Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : [ANCIEN] Lucas Digne
Forum PSG Clan > Forums PSG > Effectif & Tactiques
Pages : 1, 2
gui29



LUCAS DIGNE REJOINT LE PARIS SAINT-GERMAIN POUR 5 ANS

Le Paris Saint-Germain est heureux d’annoncer l’arrivée pour une durée de cinq ans de Lucas Digne, champion du Monde U20, en provenance de Lille.

Né le 20 juillet 1993 à Meaux, Lucas Digne, formé au LOSC, effectue ses premiers pas en Ligue 1 avec Lille lors de la saison 2011-2012.

Lors de l’exercice 2012-2013, le défenseur s’impose comme un titulaire indiscutable. Il dispute l’UEFA Champions League et inscrit son premier but en équipe professionnelle face au FC Copenhague.
International français depuis les U16, Lucas Digne vient de remporter la Coupe du Monde U20 2013 en Turquie.

Lucas Digne portera le numéro 21.

« Lucas Digne, immense espoir du football français, récent vainqueur de la Coupe du Monde des moins de 20 ans, courtisé par les plus grands clubs, choisit le Paris Saint-Germain pour s’affirmer sur les terrains européens. Nous sommes particulièrement heureux d'accueillir un jeune joueur français au sein de notre équipe », a déclaré Nasser Al-Khelaïfi, Président du Paris Saint-Germain.

« Jouer au Paris Saint-Germain avec des joueurs exceptionnels est un rêve d'enfant et une joie immense. Après le titre de Champion du Monde, je vis un été fantastique. Je remercie les dirigeants du Club pour leur confiance. » a ajouté Lucas Digne.

source: PSG.fr

flamengo




Bienvenue à toi Lucas Digne, je n'aime pas ta tronche mais j'espère que ton talent éclatera à Paris.
Anticana
Quelle tête de NERD tout de même. doh.gif

Bon c'est la dernière fois que je me fout de lui, mais tout de même, on dirait Fred Déhu qui aurait fusionné avec Danny Boon.

EDIT/ J'avais posté sans voir le com de Flam.
SamSonic
Oki papa, c'est fait !

Ca a beau être cher, c'est quand même le profil le plus adéquat sur le marché pour assurer la doublure à ce poste. Espérons que son intégration se passe bien et qu'il progresse sur les deux prochaines saisons.


» Cliquez pour voir le message - Recliquez pour le cacher... «
flamengo
Réduction à 85% de la taille originale [ 600 x 400 ]
SamSonic
CITATION(Anticana @ Mercredi 17 Juillet 2013 À 16h55) *
Sinon, le point positif quand on regarde cette vidéo c'est qu'il est assez réaliste, sa copine est aussi laide que lui .



Bah c'est pas une super wags mais elle reste jolie sa copine.

Il y a son interview bateau sur le site du club. Intéressant de constater qu'il se voit comme remplaçant pour l'instant et qu'il veut grapiller doucement du temps de jeu. Ca nous evitera des pleurnicheries lors des premiers mois.
K
Je plussoie SamSonic. Elle est pas mal. En plus on la voit jamais réellement "bien" sur la vidéo. On ne peut que deviner. Et évidemment, en faisant "pause" sur une vidéo en mouvement, on attrapera jamais un bon "instant".

Bref, bienvenue à lui.
flamengo
Superonie
CITATION(Frank-8 @ Mercredi 17 Juillet 2013 À 23h50) *
S'acclimater et progresser surtout, parce que défensivement c'est encore loin d'être ça. Je ne comprends vraiment pas l'empressement qu'on a pu avoir sur ce joueur, il va avoir besoin de temps de jeu, et logiquement on ne devrait pas lui en offrir tant que ça ... 08.gif

D'ailleurs à mon avis ce n'est tout à fait un hasard si Leonardo a voulut quitter le club avant l'officialisation de ce transfert-là .... ça ne venait pas de lui et il y était peut être même opposé.


Je pense qu'un joueur peut progresser défensivement, dans le placement, dans les petits vices qui s'acquièrent avec l'expérience ( tomber pour obtenir le CF quand on est en difficulté, faire la petite poussette au bon moment pour gagner un duel aérien ).

Alors qu'offensivement, si à la base t'as pas les capacités athlétiques pour faire 15 dédoublements ou que t'as le pied carré, on peut rien y faire.

Du coup, je trouve intéressant de tenter d'amener Digne au haut niveau, en lui mettant un mec solide et expérimenté comme modèle.

Tu as raison de souligner qu'il devra jouer mais je pense que ça sera le cas, je m'attends à voir la même concurrence que ce qu'on a vécu avev Jallet / VDW. Maxwell prend le rôle du Français qui joue les gros matchs, Digne est le Néerlandais qui doit prouver dans les rencontres de moindre importance. Mais qu'à mon avis on sera content d'avoir dans l'effectif quand viendront les bétonneurs.
Superonie
20 ans aujourd'hui.

Et un beau cadeau d'anniversaire avec la clause dans son contrat lillois qui lui assurait 10% du montant de son transfert.
iciciparis
C'est vraiment positif de faire signer tous ces jeunes joueurs talentueux. On assure l'avenir avec un contrat de 5 ans pour Digne, un contrat de 5 ans pour Marquinhos, un contrat de 5 ans pour Cavani, Thiago Silva qui a signé un contrat de 5 ans l'an dernier, etc.
Superonie


Lucas Digne a choisi « sans hésitation » le PSG

Priorité du mercato parisien, qui, après les départs de Sylvain Armand et de Siaka Tiéné, ne comptait plus qu’un latéral gauche dans ses rangs en la personne de Maxwell, Lucas Digne a évoqué son transfert pour le journal L’Equipe. Convoité par Monaco, l’ancien lillois a assuré ne jamais avoir été proche de signer pour le club de la Principauté, et ne pas avoir reçu de garanties sur son temps de jeu, affichant une maturité remarquable dans ses propos.

« J’ai décidé de choisir le PSG en revenant de la Coupe du Monde U20 même si je savais déjà à peu près ce que je voulais avant de partir. Il fallait que tout le monde y trouve son compte. Après, j’avais la chance de pouvoir choisir entre deux projets sportifs super motivants. Non, il n’y a pas eu d’hésitation. Monaco était un bon projet, mais le PSG me convenait plus, parce qu’il est déjà champion de France, et la perspective de disputer la Ligue des Champions est un plus. Les appels de Leonardo, du coach, et l’intérêt que le club m’a montré, tout cela a pesé aussi dans ma décision. A partir du moment où un club comme Paris te demande, c’est compliqué de refuser. Non, je n’ai pas eu de garanties sur mon temps de jeu. Le coach fera ses choix. Je vais là-bas pour travailler en me disait qu’à force de travail… Maxwell est un très grand joueur. Je pense que je vais apprendre à ses côtés. Mon objectif avec Paris ? Gagner des titres. »

CS



Marrant le coup du " je n'ai pas hésité " quand on a suivi le feuilleton médiatique ASM - PSG. On saura jamais.

Lucide sur la hiérarchie et c'est ça le plu important thumbsup[1].gif

le_corellien
CITATION(Superonie @ Mardi 23 Juillet 2013 À 11h33) *


Lucas Digne a choisi « sans hésitation » le PSG

Priorité du mercato parisien, qui, après les départs de Sylvain Armand et de Siaka Tiéné, ne comptait plus qu’un latéral gauche dans ses rangs en la personne de Maxwell, Lucas Digne a évoqué son transfert pour le journal L’Equipe. Convoité par Monaco, l’ancien lillois a assuré ne jamais avoir été proche de signer pour le club de la Principauté, et ne pas avoir reçu de garanties sur son temps de jeu, affichant une maturité remarquable dans ses propos.

« J’ai décidé de choisir le PSG en revenant de la Coupe du Monde U20 même si je savais déjà à peu près ce que je voulais avant de partir. Il fallait que tout le monde y trouve son compte. Après, j’avais la chance de pouvoir choisir entre deux projets sportifs super motivants. Non, il n’y a pas eu d’hésitation. Monaco était un bon projet, mais le PSG me convenait plus, parce qu’il est déjà champion de France, et la perspective de disputer la Ligue des Champions est un plus. Les appels de Leonardo, du coach, et l’intérêt que le club m’a montré, tout cela a pesé aussi dans ma décision. A partir du moment où un club comme Paris te demande, c’est compliqué de refuser. Non, je n’ai pas eu de garanties sur mon temps de jeu. Le coach fera ses choix. Je vais là-bas pour travailler en me disait qu’à force de travail… Maxwell est un très grand joueur. Je pense que je vais apprendre à ses côtés. Mon objectif avec Paris ? Gagner des titres. »

CS



Marrant le coup du " je n'ai pas hésité " quand on a suivi le feuilleton médiatique ASM - PSG. On saura jamais.

Lucide sur la hiérarchie et c'est ça le plu important thumbsup[1].gif


Langue de bois, une signature à Monaco et à peu de chose près nous aurions eu le même texte version ASM.
Superonie
CITATION(le_corellien @ Mardi 23 Juillet 2013 À 12h50) *
Langue de bois, une signature à Monaco et à peu de chose près nous aurions eu le même texte version ASM.


Le passage sur Maxwell n'est pas que de la communication bateau.

Il aurait très bien pu dire "Maxwell est un bon joueur mais je suis venu ici pour jouer". Là, il se place clairement en élève du Brésilien, c'est cohérent et positif pour la suite.

flamengo


Lucas Digne vit un rêve éveillé

Sacré champion du Monde puis transféré au PSG, Lucas Digne, retenu chez les Espoirs pour le match de mardi en Allemagne, redescend de son petit nuage le temps de revenir sur les semaines fantastiques qu'il vient de vivre.

Lucas Digne, peut-on employer le qualificatif « exceptionnel » pour décrire ce que vous avez vécu ces dernières semaines ?
Oui, c’est clair. J’ai eu la chance de gagner la Coupe du Monde puis de signer au PSG. Et ensuite de gagner un premier trophée avec le PSG (ndlr : le Trophée des Champions). Donc, oui, exceptionnel, c’est le mot, je pense. Je suis forcément très content. Après, je sais aussi qu’il ne faut pas s’arrêter là et continuer de bosser. Comment je l’ai vécu ? Très bien, et je l’ai très bien digéré aussi. C’est ça aussi qui était important, car on peut mettre parfois du temps à digérer les choses. Je suis très bien entouré, donc ça m’a bien aidé aussi à pouvoir bien digérer et à pouvoir faire la part des choses. Je suis très content d’avoir pu gagner la Coupe du Monde et de signer dans un grand club. A moi de continuer à travailler maintenant.

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué pendant votre aventure avec les Bleuets en Turquie qui vous a conduit sur le toit du Monde ?
C’est l’ambiance dans notre groupe, qui était extraordinaire, et qui a fait qu’on a pu aller au bout. J’ai tout de suite senti qu’on pouvait être champions du Monde. Même avant la compétition, on en parlait déjà, on se le disait entre nous. On savait que si on continuait comme ça, on aurait des chances d’aller au bout. Et on a eu la chance de le faire.

Les vacances vous ont-elle réellement permis de récupérer après une telle débauche d’énergie ?
Oui, elles m’ont vraiment permis de récupérer. C’est vrai qu’elles ont été un petit peu courtes, mais ça m’a fait du bien et ça m’a permis de reprendre assez vite. C’est une très bonne chose.

Comment avez-vous vécu votre départ du LOSC, où vous aviez passé tout votre début de carrière ?
Lille est un club qui conservera toujours une place dans mon cœur, c’est certain. J’ai vécu sept ans là-bas, j’y ai fait mes premiers pas et j’y ai connu de très bons moments. Mais je garde des contacts et je sais que je reverrai certaines personnes, donc ça ne me pose pas de problèmes. Cette saison ? Je pense qu’avec le mix des jeunes et des cadres, ils vont faire une bonne saison. Ça peut bien fonctionner pour eux.

Votre saison à vous a débuté par un match nul avec le PSG à Montpellier (1-1). Pour quel sentiment à l’arrivée ?
Ça montre déjà qu’on a une équipe de caractère qui sait réagir et qui possède un gros mental. Dans un stade bouillant et pour le premier match de la saison, ce n’était pas forcément évident de réagir comme on l’a fait. C’est sûr qu’on aurait bien aimé repartir avec les trois points. Mais c’était la première journée de championnat et on a encore le temps de bien travailler.

Comment se sont passés vos premiers jours avec le groupe parisien ?
Très bien. Tout le monde m’a très bien intégré et ça s’est passé pour le mieux pour moi. Ils ont fait des efforts pour m’intégrer et j’en suis très heureux.

« Zlatan, je le regardais à la télé quand j’étais petit »

Entre le Trophée des Champions et ce premier match à Montpellier, vous avez pu voir que vous seriez très attendu par vos adversaires cette saison une fois de plus…
Oui, on va être attendu un peu partout, c’est sûr. Ce sera à nous de faire le jeu et à nous de montrer qu’on veut et qu’on peut gagner des matchs.

Entre Lille, votre ancien club, et le PSG, votre nouveau club, avez-vous le sentiment que c’est un peu le jour et la nuit ?
Non. J’avais la chance d’être dans un grand club français déjà avant. Maintenant, c’est sûr que le PSG, c’est différent. Car il y a des stars… Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est une autre dimension, mais il y a une dimension d’écart quand même.

Qu’est-ce que cela fait de côtoyer au quotidien des joueurs comme Ibrahimovic, Thiago Silva ou Cavani ?
Ça fait bizarre, forcément. Car, quand j’étais petit, Zlatan, j’avais la chance de pouvoir le regarder à la télé (rires). Ça fait bizarre, mais on oublie vite une fois qu’on est sur le terrain.

Parvenez-vous à réaliser tout ce que vous vivez aujourd’hui ?
Oui, je le vis vraiment bien. Je prends ce qui se passe au jour le jour et voilà.

Ne craignez-vous pas la concurrence de Maxwell, qui monte en puissance sur le côté gauche ?
Non, du tout. Car à partir du moment où on signe dans un grand club, on sait qu’il y aura de la concurrence. La concurrence est vraiment saine en plus, donc je n’ai aucun souci là-dessus.

Vous retrouvez aujourd’hui l’équipe de France Espoirs où figurent plusieurs autres champions du Monde U20 à vos côtés. Est-ce que cela facilite l’intégration ?
Je suis très heureux d’être ici déjà, et très heureux de retrouver certains de mes potes. J’en connaissais quand même quelques uns. Ce sont forcément des joueurs qu’on connaît car ils jouent au plus haut niveau tous les week-ends. On se connaît à peu près tous. Après, il y a des affinités qui vont se créer. L’année dernière, quand j’avais eu la chance d’aller en Espoirs, ils m’avaient tous très bien intégré. J’ai pu retrouver quelques joueurs qui y étaient déjà.

« Ça fait bizarre d’avoir un joueur de ce calibre-là en tant que coach »

Sur le plan sportif, cela s’était en revanche beaucoup moins bien passé avec cette élimination en deux temps face à la Norvège ?
Oui, même sur le plan personnel. Car je m’étais blessé et que je n’avais même pas eu la chance de participer à un match. Et en plus, il y avait eu cette élimination en barrages.

A l’époque, votre sélectionneur se nommait Erick Mombaerts. Aujourd’hui, Willy Sagnol a pris les commandes. Comment l’avez-vous trouvé sur cette première prise de contacts ?
C’est un coach qui a l’air proche des joueurs et qui nous fait une grande confiance. Après, ça sera à nous de la rendre. En dehors et sur le terrain.

Son vécu et son jeune âge pour un sélectionneur (36 ans) font-ils que vous vous sentez plus proche de Willy Sagnol que d’un autre sélectionneur, peut-être plus âgé et moins expérimenté sur le terrain ?
C’est difficile à dire car c’est quand même délicat d’être proche d’un coach (rires), car ça reste quand même LE coach. C’est sûr que ça fait bizarre d’avoir un joueur de ce calibre-là en tant qu’entraîneur.

Mardi soir, vous affrontez l’Allemagne sur sa pelouse. Peut-on parler de véritable test pour cette nouvelle équipe de France Espoirs ?
Oui, bien sûr. L’Allemagne est une grosse nation du football, autant chez les jeunes que chez les A. Ça va être un match compliqué, un match dur, mais c’est vrai que ça va être un bon test pour nous. Le championnat allemand est l’un des meilleurs en Europe. Quand on regarde la dernière finale de la Ligue des Champions, c’étaient deux clubs allemands face à face. Ils développent un football super plaisant à regarder, et vraiment efficace. Le football allemand a pris une nouvelle dimension.

Connaissez-vous quelques joueurs de cette sélection allemande Espoirs ?
Non. Quand on était jeunes, on avait joué contre Draxler (ndlr : Julian Draxler, devenu depuis international A). Mais c’est tout ce dont je me souviens. Je ne connais pas vraiment de jeunes car on n’a pas pu rejouer l’équipe d’Allemagne depuis. Et ça, ça remonte quand même à trois ans…

Abordez-vous ce match avec déjà en perspective les éliminatoires de l’Euro qui approchent ?
Oui. De toute façon, on sait que ce match contre l’Allemagne est un match pour nous préparer pour septembre et on va tout faire pour se mettre dans les meilleures conditions avec une victoire.

football365.fr

flamengo


Digne, tout en douceur

Le latéral gauche raconte son adaptation à Paris et ne s’émeut pas de son statut actuel de doublure de Maxwell.

LES PARENTS de Lucas Digne, appareil photo en bandoulière, sont là, dans les tribunes du stade de Fribourg, à observer les performances de leur fils. Du Mondial des moins de 20 ans en Turquie à un match amical de l’équipe de France Espoirs face à l’Allemagne, mardi (0-0), les habitudes sont immuables, dans la famille Digne. C’est peut-être l’une des rares choses qui n’a pas évolué ces dernières semaines dans la vie du latéral. Car, depuis le sacre mondial, il y a un mois, le quotidien de l’ancien Lillois a changé. Le feuilleton de son transfert s’est achevé le 17 juillet avec l’épilogue attendu : un contrat de cinq ans au PSG.

Un saut dans l’inconnu pour ce joueur (20 ans) qui débutait en L1, au LOSC, un an et demi plus tôt. Alors, ses premiers entraînements au PSG, Digne, souvent accompagné des jeunes Hervin Ongenda et Kingsley Coman, les a abordés sur la pointe des crampons : « Au début, forcément, j’étais un peu impressionné, c’est normal devant des grands joueurs comme ça (rires), mais ils m’ont mis à l’aise. »

« LE TEMPS DE JEU, CE SERA À MOI DE LE GAGNER »

Les appréhensions vite évacuées, les premiers constats s’imposent : « Ce qui m’a le plus surpris, c’est le professionnalisme de ces grands joueurs. Ils recherchent la perfection partout. Certains vont dire qu’ils s’appuient sur le talent, en fait, ils vont travailler tout le temps. »

Arrivé à l’entraînement le 29 juillet, l’ancien Lillois, dont la bonne humeur plaît au staff parisien, se fond peu à peu dans son nouvel environnement. Il s’apprête à quitter l’hôtel pour s’installer avec sa compagne dans une maison. Côté terrain, la concurrence s’annonce rude. Et ce n’est pas la prestation étincelante de Maxwell face à Montpellier (1-1, vendredi dernier) ni le statut dans le vestiaire du Brésilien, ami d’Ibra, qui peut, à court terme, changer la donne.

Mais ça, Digne le savait avant de signer : « Dans un grand club, il y a de la concurrence. Si je n’en voulais pas, il ne fallait pas aller à Paris. La concurrence avec Maxwell est saine. En plus, c’est un mec adorable. On travaille dur tous les deux, on verra ce qui se passera après. » Une discussion avec l’entraîneur parisien, Laurent Blanc, a fixé les conditions : « Il m’a dit que j’étais en concurrence et que les meilleurs joueraient. Le temps de jeu, ce sera à moi de le gagner. »

Cette semaine, Digne a vu passer le train de l’équipe de France. Une convocation à laquelle il pouvait légitimement songer, il y a quelques semaines. « Il y a des joueurs à mon poste (Clichy, Évra) et je respecte les choix du sélectionneur », évacue-t-il, diplomate.

Pour l’instant, le défi de Digne est ailleurs.

L'Equipe

Anti_pigeon
Ca a l'air d'être un brave mec. Ses déclarations sont cohérentes avec son âge et il ne semble pas vouloir bruler les étapes. Après tout le cirque durant son transfert, ça aurait pu lui filer le melon.
Superonie


Digne : « Maxwell est toujours prêt à donner des conseils »

Lucas Digne pourrait bien être titularisé dès la prochaine sortie du PSG, ce sera à Bordeaux le vendredi 13. En effet, son concurrent direct, Maxwell rentrera tout juste à cette date de Boston en compagnie des autres internationaux brésiliens. Le latéral gauche pourrait donc enfin revêtir le maillot parisien, maillot qu’il avait rapidement choisi.

« Les choses étaient claires dans ma tête à partir de début juillet, quand j’ai reçu les coups de téléphone de Leonardo puis de Laurent Blanc. L’AS Monaco m’a sollicité mais je n’ai jamais vraiment pensé aller jouer là-bas. Je savais où je voulais aller. Intégrer une équipe championne de France en titre, côtoyer de grands côtoyer de grands joueurs, disputer la Ligue des champions. Le reste n’était pas très important. On m’a dit que je serais cette saison en concurrence avec Maxwell et qu’il n’y aurait pas de numéro 1 au poste d’arrière gauche. Déçu ? Ce serait un peu triste si j’étais déçu du PSG au bout de trois semaines! explique le défenseur au Parisien. Quand vais-de jouer ? Demandez à Laurent Blanc ! Il m’a dit qu’il comptait sur moi dans un avenir assez proche. Avec trois matchs par semaine de mi-septembre jusqu’à décembre, je vais avoir ma chance. Ce sera à moi de la saisir. Maxwell ? C’est quelqu’un d’extraordinaire. Il est très ouvert, toujours prêt à donner des conseils. En plus, il parle parfaitement français, ce qui arrange un peu les choses… »

CS



smileJap.gif
flamengo
Article original tiré du Parisien.


Lucas Digne : "Je vais avoir ma chance"

Comme un grand nombre de ses coéquipiers du PSG mobilisés pendant la trêve internationale, Lucas Digne (20 ans) a quitté Paris après le succès contre Guingamp (2-0). Pour retrouver sa trace, il faut se rendre à Deauville, où l’équipe de France Espoirs dirigée par Willy Sagnol est rassemblée en vue d’un match contre le Kazakhstan, demain à Caen.

Transféré cet été de Lille pour 15 M€, Digne compte un titre de champion du monde remporté avec la sélection des moins de 20 ans et 62 matchs de Ligue 1 sous le maillot du Losc. Pas un en revanche, du moins pas pour l’instant, avec le PSG. Il s’en explique et revient sur sa boucle personnelle : la Seine-et-Marne, l’Oise, Lille puis Saint-Germain-en-Laye, où il vient de s’installer avec sa petite amie, à quelques minutes du camp des Loges.

Comment s’est déroulé votre transfert de Lille au PSG…

Lucas Digne. Tout s’est bien passé entre les deux clubs. L’accord a été trouvé rapidement. Ensuite, les choses étaient claires dans ma tête à partir de début juillet, quand j’ai reçu les coups de téléphone de Leonardo puis de Laurent Blanc. L’AS Monaco m’a sollicité mais je n’ai jamais vraiment pensé aller jouer là-bas.

Pourtant, votre temps de jeu aurait sans doute été supérieur à Monaco, non ?

Je n’ai pas réfléchi de cette manière. Je savais où je voulais aller. Intégrer une équipe championne de France en titre, côtoyer de grands joueurs, disputer la Ligue des champions. Le reste n’était pas très important.

Quel projet sportif vous a proposé le PSG ?

On m’a dit que je serais cette saison en concurrence avec Maxwell et qu’il n’y aurait pas de numéro 1 au poste d’arrière gauche.

N’êtes-vous pas déçu par la différence entre ce discours et la réalité du mois d’août? Aucune titularisation, zéro minute de temps de jeu…

Non, pas du tout. Ce serait un peu triste si j’étais déçu du PSG au bout de trois semaines! Ma préparation n’a commencé qu’au début du mois d’août et je n’ai participé à aucun match amical. Dans ces conditions, il est assez normal de ne pas avoir joué ces dernières semaines.

En dehors des matchs, comment se passent vos premières semaines au PSG ?

Très bien. Comme les autres recrues, j’ai dû chanter devant tout le monde pour mon bizutage. Le titre? « Faut que j’me tire », de Maître Gims, un membre du groupe de rap Sexion d’assaut. Ensuite, je dois m’adapter à mon nouvel environnement. Ce n’est pas si simple mais je sens que je progresse aux entraînements.

Quand vous verra-t-on disputer votre premier match au PSG ?

Demandez à Laurent Blanc! Il m’a dit qu’il comptait sur moi dans un avenir assez proche. Avec trois matchs par semaine de mi-septembre jusqu’à décembre, je vais avoir ma chance. Ce sera à moi de la saisir.

Quelles relations avez-vous avec Maxwell, votre concurrent direct ?

C’est quelqu’un d’extraordinaire. Il est très ouvert, toujours prêt à donner des conseils. En plus, il parle parfaitement français, ce qui arrange un peu les choses…

Le fait qu’il soit aussi le meilleur ami d’Ibrahimovic, le patron du vestiaire, peut-il vous poser problème ?

C’est vrai que la situation est toujours plus difficile quand votre concurrent est un joueur très important du vestiaire. Mais Maxwell n’est pas non plus le capitaine… En plus, je ne pense pas que le coach tienne compte des affinités entre les uns et les autres.

Quels souvenirs gardez-vous de votre enfance en Ile-de-France ?

C’était le paradis. J’ai grandi dans une famille très soudée. Je suis né à Meaux, en Seine-et-Marne, mais la maison était petite. Donc, nous avons déménagé dans l’Oise, à Mareuil-sur-Ourcq, où j’ai commencé à jouer au football. A 9 ans, je suis parti à l’US Crépy-en-Valois, un club un peu plus coté dans la région. C’est là que je me suis fait repérer par les responsables du centre de formation du Losc.

Vous quittez donc votre famille à l’âge de 12 ans…

Non. Mes parents ont déménagé à Lille pour m’accompagner. Ils ont fait ce sacrifice. Notre famille était alors de nouveau au complet puisque mon frère aîné, Mathieu, était déjà au centre de formation du Losc. Il est quelqu’un d’important dans mon parcours. J’ai une relation assez fusionnelle avec lui.

Quel a été son parcours ?

Malheureusement, il s’est blessé au mauvais moment et n’a pas réussi à passer pro. Il est aujourd’hui infirmier urgentiste dans un hôpital de Lille.

Comment décririez-vous votre personnalité ?


Joyeux, positif et réservé, voilà les adjectifs qui me viennent en tête. Je ne vais pas trop au-devant des gens mais je suis ouvert au dialogue. Sur un terrain, je me transforme. Je ne suis plus du tout réservé et je me permets d’interpeller mes coéquipiers, même ceux que je connais peu, si cela est nécessaire.

Le Parisien

Superonie


Digne serein, Garcia confiant, Dugarry dubitatif

Arrivé cet été en provenance de Lille, Lucas Digne n’a pas encore pu se montrer sous son nouveau maillot, Maxwell ayant débuté toutes les rencontres. Mais le joueur se montre serein, comme il l’a dit au micro du Canal Football Club.

« C’est à moi de m’adapter. A moi de montrer au coach que je peux jouer. Je suis en concurrence, à moi de montrer mes qualités. J’ai eu une discussion avec le coach, il m’a dit que j’aurai ma chance. A moi d’être patient et de montrer mes qualités. J’ai des choses à apprendre de Maxwell, il est allé dans les plus grands clubs d’Europe. C’est un mec vraiment adorable. Il m’apprend énormément au quotidien. On échange beaucoup. J’ai la tête sur les épaules, je suis très bien entouré. Je ne suis concentré que sur le terrain. »

« Maxwell est un grand joueur, mais le PSG aura beaucoup de matches à jouer avec la Ligue des Champions. Je suis sûr qu’il aura sa place, a ajouté Rudi Garcia, son ancien entraineur à Lille, invité sur le plateau de l’émission. Quand il jouera il montrera son talent. Il était contacté par de nombreux grands clubs dont Monaco. Il a fait son choix. »

Consultant, Christophe Dugarry s’est montré critique envers le latéral gauche : « Pour moi, c’est une grosse erreur de sa part d’être allé au PSG. A Monaco, il aurait été titulaire. Maxwell veut jouer la Coupe du Monde dans son pays. »

CS



Cette saison, Digne va peut jouer mais à moyen terme je pense aussi qu'il a fait le bon choix parce que le projet parisien a davantage de chances de durer.
Superonie
Digne titulaire avec les Espoirs en Arménie, coup d'envoi à 19h sur l'Equipe 21.

france.gif
iciciparis
Qu'il prenne exemple sur Zlatan ! Son nez est bien trop gros !
flamengo


Digne : "Le PSG, j'ai halluciné"

Lucas Digne a accordé un entretien ce mardi dans les colonnes de France Football. Le latéral gauche du PSG évoque plusieurs sujets d'actualité. Extraits.

Ses contacts avec le PSG :

"J'ai halluciné quand mon agent m'a dit que Paris me voulait. C'était un moment particulier. J'entendais beaucoup de rumeurs et là, c'était concret. Le club avait déjà pris des renseignements avant, mais Lille n'était pas vendeur à l'époque. Et puis, ils sont revenus à la charge. J'ai direct appelé mon père et mon frère pour le leur dire. Le choix a été vite fait. Ils m'ont tous dit d'y aller. Ils savaient que c'était un club qui me correspondait. Je n'ai jamais vraiment pensé aller à Monaco. Ç'a vite été le PSG dans ma tête"

Zlatan Ibrahimovic :

"Franchement, il est adorable. Je ne l'ai jamais vu ni crier ni engueuler quelqu'un. Vraiment, il n'a rien à voir avec l'image qu'il a à l'extérieur. Physiquement c'est un monstre. Tu ne peux pas le bouger. IL faut trouver d'autres solutions et anticiper."

Sa concurrence avec Maxwell :

"Le coach m'a dit que je serai en concurrence et qu'il n'y aura pas de n°1 au poste d'arrière gauche. Je suis confiant. Je bosse. La concurrence avec Maxwell est super saine. C'est un mec génial. Tout le monde parle du fait que Salvatore Sirigu parle bien français. Mais c'est la même chose pour Maxwell."

Paris Team

Anticana
Digne est très bon contre les clubs de L1 dans une équipe qui domine, par contre, au losc contre les grosses écuries de champion's league il se faisait démonter complétement.

On peut donc en déduire qu'il reste un bon remplaçant pour Maxwell et qu'il peut jouer aisément en championnat. Il apprendra peut être ici à être près pour le haut niveau.

Avec Maxwell et Digne, on est bien.

Par contre, dommage pour l'EDF, il aurait pu faire du bien dans le néant actuel du côté gauche...mais comme en France il faut jouer 100% du temps pour jouer en EDF...heureusement que la Croatie en 98 n'avait pas le même raisonnement car ils auraient laissé Suker à la maison. doh.gif
Superonie


Digne a l'avenir devant lui

« Il n’a pas hésité bien longtemps à s’enrôler au PSG. Malgré l’intérêt de Monaco, il a choisi la capitale et sa ribambelle de stars. Au risque de vivre plus de la moitié de la saison sur le banc. En 14 matchs, toutes compétitions confondues, Lucas Digne n’a été titulaire qu’à trois reprises, s’inquiète Le Parisien avant d’être rassuré par Rolland Courbis par exemple : Ce n’est pas un bon mais un très bon choix. A son âge, son objectif immédiat n’est pas de jouer le plus possible mais de progresser. Quand à chaque entraînement tu dois affronter Ibra ou Cavani, tu progresses dix fois plus vite qu’ailleurs. Son bilan, on le fera à la fin de son contrat, dans cinq ans. Il ne doit surtout pas s’affoler. A son poste d’arrière latéral, qui demande énormément de fraîcheur, il y aura forcément d’autres matchs où Maxwell soufflera. Franchement, il a eu cent fois raison de venir à Paris. »

CS

flamengo


Digne a l'avenir devant lui

Le grand espoir du foot français n’a joué que trois matchs cette saison. Rien d’inquiétant, selon les spécialistes.

Il n’a pas hésité bien longtemps à s’enrôler au PSG. Malgré l’intérêt de Monaco, il a choisi la capitale et sa ribambelle de stars. Au risque de vivre plus de la moitié de la saison sur le banc. En 14 matchs, toutes compétitions confondues, Lucas Digne n’a été titulaire qu’à trois reprises (à Bordeaux, à Valenciennes et contre Bastia).

L’ex-Lillois, âgé de 20 ans et annoncé comme l’un des Français les plus prometteurs au poste de latéral gauche, a largement donné satisfaction. Mais le Brésilien Maxwell reste indétrônable. « J’ai deux très bons arrières gauches, indique Blanc. Digne, quand il joue, montre qu’il est très bon. Mais que dois-je reprocher à Maxwell ? Ça s’appelle la concurrence. Ce qui est bien pour nous, c’est que tous les deux sont performants. » Avec un titulaire aussi irréprochable, l’international Espoirs a-t-il eu raison de choisir Paris ?

« Cela lui laisse le temps de grandir sereinement »
Jean-Michel Moutier, ancien directeur sportif du PSG

« Il connaissait la donne avant de signer, répond Jean-Michel Moutier, ancien directeur sportif du PSG. Il savait que déloger Maxwell serait compliqué. C’est d’ailleurs mieux qu’il ne soit pas arrivé à Paris avec un statut de titulaire. Il n’a pas à gérer ce type de pression. Cela lui laisse le temps de grandir sereinement, de s’installer dans ce groupe et d’emmagasiner de l’expérience. A 20 ans, vivre et s’entraîner au quotidien au côté de tant de stars, ça ne peut être que bénéfique. C’est un jeune homme très équilibré, qui a les pieds sur terre. Outre le choix du coeur, c’est aussi un choix de raison. Il grandira mieux et beaucoup plus vite. »

« Il a eu 100 fois raison de venir à Paris »
Rolland Courbis, ex-entraîneur de Bordeaux et de Marseille

« Ce n’est pas un bon mais un très bon choix, abonde Rolland Courbis, l’ex-entraîneur de Bordeaux et l’OM. A son âge, son objectif immédiat n’est pas de jouer le plus possible mais de progresser. Quand à chaque entraînement tu dois affronter Ibra ou Cavani, tu progresses dix fois plus vite qu’ailleurs. Son bilan, on le fera à la fin de son contrat, dans cinq ans. Il ne doit surtout pas s’affoler. A son poste d’arrière latéral, qui demande énormément de fraîcheur, il y aura forcément d’autres matchs où Maxwell soufflera. Franchement, il a eu cent fois raison de venir à Paris. »


« Par rapport aux Bleus il peut avoir des regrets »
Alain Roche, ancien capitaine du PSG

« Si on regarde la situation en équipe de France où on voit qu’il y a des places à prendre au poste de latéral gauche, il peut avoir des regrets de jouer si peu, pondère Alain Roche, ancien responsable du recrutement du PSG. On parle de l’opportunité de jouer une Coupe du monde. Il faut saisir ce genre de chances car elles sont rares. A part ça, aller au PSG est un bon choix. Et ce n’est pas de sa faute si Maxwell est si fort ! Et la situation peut changer. J’aime beaucoup Digne. Tout ce qu’il fait, il le fait bien. Et son état d’esprit, qui consiste à se projeter très vite vers l’avant, convient parfaitement à la philosophie du jeu parisien. »

Le Parisien

flamengo
Maxwell peut dormir sur ses deux oreilles.
flamengo


Les confidences de Digne

Latéral gauche du PSG, Lucas Digne était présent ce mardi après-midi sur les ondes de RMC. Morceaux choisis.

Le PSG, un choix assumé :

"Je suis très heureux. Je fais partie d'un des plus grands clubs du monde donc je suis forcément content de jouer à côté de grands jours comme ça. Je pense que j'ai montré que j'avais réussi à progresser notamment sur mes centres et ma qualité défensifs. Je progresse au quotidien. J'ai choisi le PSG parce que c'était l'un des plus grands projets du monde. J'ai fait ce choix et je l'assume totalement et je suis très heureux aujourd'hui."

Zlatan Ibrahimovic :

"Il me donne beaucoup de conseils avec Thiago Motta et cela m'aide beaucoup. C'est quelqu'un de très simple et d'exigeant à la fois. Sur le terrain, c'est le plus grand des compétiteurs et il veut tout gagner tout le temps. On n'a donc pas le droit à l'erreur et c'est ça qui nous fait progresser."

Son entente avec Maxwell :

"C'est quelqu'un de très gentil et à l'écoute. Il est vraiment adorable. Il arrive à m'expliquer les choses simplement et faciliter la vie à tout le monde."

Paris Team




Enfin quelqu'un de posé et pas trop con par rapport aux branleurs de son âge.
flamengo


Dugarry allume Lucas Digne

Christophe Duguarry n'a jamais digéré le choix de carrière de Lucas Digne qui avait la possibilité d'être titulaire à Monaco au lieu d'être remplaçant au PSG.

Alors lorsqu'il a vu le nom du joueur parisien sur la liste de Didier Deschamps, le consultant de Canal+ a fait partagé sa colère : "Je ne comprends pas que Lucas Digne soit sélectionné. Il a joué seulement 13 matchs en Ligue 1, pour moi c'est trop tôt. C'est un très bon joueur, c'est l'avenir du Paris Saint-Germain. Il est excellent, mais pourquoi lui, mais pas Kurzawa (Monaco).


Pour moi, Digne c'est trop tôt, il a des qualités, mais je ne comprends pas. Il n'a rien prouvé. Il a fait un mauvais choix de carrière, il ne mérite pas la sélection" a-t-il déclaré au micro de Canal+ Sport.

Paris Team



Dugarry qui dit tout et son contraire.

Digne n'a rien prouvé mais Kurzawa qu'est-ce qu'il a prouvé ?

Digne a fait un mauvais choix de carrière ? Quelle blague, son mauvais choix de carrière lui permet d'être en Equipe de France, ce qui démontre qu'il vaut mieux être remplaçant au PSG que titulaire à Monaco.



Maxwell félicite sa doublure

Concurrent direct de Lucas Digne, le brésilien Maxwell a félicité son coéquipier pour sa première sélection en équipe de France A. "S'il est arrivé à être sélectionné, c'est qu'il le mérite. Toutes les fois où il a joué, il a démontré ses qualités. J'espère que tout va bien se passer pour lui et qu'il pourra continuer avec l'équipe de France pour la Coupe du monde" a-t-il déclaré au micro de BeIN Sports.

Paris Team




Robin92
CITATION(flamengo @ Mardi 04 Mars 2014 À 23h20) *
Digne n'a rien prouvé mais Kurzawa qu'est-ce qu'il a prouvé ?

Digne a fait un mauvais choix de carrière ? Quelle blague, son mauvais choix de carrière lui permet d'être en Equipe de France, ce qui démontre qu'il vaut mieux être remplaçant au PSG que titulaire à Monaco.


+1 pour la première phrase.

Je ne sais pas ce que Dugarry va chercher sérieusement. On sait très bien qu'Evra sera le titulaire pour cette CdM. Deschamps pense à la suite, au lieu de prendre Clichy dont je ne sais même pas s'il a déjà fait un bon match en bleu, il préfère prendre Digne.

Au final il ne veut plus de Clichy, il reste qui derrière ? Digne, Kurzawa et je n'arrive même pas à en trouver un autre meilleur que ces deux là. Deschamps a jugé que Digne avait un meilleur potentiel que Kurzawa, il faut pas chercher plus loin...
Anticana
Et Guivavogui truc muche là....ça ne le choque pas?
Bogs
Rien que le fait que Digne a déjà une saison pleine de L1 et une (petite) campagne de LDC dans les pattes justifie qu'il soit sélectionné au détriment de Kurzawa.

Digne : 58 matches L1, 8 matches C1 ; titulaire chez les U20 puis les Espoirs
Kurzawa : 24 matches L1, 17 matches L2 (en 3 saisons)


Edit : Quant au soi-disant mauvais choix de carrière. Signer 5 ans en tant que doublure d'un Maxwell qui aura 33 ans dans quelques mois au sein d'un TOP 5 européen, effectivement, c'est débile comme choix.

Bref, FTG Dugarry
flamengo


Digne devra encore attendre

Souvent performant quand Laurent Blanc l’aligne, le nouvel international français ne devrait pourtant pas déloger Maxwell, incontournable au PSG cette saison.

SI CERTAINS joueurs peuvent éprouver des difficultés à digérer leur première sélection en équipe de France et le changement de statut qui en découle, ce n’est pas le cas de Lucas Digne. Titularisé mercredi, en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions, avec le PSG contre Leverkusen (2-1), le latéral gauche de vingt ans a surfé sur la dynamique sportive qui avait convaincu Didier Deschamps de le convoquer chez les Bleus contre les Pays-Bas (2-0, le 5 mars).

Solide défensivement, passeur décisif (pour Lavezzi, 53e), disponible dans son couloir, Digne a confirmé qu’il pouvait être un peu plus qu’un simple recours lorsque Laurent Blanc souhaite ménager Maxwell. Depuis le début de 2014, que ce soit dans sa rigueur défensive ou son apport offensif, l’ancien Lillois suit une courbe de progression qui contraste avec la sensation d’irrégularité que renvoient les dernières performances de Maxwell (32 ans).

Intouchable sportivement sur la première partie de saison, au point d’être convoqué pour la première fois de sa carrière en équipe du Brésil, le titulaire du poste n’a plus affiché la même sérénité après la trêve de Noël. Pourtant, au moment d’établir son onze type pour les rendez-vous importants, comme celui contre SaintÉtienne, dimanche, Blanc n’hésitera pas. L’entraîneur parisien pourra invoquer des arguments imparables en faveur du Brésilien : une plus grande expérience, son côté plus décisif, une plus grande complicité avec Matuidi et Lavezzi, les deux autres « membres » du côté gauche, qu’il côtoie depuis plus longtemps. Mais surtout , Maxwell a une proximité relationnelle avec Ibrahimovic qui le protège des coups durs, même s’il est moins tranchant, comme à Toulouse (4-2, le 23 février), ou moins concentré, comme à Monaco (1-1, le 9 février).

Pour préserver l’équilibre du vestiaire, dans lequel Ibra est roi, Blanc sait qu’il ne peut pas prendre de décision aussi radicale sans justification sportive implacable. Il faudrait que l’ancien Barcelonais (2009-janv. 2012) multiplie les erreurs lourdes de conséquences – ce qui est loin d’être le cas – pour offrir à Digne une chance de s’« incruster » dans la durée. À valeur égale, Maxwell sera toujours l’option numéro 1.

Le néo-international français (sous contrat jusqu’en 2018) le sait, ce qui pourrait l’amener, en fin de saison, à considérer son avenir ailleurs qu’à Paris, qu’il a rejoint l’été dernier pour 15 M€. Mais, pour l’instant, ce n’est pas le cas, a t-il assuré lors du rassemblement des Bleus : «Je ne me pose pas la question de partir du PSG. C’est l’un des plus grands clubs du monde.»

Damien Degorre

L'Equipe



Encore un bel article de caca.gif signé Degorre qui sous-entend à demis mots que Maxwell n'est titulaire que grâce au soutien de Zlatan.
SamSonic
J'ai bien regardé le match de Digne cet aprem. Pour moi, le petit confirme son potentiel à chaque apparition. J'espère le voir dans le groupe bleu au mondial qu'il gagne encore en maturité.
Anticana
Ce serait jouissif qu'il bouffe la place à Evra pendant le mondial.
SamSonic
MEF au candidat surprise Kurzawa, mais il n'a pas l'air d'être dans les plans de Deschamps.

En tous cas c'etait le recrutement ideal pour doubler ce poste de lateral gauche.
Superonie
La question pouvait se poser l'été dernier lors de son transfert, sa sélection prouve aujourd'hui qu'il a vraiment fait le bon choix.

Deux titres, déjà dans le groupe France, une vingtaine de matchs, des interviews pleines d'humilité et de bon sens ( ça a probablement joué dans l'esprit de Deschamps ) voilà une adaptation réussie.


Il ne lui reste qu'à observer Maxwell pour gagner en expérience derrière et en précision devant. Vu son activité, s'il arrive à mieux finir ses débordements, il deviendra un latéral de premier plan.

thumbsup[1].gif
iciciparis
CITATION(Superonie @ Mardi 13 Mai 2014 À 20h46) *
Il ne lui reste qu'à observer Maxwell pour gagner en expérience derrière et en précision devant. Vu son activité, s'il arrive à mieux finir ses débordements, il deviendra un latéral de premier plan.

thumbsup[1].gif


Je suis content pour lui mais je ne crois pas qu'il puisse énormément progresser. Il y a un gouffre technique entre lui et Maxwell. Et améliorer sa technique quand tu as dépassé la vingtaine, c'est quasiment impossible... C'est un bon joueur de ligue 1 mais il ne s'imposera jamais à Paris, j'en suis persuadé.
flamengo


Lucas Digne encense ses coéquipiers du PSG

Dans une longue interview accordée au Monde, Lucas Digne a eu des mots pour ses coéquipiers du PSG, qui l'ont aidé à franchir un cap.

Sur Thaigo Silva, il s'est montré dithyrambique : "Je pense que ça doit être LE meilleur défenseur central au monde à l'heure actuelle. Il a un niveau de jeu impressionnant. Tout a l'air facile. En même temps, il est tout le temps concentré. Donc c'est vraiment incroyable l'état d'esprit qu'il a".

Pour lui, évoluer avec le capitaine du Brésil et des joueurs comme Zlatan Ibrahimovic ou Thiago Motta c'est énorme. "Ils m'ont apporté énormément de choses. Aussi bien la sérénité sur le terrain, le fait d'être plus cool, que dans la qualité des centres, dans les appels. Ils font vraiment progresser au quotidien".

Depuis un an à Paris, il subit la concurrence de Maxwell, qui va également disputer la Coupe du Monde. Comment vit-il son statut de doublure de l'ancien Barcelonais ? "On entretient de très bons rapports. Je suis parti, il y a trois semaines, avec ma fiancée dans un hôtel à Barcelone pour les vacances. C'est lui qui m'avait donné cette adresse, comme il a joué au Barça. Il m'a donné de bonnes adresses de restaurants. C'est vraiment quelqu'un de bien".

Paris Team

flamengo


Guy Roux veut que Digne change de club

Dans les colonnes du jour l'Equipe, Guy Roux n'a pas été tendre au sujet du Paris Saint-Germain. Il a évoqué la carrière du jeune international français Lucas Digne.

"Digne a très peu joué toute l'année, commente l'ex-coach de l'AJ Auxerre. Il est dans un effectif qui va bloquer sa carrière. Il faudrait qu'il change de club pour progresser".

Paris Team



De quoi je me mêle le sénile.

Qu'il s'occupe de son cul et de sa vieille équipe d'Auxerre.

Digne a joué cette saison et il jouera de plus en plus. Lui même préfère être remplaçant au PSG et la doublure d'un joueur comme Maxwell que titulaire dans un club en bois où il n'aurait jamais été appelé en Equipe de France.
Kuro
Guy Roux ou l'homme qui part, qui revient, qui repart, qui abandonne lz club dans lequel il venait de signer.. Un vrai bon gars quoi..
flamengo




Réduction à 55% de la taille originale [ 916 x 611 ]


Outre son nouveau nez, Digne a repris l'entraînement aujourd'hui alors qu'il était prévu qu'il ne revienne que vendredi.

Bon état d'esprit.
SamSonic
Ibra a du lui filer le numero du specialiste...
flamengo



V'là le beau gosse !

Plus que les oreilles et c'est bon.
iciciparis
C'est marrant, j'en parlais l'année dernière quand il venait de signer. J'avais dit à un pote :"tu vas voir avec son nouveau salaire, il va se refaire le piff." laugh.gif

N'empêche, il est pas gaté par la nature le ptit gars...
flamengo
Maxwell a encore de beaux jours devant lui.......
Superonie
CITATION(freekickmanu @ Samedi 29 Novembre 2014 À 19h11) *
Sur ce que j'ai vu, ce n'est pas avec ce match que Digne va faire taire les critiques, qualité de centre et efficacité défensive médiocres.


CITATION(Beuki @ Samedi 29 Novembre 2014 À 21h26) *
Digne : 3 : Catastrophique, au delà de ses pertes de balles grotesques, il est d'une bêtise au niveau tactique et se projetant sans cesse comme un taré vers l'avant sans que le besoin


Fin de la complaisance médiatique qu'il y avait à son sujet jusqu'ici ( probablement due à son côté bien-élevé ) avec un article à charge dans l'Equipe.

Je ne comprends pas comment il peut être aussi fébrile, il évolue à son poste dans la meilleure équipe du pays et dans un registre offensif qui est le sien.

Hier on aurait dit un joueur de la saison 2007 ou 2008 téléporté à la mauvaise époque.

Syndrôme Marvin Martin, bon joueur de club sans pression ni attente ?
Bogs
Ca commence à être vraiment problématique. Il n'y a rien à sauver chez lui cette saison, hier soir, c'était paroxystique, offensivement mais surtout défensivement. Le pire est qu'il a l'air d'avoir un très bon état d'esprit, mais il a à peine le niveau d'un club de bas de tableau.

Avec un Maxwell qui commence à sérieusement tirer la langue, je commence à m'inquiéter concernant le secteur gauche.
Superonie


mickey.gif
Superonie
Dégage.

Mais loin.
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.