupe
Membre n° 3,947


Drapeau








LIGUE 1 PSG Unai Emery (entraîneur du PSG) : «Je dois apprendre de cette défaite»

L'entraîneur du PSG Unai Emery a pointé sa propre responsabilité dans la défaite du club de la capitale à Monaco dimanche (1-3). Il garde toute confiance en son effectif.

Unai Emery (entraîneur du PSG, battu par Monaco 3-1) : «On a perdu. Monaco a commencé avec plus de motivation. Il était important de savoir comment on allait contrôler le match. Si on contrôle bien le début de rencontre, c'est différent. Mais ça ne s'est pas passé ainsi. Monaco a marqué. Il fallait garder son calme. Mais on a perdu trop de ballons au milieu du terrain. Ensuite, le 2e but a été important. Notre seconde mi-temps était importante pour nous, c'était un défi. On a marqué. On a attaqué avec des déséquilibres défensifs. Quand on a pris le 3e but, c'était fini.

J'ai perdu le défi de la seconde mi-temps sur ce match contre une équipe qui possède un point de plus que nous. Je dois apprendre de cette défaite. On a perdu parce qu'on n'a pas bien fait des choses sur le terrain. (Concernant d'éventuels changements dans le futur) J'ai donné la confiance aux joueurs qui me l'ont rendue. On a fait trois bons matches officiels. Certains sont arrivés en retard avec les compétitions internationales. Maintenant, il va y avoir de la concurrence.

(Sur le fait de recruter un attaquant) Je comprends que lorsqu'on perd un match, on parle de ça. Je préfère ne pas en parler. J'ai confiance dans les joueurs et je continue ainsi. Cavani a marqué, Augustin est là et possède un bon futur. Quant a Jese, il est blessé et va bientôt revenir. On a assez de joueurs. (Sur Monaco) Aujourd'hui, Monaco est un concurrent direct pour le titre. Il y a beaucoup de respect pour l'équipe qui a gagné. On va faire notre travail pour nous améliorer pour le futur. (Concernant Pastore). Il a eu une petite blessure hier (samedi). Il a dit qu'il n'était pas bien pour jouer le match.»

Lequipe.fr



--------------------
"Mais ce qui m'énerve, c'est de prendre Ancelotti à pleine bouche, dire que c'est le meilleur coach de l'histoire du PSG, tout lui pardonner et ne rien passer à L. Blanc et le considérer comme la pire des ." Flamengo

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Leonardo
posté Mardi 30 Août 2016 À 01h46
Message #52


Pilier du Clan
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 8,118
Inscrit : 05/02/2008
Lieu : Guadeloupe
Membre n° 3,947


Drapeau








«Je sens Unai un peu perdu en ce moment, observe Bruno Alemany, le spécialiste du football international sur la Cadena SER. Ça ne doit pas être facile pour lui, car il doit changer l´équipe, sa mentalité, tout en gardant de la crédibilité dans son vestiaire. Il semble vouloir ménager un cadre comme Thiago Motta, qui est hors de forme et qui pénalise l´équipe. Ce n´est pas son type de joueur. Il préfère les garçons dotés physiquement comme Matuidi ou Krychowiak, qui, étrangement, étaient sur le banc...».

[...]
Avant de mettre le doigt sur un élément en particulier, Marco Verratti. «Le positionnement de l´Italien était étrange. Pour nous Espagnols, Verratti est comme Xavi. Il est à l´aise dans l´entrejeu, la «salle des machines» comme nous l´appelons, il a une belle relance... Il ne joue pas comme Iniesta, beaucoup plus dribbleur et percutant. Et Unai l´a fait jouer à Monaco comme Iniesta...Il y a vraiment beaucoup de choses qui m´ont surpris dimanche».

le parisien (extrait)



Comme nous il a relevé la mauvaise passe de Thiago Motta et le mauvais positionnement de Verratti...


--------------------
"Mais ce qui m'énerve, c'est de prendre Ancelotti à pleine bouche, dire que c'est le meilleur coach de l'histoire du PSG, tout lui pardonner et ne rien passer à L. Blanc et le considérer comme la pire des ." Flamengo

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Leonardo
posté Dimanche 04 Septembre 2016 À 16h55
Message #53


Pilier du Clan
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 8,118
Inscrit : 05/02/2008
Lieu : Guadeloupe
Membre n° 3,947


Drapeau








Beye : « Le PSG reviendra rapidement au schéma tactique de Blanc »

Habib Beye voit un PSG qui tâtonne comme son nouvel entraîneur. L’ancien défenseur avance qu’Unai Emery reviendra rapidement vers les bases mises en place par Laurent Blanc.

« Aujourd’hui, le jeu du PSG est trop déséquilibré. Sous Laurent Blanc, les lignes n’étaient pas autant « explosées », explique le consultant Canal Plus à Foot sur 7. Unai Emery est directement jugé au lieu d’être analysé. S’il avait été Français, je ne suis pas sûr qu’il aurait subi le même traitement. Après seulement trois matches, il se fait critiquer. On va se retrouver comme des cons si son équipe remporte toutes les compétitions cette saison (rires). Comme tout le monde, je suis sur les réseaux sociaux. Je constate que l’Espagnol est loué pour ses interventions en conférence de presse. Mais est-ce important d’être un bon client face aux journalistes si les résultats ne suivent pas ? On demande à l’entraîneur du PSG d’être performant. On ne juge pas un coach sur ses sorties médiatiques. Maintenant, n’oublions pas qu’il vient d’arriver à Paris. Il ne connaît pas encore totalement son groupe. À part s’il existe une révolution tactique, je pense que le PSG reviendra rapidement au schéma tactique de la saison passée. Il ne faudrait pas que ce club se cherche encore dans 3 ou 4 mois. »

CS


+1
Je suis totalement d'accord avec lui


--------------------
"Mais ce qui m'énerve, c'est de prendre Ancelotti à pleine bouche, dire que c'est le meilleur coach de l'histoire du PSG, tout lui pardonner et ne rien passer à L. Blanc et le considérer comme la pire des ." Flamengo

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Schloufi
posté Dimanche 04 Septembre 2016 À 18h24
Message #54


Squatteur modéré
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 565
Inscrit : 15/09/2011
Lieu : Juvisy sur Orge (Essonne)
Membre n° 67,952


Drapeau







CITATION(Leonardo @ Dimanche 04 Septembre 2016 À 16h55) *


Beye : « Le PSG reviendra rapidement au schéma tactique de Blanc »

Habib Beye voit un PSG qui tâtonne comme son nouvel entraîneur. L'ancien défenseur avance qu'Unai Emery reviendra rapidement vers les bases mises en place par Laurent Blanc.

« Aujourd'hui, le jeu du PSG est trop déséquilibré. Sous Laurent Blanc, les lignes n'étaient pas autant « explosées », explique le consultant Canal Plus à Foot sur 7. Unai Emery est directement jugé au lieu d'être analysé. S'il avait été Français, je ne suis pas sûr qu'il aurait subi le même traitement. Après seulement trois matches, il se fait critiquer. On va se retrouver comme des cons si son équipe remporte toutes les compétitions cette saison (rires). Comme tout le monde, je suis sur les réseaux sociaux. Je constate que l'Espagnol est loué pour ses interventions en conférence de presse. Mais est-ce important d'être un bon client face aux journalistes si les résultats ne suivent pas ? On demande à l'entraîneur du PSG d'être performant. On ne juge pas un coach sur ses sorties médiatiques. Maintenant, n'oublions pas qu'il vient d'arriver à Paris. Il ne connaît pas encore totalement son groupe. À part s'il existe une révolution tactique, je pense que le PSG reviendra rapidement au schéma tactique de la saison passée. Il ne faudrait pas que ce club se cherche encore dans 3 ou 4 mois. »

CS


+1
Je suis totalement d'accord avec lui



Pourquoi ?
Parce que ce système a ultra bien marché (au niveau national), on est condamné à jouer comme ça éternellement ?
On a énormément de marge au niveau national, on peut largement se permettre d'expérimenter des choses tactiquement. Et c'est primordial qu'on soit capable de varier un peu notre jeu tactiquement.

Qu'on revienne de temps en temps, en fonction de l'adversaire, au schéma qu'on maitrise pourquoi pas. Mais je pense qu'on arrivera rapidement à être efficace dans ce nouveau schéma. Pas forcément autant (toujours au niveau national) qu'avec l'autre, mais tant pis si ça peut nous permettre de mieux appréhender la C1 plus tard.
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Neiluj
posté Mardi 06 Septembre 2016 À 17h01
Message #55


Le Clan est sa famille
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 3,162
Inscrit : 29/06/2016
Membre n° 68,659


Drapeau







Emery en direct sur RMC dans les minutes à venir.
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Superonie
posté Mardi 06 Septembre 2016 À 17h54
Message #56


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 25,070
Inscrit : 02/09/2004
Lieu : Toucourt
Membre n° 121


Drapeau







Le problème de la radio c'est que c'est pas sous-titré ninja_hide[1].gif


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Neiluj
posté Mardi 06 Septembre 2016 À 18h07
Message #57


Le Clan est sa famille
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 3,162
Inscrit : 29/06/2016
Membre n° 68,659


Drapeau







CITATION(Superonie @ Mardi 06 Septembre 2016 À 18h54) *
Le problème de la radio c'est que c'est pas sous-titré ninja_hide[1].gif


laugh.gif laugh.gif laugh.gif

Cela dit, il se débrouille quand même pas si mal que ça je trouve.

Par contre, je me demande à chaque fois s'il a passé un pari avec un pote pour placer le maximum de "très importante"
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Superonie
posté Mardi 06 Septembre 2016 À 18h30
Message #58


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 25,070
Inscrit : 02/09/2004
Lieu : Toucourt
Membre n° 121


Drapeau







Oui bien sûr il faut prendre en compte le fait qu'il ne soit là que depuis 3 mois.

Mais du coup je préfère les retranscriptions écrites persos.




Unai Emery (1/2) : « Il n’y a pas un délai, c’est un processus évolutif »

Unai Emery est l’invité de Christophe Dugarry. Le technicien explique au consultant que les joueurs ne doivent pas entrer dans le moule Emery, mais que lui doit créer les conditions de la réussite du PSG à partir des qualités de ses joueurs.

« Nous avons bien commencé avec une bonne pré-saison, les premiers matches de L1 ont été plus difficiles, avec un contexte particulier à Bastia. Dans l’équilibre défensif, il y a eu des difficultés face à Metz. On n’a pas fait un bon match à Monaco, même si on a eu plus d’occasions. J’ai fait une auto-critique, moi et mon équipe. Mais je suis optimiste pour le futur, a commenté le technicien sur RMC. Ma méthode ? C’est gagner! Quand nous n’avons pas de ballon, faire une grosse pression, chercher la possession du ballon mais avec un jeu dans la profondeur, et des détails travaillés. Faire des attaques plus rapides pour éviter la constitution de blocs. Nous avons de très bons joueurs pour avoir la possession. Un mélange entre Ancelotti et Blanc? Je connais bien Ancelotti, en Espagne il cherchait aussi la possession, on est tous un peu comme ça. On veut tous récupérer vite le ballon pour avoir cette possession. Dans combien de temps ma méthode sera au point au PSG ? Je dois améliorer les détails, parce qu’il faut regagner. Je veux travailler à partir des spécificités des joueurs. Cavani avec la profondeur, par exemple. Je dois m’adapter à l’équipe, qui a une propension à maîtriser le ballon, aux joueurs, à la L1 et après seulement ajouter ma touche. Il n’y a pas un délai, c’est un processus évolutif. »


Unai Emery (2/2) : « Ben Arfa, je lui ai dit de travailler »

Unai Emery était sur RMC ce mardi. Il a par exemple expliqué qu’il avait demandé à Hatem Ben Arfa de bien travailler pour prétendre à plus de temps de jeu.
« Aujourd’hui, mon idée est de créer une voie pour être meilleur. D’abord gagner la Ligue 1, c’est important. Bien préparer les matches de Championnat permet d’être meilleur. Je prends les matches un par un pour toujours améliorer l’équipe, les détails, les équilibres, et faire grandir l’équipe, a commenté l’entraîneur du PSG. Matuidi ? J’aime le pressing, et il sait harceler. Il a commencé plus tard la préparation. Moi, je veux de la concurrence. Il y aura des blessés, des absents. Je lui ai dit, je veux qu’il reste ici. Le président et Patrick Kluivert m’ont dit qu’il resterait. Des doutes sur Cavani ? Je n’ai pas de doutes sur lui. Je vais chercher de la confiance au supermarché tous les jours, j’en donne aux joueurs (rires)… Cavani il veut aller vite, il il veut courir… Il a marqué 40 buts à Naples, c’est le même. Il a 29 ans, c’est un bon âge pour lui. C’est important qu’il se crée des occasions. Il marquera. L’important, ce sont les occasions. C’est important qu’il sente la confiance. C’était difficile de signer un joueur important qui va entrer en concurrence avec Cavani, cela aurait été compliqué. Avec de la confiance, Cavani peut être dans les meilleurs. Il est exigeant. Jesé a la polyvalence, Augustin peut progresser. Le départ de David Luiz le dernier jour du mercato ? C’est comme pour Matuidi. C’est le club, le joueur, et moi. Après Monaco, il a dit qu’il avait une belle offre, qu’il voulait partir. Je ne le souhaitais pas. Mais s’il pense qu’il doit partir, il vaut mieux qu’il parte. Ben Arfa ? Il a joué tous les matches, plus ou moins. Je lui ai dit de travailler pour s’améliorer. Il a fait une bonne saison à Nice. Mais quand il joue bien 10 minutes, ce sera 15 ensuite, s’il est bon 15 minutes ce sera 30, etc. Il doit travailler. C’est aussi le principe de la concurrence. Il est motivé mais il doit travailler. Griezmann ? Il y a beaucoup de noms importants cités. Griezmann, je le connais bien, je connais celui qui l’a signé à la Real Sociedad… Il y a deux mois il a dit qu’il était très bien à l’Atlético ».

CS



--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Superonie
posté Samedi 10 Septembre 2016 À 10h20
Message #59


Cerbère du Clan
Icône de groupe

Groupe : Administrateur
Messages : 25,070
Inscrit : 02/09/2004
Lieu : Toucourt
Membre n° 121


Drapeau








«Aujourd’hui, c’est un peu comme si la saison n’avait pas encore débuté tant le chantier semble grand. Le problème, c’est que mardi, Arsenal vient au Parc. La compo ne sera pas la même, mais est-ce que ça sera suffisant ? Emery met toujours du temps à parvenir à ses fins. Ses débuts à Séville ont fait peur aussi.

Et si certains pensent que la saison dernière est le maitre étalon, il va y avoir des déçus. C’est un nouveau PSG et ce n’est pas demain, ni après-demain, qu’on saura si le club a bien fait de tenter le changement. Les nostalgiques du duo de coachs Ibra/Blanc doivent se demander une chose. Est-ce qu’ils auraient signé pour une nouvelle saison avec un titre facile et un quart de LDC ? Est-ce qu’en gardant le duo + un ou deux joueurs, il y aurait eu l’assurance de faire mieux que la saison dernière ? Quelles sont les équipes qui ne changent pas leurs cycles ? Comment étaient les débuts de la Juve l’an dernier ? Comment a été accueilli Allegri après Conte ? Il y a des exemples partout en Europe, mais dans notre foot nombriliste, on ne sait pas ce qu’il se passe ailleurs.

Une dernière question pour les nostalgiques, les analystes qui tirent des conclusions après 4 matches, et nos chers consultants qui prient chaque jour pour qu’Emery se plante : entre la saison dernière du PSG, un quadruplé facile, et gagner l’Europa League, qu’est-ce qui est vraiment mieux ?»

Riolo



Les comparaisons avec Blanc n'ont pas de sens, ça c'est certain.

En revanche, il y a certains points du management d'Emery que je ne comprends pas :

1. Il répète constamment en conférence de presse que la concurrence est son principal atout. Hier, le seul milieu de terrain qui n'ait pas joué c'est Rabiot. Qui est pourtant bien plus performant que Motta, Matuidi ou Krychowiak en ce début de saison.

2. Pourquoi nos latéraux ont été si peu présents hier, alors que c'était évident que Sainté jouerait dans cette configuration et qu'il faudrait écarter pour trouver des solutions ?

3. Comment Jésé peut débuter alors qu'il est dans une condition physique déplorable ? Je ne suis pas convaincu par Augustin mais s'il y a un match où il doit avoir sa chance en pointe, c'est hier.




--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Robin92
posté Samedi 10 Septembre 2016 À 10h27
Message #60


Le Clan est sa famille
Icône de groupe

Groupe : +Membre +
Messages : 3,213
Inscrit : 10/03/2010
Lieu : Montrouge (92)
Membre n° 18,369


Drapeau







CITATION(Superonie @ Samedi 10 Septembre 2016 À 11h20) *
Les comparaisons avec Blanc n'ont pas de sens, ça c'est certain.

En revanche, il y a certains points du management d'Emery que je ne comprends pas :

1. Il répète constamment en conférence de presse que la concurrence est son principal atout. Hier, le seul milieu de terrain qui n'ait pas joué c'est Rabiot. Qui est pourtant bien plus performant que Motta, Matuidi ou Krychowiak en ce début de saison.

2. Pourquoi nos latéraux ont été si peu présents hier, alors que c'était évident que Sainté jouerait dans cette configuration et qu'il faudrait écarter pour trouver des solutions ?

3. Comment Jésé peut débuter alors qu'il est dans une condition physique déplorable ? Je ne suis pas convaincu par Augustin mais s'il y a un match où il doit avoir sa chance en pointe, c'est hier.



2. Meunier faisait pas mal d'appels en profondeur mais Ben Arfa ne le servait jamais. Kurzawa avait l'air un peu plus timide. Mais très dur pour les latéraux face à une défense aussi regroupé.

3. Faut bien le faire jouer Jesé pour qu'il ai du rythme, je ne sais pas si Augustin aurait fait mieux face à aux 40 défenseurs.


--------------------
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post

11 Pages V  < 1 2 3 4 5 > » 
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



Version bas débit Nous sommes le : Jeudi 23 Novembre 2017 À 01h14


Bridged By IpbWiki: Integration Of Invision Power Board and MediaWiki © GlobalSoft