Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : [ANCIEN] Unaï Emery
Forum PSG Clan > Forums PSG > Effectif & Tactiques
Pages : 1, 2, 3, 4, 5
Frank-8


Unai Emery nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain



Le Paris Saint-Germain est heureux d’annoncer l’arrivée d’Unai Emery au poste d’entraîneur de l’équipe professionnelle du Paris Saint-Germain. Le technicien espagnol a signé un contrat de deux ans avec le club de la capitale. Son contrat prévoit une option pour une saison supplémentaire.

Welcome coach !

Après avoir conduit le Séville FC à une troisième victoire consécutive en UEFA Europa League en 2015-2016, Unai Emery, 44 ans, a choisi de franchir une nouvelle étape de sa carrière en s’engageant avec le Paris Saint-Germain.

L’ancien milieu de terrain de la Real Sociedad, devenu entraîneur depuis 2004, a notamment coaché le Valence CF entre 2008 et 2012 avant de prendre en main les destinées du Séville FC en 2013 pour en faire l’un des clubs les plus compétitifs d’Europe. Reconnu en Espagne et au niveau international, son management rigoureux d’un groupe professionnel, allié à une très ambitieuse conception du jeu, font d’Unai Emery l’un des entraîneurs les plus novateurs du football contemporain. Toutes compétitions confondues, il a dirigé 220 matches à la tête du Valence CF et 205 sur le banc du Séville FC.

Unai Emery débutera sa mission à compter de ce jour. Il prendra également une part active dans la campagne de recrutement qui doit ouvrir un nouveau cycle dans les ambitions du club, cinq ans après l’arrivée de Qatar Sports Investments.

« C’est avec beaucoup de fierté que j’ai accepté la mission d’entraîner le Paris Saint-Germain, a déclaré Unai Emery. Ce club est devenu l’un des plus puissants d’Europe ces dernières saisons et je suis à la fois heureux et honoré de l’aider à mener à bien ses plus grandes ambitions. Je suis très impatient de découvrir mes nouveaux joueurs ainsi que tous les gens qui travaillent chaque jour pour faire grandir ce club. Je sais qu’il existe une immense passion autour du Paris Saint-Germain et je vais donner le meilleur pour offrir à ses millions de fans de grands moments de joie. »


« Je suis très heureux d’accueillir Unai Emery comme nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain, a réagi Nasser Al-Khelaïfi, le Président du Paris Saint-Germain. Unai va apporter au club toute son expérience, sa passion et ses grandes qualités aussi bien en termes de management que sur le plan humain. Il a un talent avéré pour tirer le meilleur d’une équipe. Je suis convaincu que nos fans aimeront le style spectaculaire de football que notre équipe jouera sous la direction d’Unai. »

PSG.fr



Bienvenue à lui thumbsup[1].gif

Grand tacticien, grand amoureux du jeu, reconnu pour sa capacité à obtenir le meilleur de ses joueurs. Ce n'est pas le nom "ronflant" que beaucoup attendait mais il a le profil idéal pour devenir une référence. Et on va lui donner les moyens d'y parvenir sm17.gif


Pour un peu mieux connaître le personnage, So Foot l'a longuement interviewé sur sa vie, sa mentalité, ses inspirations. C'est très intéressant si vous avez le temps ;

http://www.sofoot.com/petit-on-m-appelait-...tes-225334.html
Max29
Très content de sa signature. Ce n'est pas encore un très grand mais il a tout pour le devenir. C'est un véritable personnage de ce que j'ai pu lire de lui et comme le souligne Frank, il va avoir les moyens de faire à peu près ce qu'il veut.

Un nouveau cycle commence thumbsup[1].gif thumbsup[1].gif
le_corellien
La 2èeme partie de l'interview de So Foot

http://www.sofoot.com/pour-moi-bielsa-est-...nce-225335.html

Anti_pigeon
Quand on lit l'interview ca laisse à penser qu'il est l'exact opposé de Blanc . Il incarne la passion du foot et du jeu , le travail et la tactique. Blanc ne s'est jamais caché que regarder les matchs le saouler et qu'il n'avait qu'une philosophie. Bon certes ce n est pas un gage de réussite loin de là mais perso je kiffe et adhère beaucoup plus à un homme qui incarne toute cette culture et passion foot plutôt qu au fait que Blanc soit plutôt très relâche et plutôt distant. Je pense qu une très grande partie du taf était faite par Gasset qui lui aussi semble plus passionne que le cévenol .

A titre de comparaison Bielsa a bcp de défauts mais franchement il m'a fait kiffer une tonne de matchs le peu de temps qu'il était là et d'ailleurs il a fait progresser certains joueurs au moins niveau mental et travail . Si Payet en est là aujourd'hui je pense qu'il a énormément à rendre à Bielsa.
le_corellien
CITATION(Anti_pigeon @ Mercredi 29 Juin 2016 À 12h26) *
Quand on lit l'interview ca laisse à penser qu'il est l'exact opposé de Blanc . Il incarne la passion du foot et du jeu , le travail et la tactique. Blanc ne s'est jamais caché que regarder les matchs le saouler et qu'il n'avait qu'une philosophie. Bon certes ce n est pas un gage de réussite loin de là mais perso je kiffe et adhère beaucoup plus à un homme qui incarne toute cette culture et passion foot plutôt qu au fait que Blanc soit plutôt très relâche et plutôt distant. Je pense qu une très grande partie du taf était faite par Gasset qui lui aussi semble plus passionne que le cévenol .

A titre de comparaison Bielsa a bcp de défauts mais franchement il m'a fait kiffer une tonne de matchs le peu de temps qu'il était là et d'ailleurs il a fait progresser certains joueurs au moins niveau mental et travail . Si Payet en est là aujourd'hui je pense qu'il a énormément à rendre à Bielsa.


Blanc fait parti de ceux qui jouent au golf ;-)
Leonardo


Les 5 choses à savoir sur Unai Emery



Unai Emery est annoncé sur les tablettes du PSG. Si les récents succès de Séville sur la scène européenne ne sont logiquement pas passés inaperçus, les méthodes du coach basque ne sont pas connues de tous.

L’entraîneur autodidacte

Unai Emery est un coach qui est en constante évolution. Certains en Espagne en parlent même comme d’un autodidacte du foot, dans la mesure où il construit ses systèmes au fur et à mesure qu’il apprend de ses erreurs et s’inspire de ses collègues. « Nous sommes des éponges. Dimanche je suis allé voir Levante. J’aime voir comment ça travaille là-bas. En rentrant, j’avais un œil sur le Athletic-Sevilla et le Racing-Real Madrid pendant que je préparais le match contre Schalke. A 1h30, j’ai terminé en regardant un Hospitalet-Orihuela. Tu peux parfois apprendre plus de choses d’un coach de Segunda B (D3) que d’un coach de Liga », confiait-il quand il était encore entraîneur de Valence. Du côté de Séville, le plan de jeu est clair. Intensité et agressivité sur les séquences défensives, avec un double pivot devant la défense qui effectue une grande partie du sale boulot, pour ensuite récupérer le ballon et jouer vite vers l’avant, en essayant de trouver des joueurs offensifs lancés dans la profondeur. C’est surtout par les ailes que passe le jeu de l’équipe, avec des latéraux qui viennent régulièrement prêter main forte devant.

La polyvalence est de rigueur

Emery aime souvent brouiller les pistes pour son homologue rival, et tente de s’adapter à ce que peut proposer l’équipe rivale. Le dernier exemple en date reste le repositionnement de Coke, latéral droit, sur l’aile droite. Si ce dernier a marqué un doublé en finale d’Europa League, Unai Emery l’avait surtout aligné à ce poste pour aider Mariano à contrer Firmino et les montées incessantes d’Alberto Moreno, et de ce côté là, c’était tout aussi réussi. Les exemples sont multiples, Carriço a souvent alterné entre la défense centrale et le milieu de terrain, Kolodziejczak a été installé en défense centrale dès son arrivée alors qu’il est latéral, l’ailier Aleix Vidal a souvent joué à un poste de latéral avant de partir à Barcelone, Iborra est utilisé tant dans le double pivot qu’en soutien de l’attaquant etc... Les exemples sont nombreux, et permettent à Emery d’introduire de nouvelles variantes - souvent en cours de match - pour surprendre l’adversaire.

Des préparations de match intenses

Le technicien basque ne laisse rien au hasard. C’est un intellectuel du foot qui en plus d’analyser ses rivaux à fond, avec de longues séances de vidéo interminables, exige un engagement total à ses joueurs pendant les entraînements. Des entraînements auxquels il incorpore souvent les nouvelles technologies. Il utilise ainsi fréquemment des GoPro pendant les séances pour les revisionner plus tard dans la journée. Le célèbre Joaquín, qui a évolué sous les ordres d’Emery à Valence, avait tenu des déclarations assez drôles sur les méthodes de son ancien entraîneur. « J’ai été avec Emery pendant trois ans, quatre ce n’était plus possible. Il mettait tellement de vidéos que je n’avais plus de popcorns. C’est un malade du football. C’est un des meilleurs entraîneurs que j’ai eus, mais il faut le supporter (rires) », plaisantait l’Andalou dans l’émission El Partido De Las 12 en septembre.

Un entraîneur proche de ses joueurs

L’une des principales qualités de l’Espagnol est sa capacité à mobiliser les joueurs en toute circonstance et à tirer le meilleur d’entre eux. « Le plus grand signe de reconnaissance que puisse me faire un joueur c’est de me dire qu’il a appris et progressé avec moi, au delà d’avoir gagné des titres », expliquait-il dans une interview accordée à El Pais en juin 2015. Et il faut dire que sous ses ordres, de nombreux joueurs ont pris une nouvelle dimension. On pense logiquement à Kevin Gameiro, mais le Français n’est pas le seul. Ever Banega a enfin pu montrer l’étendue de son talent après des saisons moyennes à Valence, pendant que des joueurs qui évoluaient à un niveau inférieur comme Aleix Vidal ou Vitolo ont complètement explosé. « Je crois qu’avec ton équipe tu dois appliquer un leadership basé sur l’affection et exercer ton autorité de façon intelligente. Les joueurs sont intelligents, ils te cernent en permanence. Moi j’aime bien d’abord m’adresser à la personne et après au footballeur, et j’essaye d’argumenter tout ce que je fais. Un entraîneur prend une centaine de décisions par journée, les joueurs vont se donner pour toi une fois qu’ils croient en toi et que tu leur rendes leur confiance », expliquait-il à l’agence EFE il y a deux semaines.

Parfois critiqué en Espagne

C’est peut-être moins le cas aujourd’hui, mais en Espagne, Unai Emery a parfois été critiqué à cause de ses choix jugés trop prudents et attentistes face aux grosses formations du championnat espagnol. Il avait ainsi tendance à jouer le bétonnage dans ses oppositions contre les cadors, qu’il terminait la majorité du temps par perdre. Aujourd’hui, la donne est bien différente, on l’a vu face aux multiples confrontations contre le FC Barcelone tout au long de la saison. Des critiques parfois infondées, il faut le reconnaître. A Valence par exemple, on lui reprochait de ne pas réussir à faire mieux qu’une troisième place en championnat derrière les deux mastodontes ! Autant dire que les supporters du club seraient maintenant ravis de terminer à la 3e marche du classement tous les ans.

Footmercato



Déjà on chargera souvent de tactique visiblement. Verratti risque de joueur plus haut vu qu'il aime changer les joueurs de poste.
Ce ne sera pas figé.
Après on lui demande de passer les quarts dès la 1ère année. Ce qui sera très difficile...
le_corellien
CITATION(Leonardo @ Mercredi 29 Juin 2016 À 15h57) *
Déjà on chargera souvent de tactique visiblement. Verratti risque de joueur plus haut vu qu'il aime changer les joueurs de poste.
Ce ne sera pas figé.
Après on lui demande de passer les quarts dès la 1ère année. Ce qui sera très difficile...


Déjà commencer par finir 1er du groupe, pas comme les 2 dernières fois ca sera un début.
Genre prendre Séville dans le port 2, histoire de.
Leonardo
Quand je vous entends, j'ai l'impression que les titres en L1 étaient si facile ?? Oui le PSG de Blanc a rendu les titres faciles.

Il ne faut pas être blasé , Blanc a réalisé des saisons exceptionnels en tant que coach en L1. Je crois qu'on ne peut pas lui enlever cela.

Emery doit prouver en L1. Il faudra aller les chercher les titres...
Anti_pigeon
CITATION(Leonardo @ Vendredi 01 Juillet 2016 À 03h18) *
Quand je vous entends, j'ai l'impression que les titres en L1 étaient si facile ?? Oui le PSG de Blanc a rendu les titres faciles.

Il ne faut pas être blasé , Blanc a réalisé des saisons exceptionnels en tant que coach en L1. Je crois qu'on ne peut pas lui enlever cela.

Emery doit prouver en L1. Il faudra aller les chercher les titres...


Il aura eu la plus belle équipe du PSG loin devant celle de Carlo et celle d Emery sans compter la stabilité de l effectif. Et il n aura eu qu'un titre facile celui de cette année car les aitres surtout l année dernière on a ramé comme jamais on aurait dû vu la différence avec les autres.

Ce qu'il a fait cest bien mais cest pas un génie loin de la. Et je me rappelle qu on a été bouscule contre toute les équipes de L1 qui mettaient de l engagement mais qu une individualité l a toujours sauve sauf que contre les meilleurs en LDC on peut pas simplement se reposer que sur une individualité mais aussi sur une tactique et plan de jeu efficace.

Blanc qui n aura jamais mais alors jamais eu de plan de jeu alternatif alors qu'il avait plusieurs système de heu disponibles et des joueurs aux profils bien différents. Merci pour les titres mais il ne va absolument pas me manquer cest tout sauf un grand entraîneur et il ne le sera jamais il l a confirmé cette saison et la plupart des coachs à son âge ont déjà fait mieux que lui sur la scène européenne.
Robin92
Osef de la Coupe de France et Coupe de la Ligue.

Championnat + LDC maintenant, c'est pour ça qu'on change d'entraineur.



Juan Carlos Carcedo, adjoint fidèle d’Unai Emery, est la touche francophone du nouveau staff – qui officiera avec Zoumana Camara – puisqu’il a joué à Nice de 1999 à 2002. Carcedo s’occupera en particulier du suivi individuel des joueurs. Et un gros travail a déjà été effectué.


« On a revu tous les matches du PSG de la saison dernière et étudié tous les joueurs. On avait déjà suivi un peu la saison du club et le Championnat de France, mais pas totalement. Là, on a tout vu, explique le technicien à L’Equipe. On a aussi visité le Camp des Loges mercredi. Il est très bien même si on souhaite quelques aménagements. Il y a trop de pièces. Dans le staff, on souhaite être tous ensemble afin de pouvoir échanger, car on discute beaucoup. Donc il faut qu’on soit plus près les uns des autres. »

CS




Ca ne rigole plus.
Anti_pigeon
En tout cas on va retrouver de la passion et de vrais conférence de presse où on va parler tactique fini les conneries . Et sur le banc on va retrouver quelqu'un qui vibre et cest toujours contagieux c'est des détails mais un détail plus un autre détail ...
Robin92
Emery qui commence sa conférence de presse en Français, sans notes ! Le mec est vraiment investi !
Max29
Nasser il est un peu en train de dire que Blanc ne foutait rien bigrin.gif bigrin.gif

le_corellien


Entrainement en live
flamengo
Ce serait mieux je pense que Nasser Al Khelaifi fasse ses conférences de presse ou présentations de joueur en anglais ou en arabe avec traduction parce que là en français, on ne comprend rien à ce qu'il dit et c'est une vraie galère de le comprendre.

Seule chose de bien, il a envoyé chier Tallaron.

Sinon , j'ai été enchanté par la prestation de Emery, il a l'air très à l'aise avec la presse, parle bien et argumente sur tous les sujets qu'on lui balance.

Quant à Ben Arfa, les puristes de la langue française diront qu'il a un QI de 12 mais sa prestation fut digne d'un Jamel Debbouze, je ne sais pas si il le fait exprès ou si c'est un génie mais je n'ai jamais vu une conférence de presse aussi inter-sidérale.
Anti_pigeon
Vu la conf sur Dailymotion et ca confirme mon impression de véritable passionné le mec avait tellement hâte de voir les joueurs et de bosser. Il a beaucoup insisté sur le mot gagneur et comme dit Flam tout est vraiment bien argumenté on sent qu'il va les faire bosser. Franchement cest un mec comme ça qu'il fallait pour l après Blanc c est le jour et la nuit ça donne envie que le championnat débute.
Max29
Pas mieux que Flam thumbsup[1].gif

Nasser est abominable en français, il devrait utiliser l'anglais parce que 90% de ce qu'il raconte est incompréhensible.

Bien aimé Emery aussi qui n'a écarté aucun joueur pour l'instant, il a bien dit qu'il prendrait le temps de rencontrer chacun. Tu vois qu'il est passionné et intelligent, c'est de bon augure.

Quant à Ben Arfa, dès la première question, je me suis dit que ça allait être une conférence de presse très spéciale et je n'ai pas été déçu. Il a tout fait pour ne pas dire de bêtise, il était tout en contrôle mais tu vois quand même que c'est pas bien plein là haut. Ou alors, comme le dit Flam', il joue et dans c'est cas là, il est génial mais j'ai quand même du mal à y croire. Tant qu'il arrache tout sur le terrain et qu'il "donne de l'émotion", ça me va happy.gif happy.gif
Robin92
Emery va faire de Rabiot un des tout meilleurs milieu du monde.

censored.gif j'ai hate de voir les premiers matchs de préparation, le PSG ça manque !
le_corellien
Bien sur que Nasser devrait parler avec les langues qu'il maîtrise mieux. Mais il est le président du club de la capitale française et certains lui tomberaient dessus s'il ne faisait pas l'effort de parler la langue.


Ben Harfa c'est juste un enfant dans un corps de grand.

Koorau
Non mais faut surtout qu'il prenne des cours en fait
Pas comme si il avait pas les moyens on lui demande pas d'apprendre sur Babbel
Superonie


Emery omniprésent

« Il est partout. Unai Emery n’est « pas un coach à l’anglaise ». Le nouvel homme fort du PSG imprime son style, en très fort contraste avec celui de Laurent Blanc, remarque Le Parisien. Il installe lui-même une partie des exercices, porte les ballons, reprend chaque geste mal effectué. L’Espagnol observe d’un peu plus loin la partie physique, porte-documents à la main. Dès qu’il s’agit de séquences de jeu, il semble soudain s’animer et verser dans l’hyperactivité. Avec une attention toute particulière pour Hatem Ben Arfa hier matin. (…) La révolution du style laisse entrevoir celle du jeu. Les exercices sont pensés pour inculquer certaines notions : par exemple, l’utilisation des côtés et des transitions rapides. (…) En coulisses, le club découvre aussi la méthode du technicien espagnol. Les échanges sur l’organisation et le fonctionnement se multiplient. »

Le Parisien



Au niveau du style, c'est ce qu'on attend tous.
Blanc nous a fait plaisir en Ligue 1, les 100 buts en L1 ne se sont pas inscrits tout seul mais pour la C1 il faut qu'on soit capable d'adopter par séquences un jeu plus vertical.
D'autant que l'effectif s'y prête puisqu'on a les joueurs de profondeurs et ceux capables de les alimenter de 30,40m.

Le seul bémol c'est la remarque sur Ben Arfa, comme si l'attention qu'il lui porte est synonyme de maître à jouer l'an prochain. Auquel cas on peut faire une croix sur l'arrivée d'un top-ailier wink.gif
Anti_pigeon
Ca y est en une semaine on nous explique déjà ce qu on répète depuis trois ans à savoir que les français de manière générale dans le sport sont un peu plus fainéants et donc nos entraînements sont plus poussés et qu'on travaille davantage.

Heureusement qu'on avait des types comme Zlatan pour s assurer du bon travail en étant perfectionniste mais je pense que Ca va en choquer qui étaient dans leur petit confort.
Leonardo


Quand les joueurs du PSG parlent d'Emery, ils parlent un peu de Laurent Blanc aussi


Plusieurs joueurs du PSG ont évoqué les méthodes de leur nouvel entraîneur Unai Emery. Et souligné en creux les carences de son prédécesseur.



Quand un nouvel entraîneur arrive dans un club de foot, les nouveaux joueurs ont plutôt tendance à dire du bien de ses méthodes. C’est exactement ce que font ceux du PSG depuis la reprise de l’entraînement, le 4 juillet. Mais dans leur éloge d’Unai Emery, un homme est omniprésent, même si son nom n’est pas toujours cité : celui de Laurent Blanc. Car en creux, chaque qualité d’Emery louée par les Parisiens peut aussi être interprétée comme un manque de son prédécesseur.

Le travail tactique
Les joueurs du PSG louent le travail tactique de leur nouveau boss, et ce n’est pas étonnant vu la réputation du Basque, très pointilleux dans ce domaine. Mais l’absence de travail tactique était aussi l'un des griefs qu’avaient certains cadres à l’égard de Laurent Blanc. «Il s’intéresse beaucoup au positionnement de l’équipe tactiquement et physiquement, a déclaré Lucas à propos d’Emery. C’est important de travailler le système
tactique de l’équipe, c’était un problème pour moi avant. Et maintenant je pense que l’on sera plus organisé sur le terrain.»

Laurent Blanc appréciera, comme cette déclaration de Serge Aurier à propos du nouveau coach : «C’est quelqu’un qui est pointu et surtout qui bosse beaucoup tactiquement. C’est une méthode qui nous plait, elle est différente de celle de l’année dernière mais bon on essaye de prendre tout ce qu’il nous apprend.» Maxwell, lui, ne compare pas, mais ne dit pas autre chose sur le fond : Emery «accorde beaucoup d’importances aux petits détails de mouvements sur le terrain. Comment presser et jouer.»

Le travail physique
Ça ne faisait pas vraiment partie des reproches à l’encontre de Laurent Blanc, mais les joueurs insistent beaucoup sur l’intensité des séances d’Unai Emery depuis la reprise. «On travaille dur physiquement, a souligné Maxwell. Le coach semble très organisé et très intensif dans son travail.» Lucas ne dit pas le contraire. «On travaille beaucoup et très dur. Le travail est apprécié de tous, je pense que l’on arrivera en forme pour le début de la saison.» Martin Buchheit, le responsable du département performance, a confirmé dans les colonnes du Parisien l’impression des joueurs en affirmant que «le volume physique est un peu supérieur» avec le Basque.

La proximité avec les joueurs
Quand Serge Aurier lance qu’Emery «est assez proche des joueurs», que Maxwell souligne qu’il «aime beaucoup la communication» et qu’Alphonse Aréola dit que «le coach parle beaucoup aux joueurs», les mots résonnent, là aussi, de manière particulière. Fin mai, Gregory van der Wiel avait regretté l’absence de communication de Laurent Blanc et le manque d’explications sur son statut de troisième option en latéral droit. Au sein du club, d’autres reprochaient à l’entraîneur Cévenol de parler trop rarement à la plupart de ses hommes. De la même manière, il avait tendance à superviser de loin les séances d’entraînement, à l’opposé de la manière de travailler d’Unai Emery, très impliqué dans les exercices.

Si Serge Aurier et Maxwell ont rendu un timide hommage à Laurent Blanc en soulignant que le club avait «beaucoup gagné» sous sa houlette, le groupe ne semble pas traumatisé par le départ de l’ancien sélectionneur des Bleus.

Lequipe.fr



Emery a déjà conquis tous les joueurs. Son passage au PSG est déjà réussi...
Superonie
Les joueurs sont des moutons dans leur communication.

Ils ne veulent pas se faire mal voir du nouveau coach donc ils disent tous "Ouais il est super, on travaille beaucoup et on va mettre en place un super plan de jeu"

Je pense qu'on peut retrouver des déclarations aussi enthousiastes sur Blanc après quelques entraînements.

Le seul moment de vérité pour Emery, ça sera les gros matchs de C1.
Frank-8
CITATION(Superonie @ Dimanche 24 Juillet 2016 À 14h45) *
Les joueurs sont des moutons dans leur communication.

Ils ne veulent pas se faire mal voir du nouveau coach donc ils disent tous "Ouais il est super, on travaille beaucoup et on va mettre en place un super plan de jeu"

Je pense qu'on peut retrouver des déclarations aussi enthousiastes sur Blanc après quelques entraînements.

Le seul moment de vérité pour Emery, ça sera les gros matchs de C1.

Oui clairement, toutes ces déclarations sont d'une banalité affligeante ....
C'est juste normal, il y a un nouveau coach tu vas dans son sens. Après la préparation ça reste la préparation, c'est pas là en 2 semaines que tu vas transformer un groupe.

Lucas s'est risqué à dire que l'équipe jouerait mieux que la saison dernière. Bon

Mais juste avec ça L'Equipe te sort un article putassier au possible en faisant passer ces déclarations pour des attaques (sous-entendues) contre Laurent Blanc blurp.gif nonono[1].gif
Koorau
Pas du tout d'accord, si l'on se place du cote du lecteur lambda ce que vous dites a du sens, mais aa y regarder de plus pres avec nos connaissances du football on peut lire des choses qui indiquent un changement accepté et qui plait au groupe, different de ce que faisait blanc

Tout d'abord prenons en vase que Emery = Bielsa, c'est un disciple, tout comme l'ont ete Guardiola, Simeone, et ils ont tous la meme facon de travailler en ajoutant leur touche a eux mais la base est la meme :

- Communication, elle est constante, assistants, cozch, ya un dialogue constant entre le groupe et le staff, que ce doit de l'ecoute ou du conseil, de l'explication comme de l'encouragement, on a toujours vu ces coachs tres proches de leurs joueurs dans le bon comme dans le mauvais

- La tactique/la rigueur c'est un travail tres important de l'ecole Bielsa, travailler le mouvement qu'on veut initier par des sequences variées qui au complet donnent l'animation qu'on retrouve en matchs, bcp d'ateliers, bcp de petits groupes pour une communication plus aisée

- L'intensité, pas besoin de developper les coachs cités ont montre l'intensite dont je parle sur le terrain, celle la se travaille a l'entrainement pour coordonner tactique et physique

- L'analyse, l'ecole Bielsa c'est des heures et des heures de video, de tableau noir, de reflexions sur les possibles ameliorations et les futures confrontations, une etude quasi mathematique du football partant du principe que si les donnees d'espace sont maitrisees, si la geometrie est planifiee, les artistes sont beaucoup plus libres de s'exprimer

On retrouve au moins un mot sur chaque partie dont je parle dans l'article
J'ai deja dit que Blanc avait fait de tres bonnes choses, mais la c'est pas un coach qu'on a c'est un fêlé, un mec qui vit et pense football
Si on a reproche a Blanc de se faire chier parfois la on va en avoir pour notre fric qvec Emery
Frank-8
Je n'ai aucun doute sur la qualité du travail que va fournir Emery. Mais bon là c'est la préparation, le travail est surtout physique, et puis le groupe n'est pas encore au complet.

Y'a pas lieu de faire de comparaisons et pourtant les médias la font déjà. C'est vraiment pour jetter de l'huile sur un feu qu'ils ont eux-même allumé ...
Anti_pigeon
il faut surtout ne pas oublier que le groupe d'aujourdhui est moins fort que le groupe de Blanc.

On avait deux buteurs, on en a plus qu'un seul. Et quand on sait que celui qui est parti représentait plus de 50% de nos buts avec les passes décisives, ca te pose une analyse.

Sinon pour etre vraiment juste, il faudra plus d'une saison pour vraiment voir la patte Emery s'il y en a une.
Leonardo
CITATION(Frank-8 @ Dimanche 24 Juillet 2016 À 13h45) *
Je n'ai aucun doute sur la qualité du travail que va fournir Emery. Mais bon là c'est la préparation, le travail est surtout physique, et puis le groupe n'est pas encore au complet.

Y'a pas lieu de faire de comparaisons et pourtant les médias la font déjà. C'est vraiment pour jetter de l'huile sur un feu qu'ils ont eux-même allumé ...

Pourquoi cette fois c'est pas le contraire ?
Ce sont les joueurs qui une comparaison par rapport à l'an dernier. Et que les médias s'engouffrent là dedans.

Je suis allé sur Canal supporter, et Emery est déjà un Dieu là bas sur les forums de discussions doh.gif
Blanc est critiqué et mis aux oubliettes... nonono[1].gif

Certains oublient qu'un championnat se gagne sur 38 journées et ce n'est pas si facile quelque soit son effectif. J'attends vraiment de voir ce que va proposer Emery et voir la réaction de certains.
Car la méthode Bielsa a ses limites...



Koorau
CITATION(Leonardo @ Dimanche 24 Juillet 2016 À 20h52) *
Car la méthode Bielsa a ses limites...

Barcelone plusieurs fois vainqueur de c1
Seville triole vainqueur de l'Europa
Atletico deux fois finalistes de C1
Bilbao finaliste d'europa
Le Chili a emergé sous l'impulsion de Bielsa

Les limites de la methode Bielsa sont deja plus hautes que ce qu'a fait Blanc sur la scene Europeenne
Leonardo
CITATION(Koorau @ Dimanche 24 Juillet 2016 À 15h11) *
Barcelone plusieurs fois vainqueur de c1
Seville triole vainqueur de l'Europa
Atletico deux fois finalistes de C1
Bilbao finaliste d'europa
Le Chili a emergé sous l'impulsion de Bielsa

Les limites de la methode Bielsa sont deja plus hautes que ce qu'a fait Blanc sur la scene Europeenne

Fc Barcelone : méthode Bielsa? g[1].gif
Koorau
CITATION(Leonardo @ Dimanche 24 Juillet 2016 À 21h42) *
Fc Barcelone : méthode Bielsa? g[1].gif

Oui Guardiola a souvent explique que avant de prendre le controle du Barca il avait bcp voyage pour rencontrer differents coachs et parler de jeu, de concepts, de strategie... Il a rencontre entre autres De la Volpe, Bielsa...


En octobre 2006, Pep Guardiola, qui veut accumuler le plus de connaissances possibles avant de prendre en main la réserve barcelonaise, va rencontrer Bielsa en Argentine. Dans la fameuse discussion de onze heures arrive le sujet de l’Albiceleste et son élimination au premier tour du Mondial 2002. Très mauvais souvenir pour le sélectionneur d’alors, qui n’avait pas su confirmer la superbe campagne de qualification, mais pas pour le Catalan. Lui se dit séduit par cette équipe, convaincu par son 3-4-3 ordonné et proactif – qui tentera plus de tirs que n’importe qui durant la phase de groupes mais peinera à conclure. Tandis que le Brésil, coaché par un Scolari qui avoue avoir copié le système, va jusqu’au titre, la fédération argentine accepte l’élimination et prolonge Bielsa. “Le plus grand succès de ma carrière. C’est une reconnaissance d’un droit à l’échec”, selon l’intéressé, qui remportera les Jeux et tiendra jusqu’à la 93e minute une Copa America finalement perdue aux tirs au but. “Nous vivons dans un monde étrange où si vous perdez, on dit que vous avez échoué”, souffle Guardiola.



Il est con u de tout le monde que Guardiola a emprunte au Loco la meme folie du detail, de la precision, de l'analyse tactique et mentale... Guardiola, comme Simeone, Emery, sont des gars qui passent la journee devant des videos a etudier et chercher a comprendre le football comme une science...
Leonardo
Vous m'avez reproché dêtre spectique sur la capacité d'Emery à nous faire réussir en L1.

Quand j'ai repris le topic de Blanc, vous étiez pratiquement tous spectique avant même son 1er entrainement. Morceaux choisis... biggrin.gif
» Cliquez pour voir le message - Recliquez pour le cacher... «


Après certains comme Flam ont reconnu le travail réalisé par Blanc.

Pour Emery, qui pour moi est un second choix ( Simeonne était ciblé), je suis sceptique pour la ligue 1. Car contre des équipes regroupées , on aura du mal à prendre la profondeur .

Avec Blanc en ligue 1, notre jeu de possession nous permettait d'user les équipes. Mais avec le nouveau style d'Emery aura du mal contre des petites équipes en L1.

Cependant, ce style de jeu correspond bien la LDC, où on pourra presser et contrer les grosses équipes qui font le jeu et qui laissent les espaces.
C'est mon avis... Je ne sais pas ce que vous en penser.
Anti_pigeon



Les avis sont ce qu'ils étaient car on venait de perdre le meilleur coach de l'histoire du PSG et Leonardo, du coup on était tous dubitatif de voir un coach au palmarès de puceau reprendre le club.

Inutile de cracher sur Blanc plus que de raison, mais son bilan est simplement bon, ce n'est pas grandiose ou quoi que ce soit, il n'a eu strictement aucune progression en 3 ans avec un effectif stable et amélioré chaque année en LDC. Ca n'a rien de fou d'avoir assomée une L1 pillée chaque année par des West hams et consorts.

Dès qu'il a eu de l'opposition en face il s'est chié dessus à l'image de l'équipe les éliminations contre Chelsea et City sont inacceptables.

flamengo
CITATION(Anti_pigeon @ Lundi 25 Juillet 2016 À 09h42) *
Dès qu'il a eu de l'opposition en face il s'est chié dessus à l'image de l'équipe les éliminations contre Chelsea et City sont inacceptables.


Et se faire niquer par Montpellier, c'est acceptable ?
Anti_pigeon
CITATION(flamengo @ Lundi 25 Juillet 2016 À 11h24) *
Et se faire niquer par Montpellier, c'est acceptable ?


Compare pas les effectifs avec les premiers six mois de Carlo sans compter que tous les joueurs c était leur première saison ensemble, dans un pays nouveau sans parler la langue.

Sans compter que le nombre de points marqués par Montpellier est devant tous les points des trois dernières années. C'est pas acceptable mais on peut quand même l expliquer.

Tu penses qu avec Carlo on est pas champion ces trois dernières années sérieusement ?
Frank-8
CITATION(flamengo @ Lundi 25 Juillet 2016 À 11h24) *
Et se faire niquer par Montpellier, c'est acceptable ?

C'est un troll ou il est vraiment nécessaire de te rappeler que cette année là on avait Gameiro et pas Zlatan, Lugano et non Thiago Silva, Sissoko et non Verratti. Aucun des joueurs majeurs de "l'ère Blanc", aucun automatisme, on peut même dire aucune expérience du haut du tableau.

Arriver en cours de saison et finir derrière un Montpellier qui aura fait la saison d'une "vie" comme Leicester l'a fait la saison dernière, il n'y a rien de honteux.
flamengo
CITATION
Tu penses qu avec Carlo on est pas champion ces trois dernières années sérieusement ?


Bien sûr que si mais on ne fait pas de quadruplés.

CITATION(Frank-8 @ Lundi 25 Juillet 2016 À 13h31) *
C'est un troll ou il est vraiment nécessaire de te rappeler que cette année là on avait Gameiro et pas Zlatan, Lugano et non Thiago Silva, Sissoko et non Verratti. Aucun des joueurs majeurs de "l'ère Blanc", aucun automatisme, on peut même dire aucune expérience du haut du tableau.


Et ?

Montpellier, ils avaient Congré, J. Marveaux et Ait Fanna.

CITATION
Aucun des joueurs majeurs de "l'ère Blanc", aucun automatisme, on peut même dire aucune expérience du haut du tableau.


Alors pourquoi Kombouaré est premier à la trêve alors qu'il n'a pas Thiago Motta, Alex et Maxwell qui arrivent lorsque Ancelotti est là.

Loin de moi de faire l'éloge de Kombouaré, j'étais content et trouvais normal qu'il soit viré et remplacé par Ancelotti et pour moi le titre ce n'est pas Ancelotti qui nous le fait perdre mais Sakho et son match affreux à Lille.

Mais ce qui m'énerve, c'est de prendre Ancelotti à pleine bouche, dire que c'est le meilleur coach de l'histoire du PSG, tout lui pardonner et ne rien passer à L. Blanc et le considérer comme la pire des caca.gif .
Leonardo
CITATION(flamengo @ Lundi 25 Juillet 2016 À 08h18) *
Bien sûr que si mais on ne fait pas de quadruplés.



Et ?

Montpellier, ils avaient Congré, J. Marveaux et Ait Fanna.



Alors pourquoi Kombouaré est premier à la trêve alors qu'il n'a pas Thiago Motta, Alex et Maxwell qui arrivent lorsque Ancelotti est là.

Loin de moi de faire l'éloge de Kombouaré, j'étais content et trouvais normal qu'il soit viré et remplacé par Ancelotti et pour moi le titre ce n'est pas Ancelotti qui nous le fait perdre mais Sakho et son match affreux à Lille.

Mais ce qui m'énerve, c'est de prendre Ancelotti à pleine bouche, dire que c'est le meilleur coach de l'histoire du PSG, tout lui pardonner et ne rien passer à L. Blanc et le considérer comme la pire des caca.gif .

+1 avec Flamy applaudit.gif très bien dit

CITATION
on avait Gameiro et pas Zlatan, Lugano et non Thiago Silva, Sissoko et non Verratti. Aucun des joueurs majeurs de "l'ère Blanc", aucun automatisme, on peut même dire aucune expérience du haut du tableau.

C'est ça le soucis dès qu'un entraîneur échoue c'est à cause de l'effectif sauf biensur Laurent Blanc qui est une caca.gif.

Le championnat de france n'est pas si simple. Et vous allez le constater avec le nouveau PSG. On va galérer contre les autobus.
Je vois déjà certains venir sauver Emery pour dire que Laurent Blanc avait Zlatan et non Emery etc...
Wait and see..

le_corellien
CITATION(Leonardo @ Lundi 25 Juillet 2016 À 04h00) *
Vous m'avez reproché dêtre spectique sur la capacité d'Emery à nous faire réussir en L1.

Quand j'ai repris le topic de Blanc, vous étiez pratiquement tous spectique avant même son 1er entrainement. Morceaux choisis... biggrin.gif
» Cliquez pour voir le message - Recliquez pour le cacher... «


Après certains comme Flam ont reconnu le travail réalisé par Blanc.

Pour Emery, qui pour moi est un second choix ( Simeonne était ciblé), je suis sceptique pour la ligue 1. Car contre des équipes regroupées , on aura du mal à prendre la profondeur .

Avec Blanc en ligue 1, notre jeu de possession nous permettait d'user les équipes. Mais avec le nouveau style d'Emery aura du mal contre des petites équipes en L1.

Cependant, ce style de jeu correspond bien la LDC, où on pourra presser et contrer les grosses équipes qui font le jeu et qui laissent les espaces.
C'est mon avis... Je ne sais pas ce que vous en penser.


En gros tu penses qu'Emery sera aussi bête avec la L1 que Blanc avec la LdC, et qu'il restera figé dans son style peu importe les équipes ?
Leonardo
CITATION(le_corellien @ Lundi 25 Juillet 2016 À 17h55) *
En gros tu penses qu'Emery sera aussi bête avec la L1 que Blanc avec la LdC, et qu'il restera figé dans son style peu importe les équipes ?

Non je ne pense pas. Il a l'air vu ce que j'ai lu de lui moins obtu et pragmatique que Laurent Blanc.

Leonardo


L1 – PSG – LA PATTE UNAI EMERY SE FAIT DÉJÀ RESSENTIR

Le PSG a débuté sa tournée américaine par une victoire face à l’Inter Milan. Au-delà d’un résultat sans grande importance, l’apport d’Unai Emery se fait déjà ressentir. Ce qui ne semble pas vraiment déplaire aux coéquipiers de David Luiz.



Il faudrait être idiot pour critiquer son nouvel entraîneur. Les joueurs parisiens ne le sont évidemment pas et les éloges sur les méthodes de travail d’Unai Emery pleuvent depuis l’arrivée du technicien espagnol fin juin. Les coéquipiers de Thiago Silva semblent déjà conquis, alors que l’arrivée de l’ancien coach du FC Séville a été accueillie avec bienveillance par la plupart des supporters parisiens. Laurent Blanc a pourtant été démis de ses fonctions malgré un deuxième quadruplé de suite, un exploit sans précédent sur la scène française. Mais l’absence de progrès en Ligue des Champions a atténué la déception de le voir débarquer. En attendant de savoir si Emery fera mieux que Blanc en C1, les choses ont déjà changé sur le terrain. L’occasion de faire déjà un premier petit bilan après le succès parisien face à l’Inter Milan dimanche (3-1) à Eugene (Etats-Unis).

Une nouvelle philosophie de jeu ?

Que cela soit face à West Bromwich Albion du côté de l’Autriche ou face à une équipe de l’Inter décevante, plusieurs éléments ont sauté aux yeux des téléspectateurs : le rythme imprimé est très élevé. Une demande de la part du Basque qui ne veut pas que ses joueurs se contentent de tranquillement faire tourner la balle derrière avant de lancer des offensives. L’objectif, avec les joueurs de la qualité technique des Parisiens, est évidemment d’asphyxier l’adversaire et de le pousser à l’erreur. Le jeu est ainsi plus direct et le pressing plus haut sur le terrain. Pourtant, Laurent Blanc est un grand fan du jeu du FC Barcelone. Une formation connue pour son pressing intense à la perte de balle, et ce même dans les trente mètres adverses. Mais cela n’était pas vraiment la caractérise majeure de « l’ancien PSG » qui ronronnait bien souvent et avait la possession de la balle (surtout en L1) avant de placer des banderilles.

« Le coach travaille beaucoup sur le positionnement, la tactique. C’est intense tout le temps, a d’ailleurs souligné Lucas en zone mixte à l’issue de la victoire face aux Nerazzurri. Dès qu’on perd le ballon, on essaie de le récupérer tout de suite. C’est important. C’était un problème. On essaie de faire différemment maintenant. » Un constat partagé par son compatriote brésilien, Maxwell, qui a décidé de rempiler pour un an de plus alors que son départ semblait quasiment acté au printemps. « Le plus important, c’est de trouver le rythme, de pratiquer ce qu’on fait à l’entraînement, essayer de s’adapter le plus vite possible à la philosophie du coach, a lancé le latéral gauche brésilien. Peu importe le système qu’on utilise, il faut être bien équilibré. Il faut avoir l’intelligence d’occuper au maximum le terrain. Le coach veut qu’on fasse du pressing, qu’on ait le ballon. »

Emery plus proche de ses joueurs

C’est évidemment ce qui saute le plus aux yeux. Unai Emery est beaucoup plus « proche » de ses joueurs. Cela se voit aux entraînements notamment. Alors que Laurent Blanc restait en retrait lors des séances, comme Sir Alex Ferguson qu’il a connu à Manchester United et qui déléguait constamment pour mieux prendre du recul, le natif de Fontarrabie fait l’inverse. Il est beaucoup plus impliqué lors des séances quotidiennes et, en règle générale, a instauré un dialogue beaucoup plus constants avec ses protégés. Avant de filer à Fenerbahçe, Gregory van der Wiel avait d’ailleurs regretté le manque de communication de Blanc (« Il ne m’a jamais expliqué pourquoi j’étais son deuxième ou son troisième choix »). « On communique beaucoup avec l’entraîneur », a ainsi souligné Maxwell dimanche. « Le coach parle beaucoup aux joueurs », a également soufflé Alphonse Areola, qui va entrer en concurrence avec Kevin Trapp dans les prochaines semaines.

Le cas Serge Aurier est la preuve que le temps n’est plus aux tergiversations en termes de comportement. Après l’écart de conduite du latéral droit ivoirien qui avait traité Blanc de « fiotte » sur Périscope en février dernier, Emery l’aurait d’ores et déjà averti qu’aucune autre « sortie de route » ne serait tolérée. Un avertissement en bonne et due forme alors que l’Espagnol aura plus de marge de manœuvre que son prédécesseur puisque le prometteur Thomas Meunier a succédé à un Van der Wiel pas au niveau d’un grand d’Europe. Ce qui n’a visiblement pas traumatisé Aurier : « Il n’est pas dur, il sait ce qu’il veut et où il veut amener l’équipe, a-t-il confié au site PSG Community la semaine passée. C’est une méthode différente de celle que l’on a connue avant. Je pense que tout le monde est satisfait, on a très bien bossé depuis le retour des vacances. C’est quelqu’un qui est assez proche des joueurs, qui est pointu et surtout qui bosse beaucoup tactiquement ».

Emery moins obsédé par un schéma tactique ?

« Le système ? Je ne le considère pas comme quelque chose d’important, a estimé Unai Emery après la rencontre face à l’Inter où il a aligné d’entrée un 4-3-3 avec Hatem Ben Arfa en faux 9. Ce qui m’intéresse plutôt, c’est le pressing de mon équipe, la manière dont elle utilise le ballon. Bien sûr, on va tester plusieurs choses comme le 4-2-3-1 encore. Mais l’idée, c’est de garder le ballon, d’avoir le contrôle du match et d’être agressif à la récupération. » L’occasion de rapidement affirmer à son groupe et aux médias qu’il n’était pas obsédé par un schéma tactique, lui qui a très souvent évolué en 4-2-3-1 avec le FC Séville ces derniers mois. Un élément qui tranche avec Laurent Blanc, qui a très peu abandonné son 4-3-3 lors son passage à Paris. Et, lorsqu’il l’a fait, cela ne s’est pas du tout bien passé.

Le souvenir de la mise en place d’un 3-5-2 lors du coup d’envoi du quart de finale retour de la Ligue des Champions à Manchester City donne encore des cauchemars aux supporters parisiens. Même s’il est vrai que, pendant certaines rencontres, la présence de Javier Pastore lui permettait d’évoluer aussi en 4-2-3-1, le Cévenol donnait l’impression de ne pas avoir de plan B. Sans faire du « Blanc bashing » peu constructif, Emery semble plus à même de proposer des solutions de rechange que l’entraîneur le plus titré de l’histoire du club de la Capitale. Pourtant, il faudra attendre le printemps prochain pour savoir si l’ancien technicien du Spartak Moscou fera mieux que le Français. Car, comme ce dernier, Emery n’aura pas le droit à l’erreur. Aussi prometteuse que soit son arrivée sur le banc parisien.

Sport365.fr

SamSonic
J'ai l'impression que les médias l'ont plutôt à la bonne, le mainstream comme les spécialisés. On est loin du "Emery bashing" de la part du "corporatisme français" que beaucoup craignaient à son arrivée.
Anti_pigeon
CITATION(flamengo @ Lundi 25 Juillet 2016 À 14h18) *
Bien sûr que si mais on ne fait pas de quadruplés.



Et ?

Montpellier, ils avaient Congré, J. Marveaux et Ait Fanna.



Alors pourquoi Kombouaré est premier à la trêve alors qu'il n'a pas Thiago Motta, Alex et Maxwell qui arrivent lorsque Ancelotti est là.

Loin de moi de faire l'éloge de Kombouaré, j'étais content et trouvais normal qu'il soit viré et remplacé par Ancelotti et pour moi le titre ce n'est pas Ancelotti qui nous le fait perdre mais Sakho et son match affreux à Lille.

Mais ce qui m'énerve, c'est de prendre Ancelotti à pleine bouche, dire que c'est le meilleur coach de l'histoire du PSG, tout lui pardonner et ne rien passer à L. Blanc et le considérer comme la pire des caca.gif .


Evidemment que c'est le meilleur coach de l'histoire du PSG, mais c'est pas forcément celui qui a le meilleur bilan, on est d'accord et ce n'est pas contradictoire.

C'est lui qui nous a donné le premier titre et on sait tous que c'est le premier qui est le plus difficile. C'est aussi lui qui nous a apporté une réelle crédibilité sur la scène européenne, de par son nom associé au PSG puis par ses résultats, bien loin de l'élimination en Europa league sous AK.

Que Blanc ait gagné 2 ou 10 coupes de la ligue et TDC on s'en cogne. Les étrangers s'en cognent également de savoir qu'on a 10 coupes ou 35. C'est le championnat qui importe et surtout les perfs en LDC qui comptent aux yeux de tous. Quand au premier quart contre Chelsea on gagne 3-1 et qu'au retour on ne joue pas et que mentalement on passe complètement au travers, on va dire que c'est du rodage, que le mental s'acquiert avec l'expérience. Deux ans plus tard, toujours bloqué en quarts, on a un des tirages les plus faciles et on se fait ridiculiser par City au retour encore une fois sans jouer, et y compris en dehors du terrain où on se fait bacher par les commentaires des joueurs adverses sur la non tactique de notre équipe.

Au final CA a gagné notre premier titre, s'en va et gagne la décima avec le réal après de longues années de disette. Il se fait jarter ensuite mais reprend encore un grand club, le Bayern. Donc sa crédibilité est encore au beau fixe. Suffisamment fort pour gagner l'essentiel contre les faibles, et fort pour contrer les costauds.

Blanc a l'image d'un coach qui a tout gagné sur un plan national mais qui a gagné 3 fois 4 courses avec une Porsche contre des 2CV toutes claquées, fort contre les faibles, et faible contre les forts. Il a encore énormément/tout à prouver là ou des entraineurs que tu insultes avaient déjà un palmarès plus etoffé au même âge. Son image a été énormément écornée par ses carences tactiques énormes et c'est pas 150 trophées nationaux dans une ligue roumaine qui vont redorer son blason, ca passera par de grosses perfs en Europe dans des matchs couperet.

Hormis une partie des supporters du PSG, tout le monde voit clair en Blanc y compris Nasser qui l'a quand même beaucoup plus descendu par son interview qu'il ne l'avait fait pour Carlo.

Je le répète je préfère mille fois me faire éliminer sans avoir de regrets et avec les honneurs en LDC (chose qui n'est pas arrivé sous Blanc) et gagner le championnat avec 5 points d'avance que se faire sortir comme une bouse sans avoir tout tenté et enchainer les titres avec 40 points d'avance. Les épopées européennes même sans aller au bout, y a que ca qui compte aux yeux des etrangers et même chez nous, on en parle encore dix mille ans après tant c'est le néant au sein du football francais.
Superonie


Frank-8


Unai Emery propose son site en français pour être proche des supporters



Unai Emery propose désormais son site internet en français, afin notamment d’établir un lien avec les supporters du PSG. Emery, il a tout compris… Comme le prouve cette introduction :

« Tous les efforts pour m’adapter au plus vite à la culture du Paris Saint-Germain, par le biais du travail journalier dans le club avec les joueurs mais aussi à l’égard des supporters, ne seront jamais suffisants, c’est pourquoi mon souhait est de vous faire parvenir à tous, ici et sans problèmes, mon quotidien, écrit le nouvel entraîneur du PSG. En arrivant sur Paris, mon objectif personnel est de continuer à grandir en même temps qu’un club historique qui a acquis une dimension encore plus mondiale durant les saisons dernières mais qui veut franchir un cap. Ce ne sera pas facile en vue du bon travail réalisé jusqu’à présent, et les résultats nous le confirment, mais le premier à vouloir accepter ce défi aux exigences si hautes c’est moi. Je parle d’auto-exigence que je veux leur transmettre jour après jour à chacun des membres su club. De même que nous tâchons de faire en sorte que dans les entraînements les joueurs nous sentent près d’eux pour les aider à mieux comprendre le jeu ou leur exiger un effort physique, technique, tactique ou mental, j’espère aussi que les supporters du PSG, et les fans de foot en général, puissiez éprouver notre passion et notre engagement grâce a ce site qui ne prétend que de vous faire part de tout cela. Allez Paris! »

unai-emery.com/fr/



Grande classe.

On peut même proposer son onze pour le prochain match ohmy.gif

Par contre le site est victime de son succès et crash en permanence biggrin.gif
Superonie
Il y a toujours l'attrait de la nouveauté lorsqu'un nouveau joueur prometteur / coach arrive, mais pour lui j'ai l'impression qu'on est au delà de ça.

La passion qu'il dégage, les efforts qu'il fait pour s'intégrer, c'est un plaisir.
Malheureusement pour lui derrière cet âge d'or si ça se passe mal au printemps il se fera dézinguer, comme tout le monde ninja_hide[1].gif
juanito26000
En tout cas sur sa com' c'est 0 faute, ça change un peu...
Anticana
Incroyable l'interview de Emery après le match. Le mec il maitrise déjà le français comme s'il etait là depuis 6 ans. En plus, il parle football et tactique au lieu de rager à chaque question du journaliste comme son prédécesseur. Un bon bol d'air frais.

Concernant son jeu, il est beaucoup plus direct et à l'air plus efficace que celui qu'on jouait avant. J'aurais quand même préféré un poil plus de possession c'est d'ailleurs l'élément qu'a relevé aussi Emery. Mais en tout cas avec une équipe A', on a vu une belle prestation.
flamengo


Emery a cadré Kurzawa et Aurier

Auteurs d'un bon début de saison, les deux arrières latéraux du PSG Serge Aurier et Layvin Kurzawa ont vu Unai Emery les cadrer avant le début de la saison selon France Football.

Les latéraux du PSG brillent en ce début de saison, particulièrement Layvin Kurzawa, mais l'hebdomadaire France Football révèle que l'entraîneur du PSG Unai Emery n'a pas hésité à mettre les choses au clair avant le début de saison avec l'arrière gauche titulaire ainsi qu'avec son pendant à droite Serge Aurier.

A son arrivée au PSG, Unai Emery a eu des entretiens individuels avec l'ensemble des membres de l'effectif et il a alors fait comprendre à l'Ivoirien que ses écarts de la saison passée étaient oubliés mais qu'il était «hors de question de tolérer la moindre sortie de route » comme le rapporte France Football. Concernant Layvin Kurzawa, les griefs ont été légèrement différents puisque ce sont certaines de ses attitudes qu'Emery lui a reprochées.

Il semblerait que les messages aux deux jeunes arrières latéraux aient bien été entendus puisque ceux-ci se montrent plutôt performants en ce début de saison. Kurzawa est même actuellement le meilleur buteur parisien avec deux buts en deux matches.

Site de CulturePSG

Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.